Jetez un oeil dans notre boutique

11 085 vues

Le retour à la maison : son coté à elle

30 juillet 2021,

written by

Après s’être préparé un bon moment dans la salle de bains, Steffen pénètre dans le salon. Je peux déjà sentir son parfum même avant de le voir. Il m’embrasse et me dit : « A ce soir ! » Je lui souhaite une bonne soirée et j’attends que la porte se ferme. Puis je prends mon téléphone. J’envoie un message court et complètement dénué de sens à mon amant : « Salut ». Rien d’explicite bien sûr, pour éviter que sa femme n’ait des soupçons. Je reçois bientôt un message en retour : « Hé, tu en as envie ? ». Nous sommes d’accord pour qu’il vienne me voir tout de suite. Sans doute aussi sous prétexte de « prendre une bière avec les gars », comme vient de me dire mon propre partenaire.

Plusieurs années de liaison

Dès que Steffen me dit qu’il sort avec ses amis, je me méfie. Il utilise son téléphone plus que d’habitude ces derniers temps et il est nerveux. Mais je vois aussi une opportunité : c’est le moment idéal pour revoir Nick. Mon compagnon bien-aimé du passé, que je n’ai jamais pu, ou voulu, oublier. Et bien qu’il soit marié, il en va de même pour lui. Quand nous sommes ensemble dans une pièce, on peut presque sentir la tension.

Nous nous voyons presque toutes les semaines. Parfois dans un hôtel, parfois dans une de nos maisons. Nous ne disons plus que nous devrions « vraiment arrêter ». Nous nous désirons l’un l’autre, nous ne cachons pas nos anciens sentiments et je l’aime sincèrement. Mais il n’y a pas de futur pour nous ensemble. On ne va pas du tout ensemble. Sauf au lit. Et avec cette idée en tête, je me précipite dans la salle de bain. Rapidement, je passe un rasoir sur mes jambes et mon maillot ; Nick adore quand c’est lisse.

Prenons une douche

Quand on sonne à la porte, je sens des frissons dans mon estomac. Et si nos voisins le voient ? J’ouvre la porte et il est là, dans toute sa gloire. Sa bite raide est visible à travers son pantalon de survêtement. Quand il entre, je fais de mon mieux pour ne pas lui sauter dessus tout de suite. Je verrouille d’abord la porte et je laisse la clé à l’intérieur : ainsi, Steffen ne pourra pas entrer s’il rentre plus tôt que prévu.

Puis je suis Nick dans la cuisine : l’endroit le plus sûr car personne ne peut voir ici. Il me tire contre lui et je sens l’odeur familière de sa peau et de ses cheveux. Il m’embrasse avidement, et ça après toutes ces années. Ses mains se glissent immédiatement sous ma chemise et il détache rapidement mon soutien-gorge. Il sait exactement ce que j’aime et joue avec mes tétons. « Prenons une douche », je lui souffle à l’oreille.

Bons souvenirs

Nous avons beaucoup de bons souvenirs de moments de douche. Quand j’étais étudiant, il vivait encore chez ses parents, alors nous nous retrouvions habituellement chez moi. Dans la douche, mes colocataires ne pouvaient pas (vraiment) nous entendre et c’est devenu un lieu de prédilection. Je tamise la lumière, plonge sous la douche et sens les jets d’eau chaude courir sur ma peau. Nick me rejoint et on s’embrasse fougueusement. J’ai laissé ma langue glisser sur sa joue, vers son oreille, son cou et ainsi de suite. Pendant que je suis à genoux, je lave sa délicieuse queue et la lèche.

En attendant, je me demande combien de temps Steffen sera absent et avec qui exactement. Nick fait des mouvements brusques et je suce vigoureusement. Quand il met sa main sur l’arrière de ma tête, je la repousse, je laisse son pénis sortir de ma bouche et je dis : « Tu fais ça à ta femme. » Il sourit, m’aide à me relever et attrape mes fesses. « Tu le fais si bien, avec tes belles lèvres », dit-il. Puis il me retourne et prend mon gel douche préféré. Alors que ses mains glissent sur le devant de mon corps pour me faire mousser, il presse son sexe contre mes fesses. Confession : j’adore faire l’amour sous la douche, ça glisse si bien. Mais le vrai sexe n’est pas encore arrivé.

