Jetez un oeil dans notre boutique

1 245 vues

Faut-il être honnête sur une infidélité ?

28 octobre 2021,

written by

Infidélité : de nombreuses personnes trompent leur partenaire et de nombreux couples se brisent à cause d’elle. Faut-il être honnête sur une infidélité ? Surement pas, selon les experts.

Infidélité : pas moins d’un tiers d’entre nous est infidèle

Une étude menée par Durex a montré qu’environ 31 % des Néerlandais ont eu une aventure. Ce chiffre est supérieur à la moyenne mondiale, où environ 22 % des personnes interrogées déclarent avoir eu une aventure. Vous ne serez toutefois pas surpris d’apprendre qu’il existe peu d’études présentant des chiffres vraiment fiables ; après tout, la plupart des gens sont moins disposés à admettre qu’ils ont eu une aventure. Ce que nous savons, c’est qu’on dénombre environ 130 000 divorces par an en France. L’infidélité est la première cause des divorces, mais pas la seule.

[blockquote style= »related » link= »https:/mag.adameteve.fr/ma-premiere-infidelite-palpitant-et-excitant/ »]Ma première infidélité : palpitant et excitant[/blockquote]

Faut-il être honnête sur une infidélité ?

Allons droit au but : on ne peut pas répondre à cette question par un simple oui ou non. Il y a autant de raisons différentes d’admettre que vous avez été infidèle que de raisons de ne pas l’admettre honnêtement. Tout comme il y a de nombreux degrés différents d’infidélité. Le principe de l’honnêteté avant tout ne peut s’appliquer ici. Mais avant de m’avancer à répondre à la question de savoir si vous devez toujours admettre avoir trompé, examinons les différents types d’adultère.

L’infidélité émotionnelle

On parle d’infidélité émotionnelle lorsque l’un des partenaires d’une relation monogame développe des sentiments sexuels ou romantiques pour une autre personne. Quand savez-vous si vous ou quelqu’un d’autre est en train de tromper émotionnellement ? Il n’y a pas de limites précises. Mais si vous avez franchi les limites d’une amitié normale, vous pouvez vous demander si c’est une bonne idée. Êtes-vous infidèle si vous vous envoyez des photos sexy ou des e-mail érotiques ? Ou lorsque vous avez des conversations très intimes, par exemple sur votre désir d’avoir des enfants et peut-être même de parler d’un avenir ensemble ? Supprimez-vous les messages que vous avez envoyés à cet ami aux avantages potentiels ? Vous êtes peut-être déjà conscient que vous franchissez la limite de l’amitié. Mais peut-être pas. Mais posez-vous la question suivante : si vous deviez lire une conversation similaire entre votre partenaire et une autre personne, comment réagiriez-vous ?

Lire aussi : La femme infidèle

L’infidélité sexuelle

La frontière est beaucoup plus nette dans le cas de l’infidélité sexuelle. Si vous vous embrassez, couchez ensemble ou vous touchez intimement alors que vous êtes dans une relation monogame avec une autre personne, c’est un cas évident d’adultère. Pourtant, nous nous souvenons tous de la façon dont Bill Clinton a prétendu un jour que le sexe oral n’était pas du sexe et n’était donc pas une forme d’infidélité. Je parie qu’Hillary avait un autre avis à ce sujet.

[blockquote style= »related » link= »https:/mag.adameteve.fr/le-retour-a-la-maison-son-cote-a-elle/ »]Le retour à la maison : son coté à elle[/blockquote]

eerlijk over vreemdgaan

À quel point est-ce grave de tromper une seule fois ?

