Jetez un oeil dans notre boutique

4 400 vues

Histoire érotique : Retour à la maison : sa version – partie 4

4 février 2023,

written by

Steffen est rentré après être sorti et est immédiatement reparti. Je n’ai aucune idée de l’endroit où il se trouve et il ne répond pas à mon message. « C’était bien avec Nick ? » m’a-t-il envoyé au milieu de la nuit. Ma réponse était simple : « Tu étais vraiment en ville avec Mark ? ». Je soupçonne depuis longtemps qu’il a une aventure, mais comment sait-il pour Nick et moi ?

Lire aussi : Le retour à la maison, Le retour à la maison : son coté à elle, Partie 1, Partie 2 en Partie 3

Mon cœur bat soudain dix fois plus vite

« Tu viens à la maison pour parler ? » lui ai-je demandé dans l’après-midi. Je me suis déjà mordu nerveusement les cuticules en attendant sa réponse. Il ne répond pas, mais vers trois heures, j’entends sa clé dans la serrure de la porte d’entrée. Toujours avec son manteau, il entre dans le salon et me regarde avec le regard noir. Où étais-tu ? » lui demandais-je avec inquiétude, mais il répond à ma question avec dédain. « Comme si ça pouvait t’intéresser » Les larmes me montent aux yeux, « Bien sûr que ça m’intéresse, j’étais inquiète. » Il me regarde en fronçant les sourcils et reste silencieux. Il soupire profondément. « Quoi ? » je lui demande, assez irritée. « Eh bien… tu n’avais pas l’air si inquiète quand tu avais la bite de Nick dans ta bouche. » Je suis bouche bée, choquée et mon cœur bat soudain dix fois plus vite.

« Je savais que tu en avais une autre »

« Je euh… comment ? » ai-je balbutié. « J’avais oublié quelque chose et je suis venu le récupérer. Je t’ai entendu dans la salle de bain, la porte n’était pas fermée. Mais rassure-toi : je ne suis pas en colère. Je suis allé directement voir ma copine et lui ai montré tous les coins de sa chambre. » Il me regarde d’un air de défi en disant cela et je bouillonne de colère. « Je le savais ! » lui réponds-je. « Sale bâtard que tu es ! » « Hé, tu t’amuses, alors moi aussi », répond-il de manière neutre, en enlevant son manteau et en le jetant sur une chaise. « Mais c’est toi qui as commencé », dis-je en enfonçant mon doigt dans sa poitrine. « Je savais juste que tu en avais une autre. Et puis je n’allais pas rester seule dans le lit à attendre. » Il attrape ma main pour que je ne puisse plus le pousser et m’entraîne vers le canapé. « Viens, je vais faire du café et ensuite nous parlerons. »

Il ne reste rien de son attitude arrogante

« C’était juste très excitant, une tension sexuelle à laquelle je ne pouvais pas résister », dit-il. « La façon dont elle secouait ses seins et ses fesses sous mon nez au bureau. Et à qu’un jour… Eh bien, on s’est donné rendez-vous. » Il déglutit et me regarde. Il reste peu de choses de son attitude arrogante. « Et j’avais des soupçons sur le fait que tu couchais toujours avec Nick, ce qui était aussi une sorte d’excuse pour moi pour aller jusqu’au bout. » « Je ne sais pas quoi dire », réponds-je les larmes aux yeux. « Je l’ai fait parce que je cherchais aussi cette excitation. Ça ne veut pas dire que c’est bien, mais c’était tellement… » « Excitant ? » demande-t-il. « Oui », j’admets. De manière totalement inattendue, il m’embrasse. Et bien que je sois en colère, je suis aussi soulagée et excitée.

Je baisse mon pantalon et ma culotte

« Alors comme ça elle a pressé ses seins sur ton visage ? » lui demandais-je, en frottant sa queue. Ses yeux s’agrandissent et il acquiesce. « Presque tous les jours depuis qu’elle a commencé à travailler avec nous. Et elle a continué à envoyer des e-mails. » « Nick aussi », lui avouais-je. « Et est-ce qu’il demande parfois des photos ? » demande-t-il. Je hoche la tête. Et parfois je lui en envoie. Pendant que je dis ça à Steffen, je sens sa queue durcir encore. Je le libère de son pantalon et caresse sa longueur. « Dis-moi… tu as aussi envoyé des photos ? » Il gémit et ferme les yeux. « Oui, je l’ai fait. Mais toujours sans visage. » « Et qu’est-ce qu’elle t’a envoyé ? », je lui demande en le prenant dans ma bouche. Il bouge ses hanches de haut en bas pour s’enfoncer plus profondément dans ma bouche. « Des photos de ses seins, de sa chatte…. avec des jouets dedans. » Il ne parle pas davantage, mais un profond gémissement s’échappe de sa bouche. Les pensées d’un Steffen excité avec des photos furtives m’excitent. J’ai laissé sa bite glisser hors de ma bouche et je me suis levé. Je baisse mon pantalon et ma culotte, puis je me glisse sur lui. Il gémit encore : « Tu es si mouillée. »

« Quoi d’autre ? »

« Quoi d’autre ? » lui demandais-je en me balançant de haut en bas. Steffen m’aide en gardant ses mains sous mes fesses. Il arrête d’embrasser et me regarde un instant d’un air dubitatif, un regard avec lequel il me demande : tu veux vraiment savoir ? Je hoche la tête et je dis : « A mon avis c’est super excitant à entendre. » Il soupire et dit ensuite : « J’ai léché ses seins pendant qu’on était au travail. Et elle m’a sucé dans les toilettes. » Avec son pouce, il tourne autour de mon clitoris. Au lieu d’être jalouse, ses histoires m’excitent. Et il semble l’avoir compris. « Puis je l’ai filmée pour pouvoir jouer avec moi-même plus tard en la revoyant. » Il me regarde avec des yeux mi-clos. Je hoche la tête, pour l’encourager. « Et puis je l’ai faite se pencher sur l’évier et je l’ai prise très fort par derrière. « Il se balance d’avant en arrière, de plus en plus fort, et je remarque qu’il est sur le point de jouir. Je pense à mon partenaire en train de baiser secrètement une bimbo au travail et je sens mon orgasme monter. On jouit en même temps. « Promets-moi une chose », dis-je alors qu’on halète l’un contre l’autre. « Oui je sais, je vais arrêter », répond-il. « Non… » lui dis-je et il me regarde, perplexe. « La prochaine fois, je veux que tu m’appelles discrètement pour que je puisse écouter. » Il gémit et m’embrasse. « Je te le promets. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

13 vues

Écrit par

Les Taureaux sont ouverts à l’expérimentation pour exprimer leur sensualité tout en restant pragmatiques au quotidien. Ils préfèrent les positions sexuelles éprouvées et intimes, évitant les configurations trop complexes ou inhabituelles. L’utilisation de sextoys qui stimulent les deux partenaires équitablement peut enrichir l’expérience, renforçant ainsi la connexion émotionnelle…
13 vues
159 vues

Écrit par

Le texte décrit différentes positions sexuelles et leur lien avec les traits de personnalité. Chaque position, telle que le missionnaire, la levrette, la cavalière, la cuillère, et debout, est associée à des caractéristiques spécifiques telles que classique, sauvage, flexible, sensible et aventureux. Il offre aux lecteurs une perspective…
159 vues