De la salle de bain au lit

Après nous être rapidement séchés, nous partons pour la chambre. Je sais que c’est mal de faire l’amour avec son amant dans le lit conjugal, mais c’est mal quand même. Nick plonge sur moi et m’embrasse dans le cou, tandis que mes mains ébouriffent ses cheveux et que je presse mes hanches contre lui. Il suce mes tétons et les presse vigoureusement. « Tu aimes ça, bébé ? », demande-t-il avec un regard excité. Je lui fais un clin d’œil et lui dis qu’il ne me manque qu’une chose. Avec un sourire de travers, il déplace sa bite le long de mon clitoris et de mon vagin.

Je suis chaudement mouillée et j’ai hâte de le sentir en moi. « Montre-moi ton nouveau vibromasseur », m’ordonne-t-il. Une autre confession : j’aime les hommes dominants. J’aime être prise par un homme qui me dit exactement ce que je dois faire. De la main gauche, je fouille dans le tiroir de ma table de chevet et je sors mon Womanizer. Je lui explique qu’il fonctionne comme mon autre vibromasseur et qu’il doit le faire fonctionner. Avec un peu d’aide, le plug est en place en un rien de temps. Nick est à demi-couché sur moi, le Womanizer dans sa main droite et appuyé sur son coude gauche. Sa bouche caresse mes tétons, tandis que je me tortille de plaisir sous lui. Il est coquin et me taquine en changeant les vibrations de dures à douces.

Je viens…

Je me laisse complètement aller et après quelques minutes seulement, je ressens la sensation familière et intense de mon orgasme imminent. « Je viens ! », m’exclame-je. « Cris, bébé, fais-moi entendre à quel point tu aimes ça », dit-il et je m’exécute avec plaisir. C’est libérateur de se faire entendre pendant l’orgasme. Je sens mon clitoris palpiter lorsque Nick s’allonge sur moi et enfonce son sexe dur à l’intérieur.

Sa barbe me chatouille le cou : mon corps est extrêmement sensible maintenant. Je bouge le bas de mon corps d’avant en arrière : il me taquine en bougeant doucement, alors que je ne veux rien d’autre que d’être prise à bras le corps. Je le repousse, pour qu’il se mette à genoux. Je soulève mes fesses et il m’attrape par les hanches. Et c’est de nouveau le cas : ce moment magique où il me prend à bras le corps et où je me laisse complètement aller. Nos corps s’entrechoquent durement et je profite de son regard excité. Nous n’utilisons pas de préservatifs, nous nous en sommes débarrassés il y a des années.

Tourne-toi, dit-il.

« Tourne-toi », dit-il, et j’aime l’écouter. La levrette : notre position préférée. Je me penche et remue mes fesses juste pour le plaisir. Bien que je me sente normalement vulnérable dans cette position, cela ne me dérange pas avec lui. C’est à cause de la façon avide dont il me touche : comme si j’étais la plus belle femme du monde. Il me gifle violemment les fesses et je me dis : mets-en une plus grosse avant que Steffen ne rentre. Tout en tirant doucement ma tête en arrière par les cheveux, il va de plus en plus vite et je remarque qu’il va bientôt jouir. Pour le stimuler, je gémis un peu plus fort. Il éjacule en moi, quelque chose qui est à la fois excitant et stupide. Après avoir terminé, il retire son sexe d’un seul coup et s’allonge sur le dos.

Encore une fois alors

Je sors du lit et vais directement à la salle de bain pour faire pipi et me laver. Puis je me remets au lit, nue. Pendant que Nick va aux toilettes, j’envoie rapidement un message à Steffen : « Quand rentres-tu ? » Il est parti depuis des heures maintenant et je dois mettre Nick à la porte avant qu’il ne revienne. Je m’appuie sur mon coude en lisant sa réponse : « Pas encore. Ne m’attends pas, bonne nuit pour plus tard xx. »

Nick, quant à lui, s’est remis au lit et m’embrasse dans le cou pendant que je lis le message. « On dirait qu’on peut recommencer », dit-il en souriant. Il joue doucement avec mon téton et presse le bas de son corps contre moi. Il ne bande pas tout de suite, mais dès que je frotte mes fesses sur son entrejambe, je le sens grandir. « Amuse-toi bien, chéri, à plus tard ! » J’ai réussi à renvoyer un texto à Steffen juste à temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

6 vues

Écrit par

Bienvenue sur les vols de luxe d’Adam et Eve ! Nous sommes enchantés de vous avoir à bord pour cette escapade vers des horizons de plaisir inexplorés. Avant le décollage, veuillez placer vos bagages dans les compartiments au-dessus de vous et… relaxez-vous. Assurez-vous également d’assister vos voisins s’ils…
6 vues
34 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
34 vues