Il existe de nombreux degrés différents d’infidélité. Un baiser alcoolisé avec un collègue lors d’une fête de Noël est très différent qu’une liaison d’un mois où vous vous retrouvez à plusieurs reprises dans des chambres d’hôtel. Envoyer une photo de vos seins nus à un ex pour la première fois n’est pas la même chose que d’avoir un partenaire qui se rend régulièrement chez une prostituée. Mais en fin de compte, c’est vous qui décidez de la façon dont vous gérez l’infidélité. Une personne sera triste après un seul baiser, mais ne rompra pas la relation pour autant. Pour une autre personne, cela pourrait signifier la fin de la relation. La situation dans laquelle vous vous trouvez jouera également un rôle : vivez-vous ensemble ? Avez-vous des enfants ? Vous êtes le seul à pouvoir décider si vous vous sentez mal lorsque votre partenaire ou vous-même le trompez.

Oups ! Vous avez été infidèle. Et maintenant ?

Supposons que ça arrive. Vous vous êtes égaré(e) une fois. Devriez-vous être honnête au sujet de cette infidélité ? Le risque est que votre partenaire ne vous fasse plus jamais confiance. De nombreux thérapeutes relationnels sont d’accord : il n’est pas toujours préférable d’être totalement honnête.

J’ai été infidèle une fois et je regrette

Le Dr Ruth Westheimer, plus connue sous le nom de Dr Ruth, affirme qu’il est préférable de garder ses indiscrétions pour soi si l’on n’a été infidèle qu’une seule fois. Il est tout à fait normal de regretter ses actes tout en étant réellement heureux dans sa relation, même si vous avez sauté dans le lit d’une autre personne dans un moment de faiblesse. « Je ne crois pas qu’il faille être honnête à tout prix », dit Mme Westheimer. En agissant ainsi, vous risquez de mettre fin à votre relation, même si vous savez que ce n’était qu’un coup d’un soir.

« De plus, vous blessez votre partenaire en lui parlant de la tricherie », affirme Megan Fleming, thérapeute relationnelle et sexuelle. « C’est vous qui vous sentez coupable et si ce n’était qu’un coup unique, vous ne voulez pas transférer cette culpabilité à votre partenaire ».

Être honnête sur l’infidélité si vous avez déjà été infidèle auparavant

Selon Susan Winter, auteure et experte en relations amoureuses, il est parfois important d’être honnête en cas de tromperie, et parfois non. Elle affirme également qu’il est plus nuisible que bénéfique d’avouer une infidélité commise sous l’emprise de l’alcool et dont vous vous souvenez à peine. Mais c’est différent si vos indiscrétions deviennent une liaison. Mme Winter recommande d’essayer d’abord une thérapie de couple avant d’évoquer l’adultère. Cela vous permettra d’apprendre à discuter au mieux de vos besoins personnels dans votre couple. Et de la manière dont vous pourriez changer cela. Un thérapeute peut également vous aider à annoncer que vous avez eu une aventure et, en fin de compte, à renforcer votre relation.

Soyez honnête lorsque votre partenaire vous le demande

Si votre partenaire vous demande si vous l’avez trompé, il est important d’être honnête, conseille la psychologue Madeleine Mason Roantree. « Il n’est pas facile de découvrir que votre partenaire vous a trompé, mais si quelqu’un le soupçonne, il vaut mieux être honnête. Mentir à ce sujet rend l’infidélité encore pire, alors épargnez à votre partenaire la douleur d’être trompé et qu’on lui mente. »

« Infidèle un jour, infidèle toujours »

Selon la psychothérapeute Tammy Nelson, il n’est pas juste de mettre tous les infidèles dans le même sac. Il existe différents types d’infidèles ; les gens ont des aventures pour différentes raisons. Oui, il y a ceux qui n’apprennent jamais. « Il s’agit par exemple de personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas être monogames, mais qui n’ont pas non plus le courage d’être suffisamment honnêtes pour indiquer qu’elles aimeraient une relation ouverte », explique Nelson. « Il s’agit souvent de personnes souffrant d’un trouble de la personnalité tel que le narcissisme. Elles peuvent être tellement attachantes, mais ne pensent qu’à elles-mêmes. »

Pas tout le monde n’est infidèle plus d’une fois

D’un autre côté, il y a aussi beaucoup de gens qui ne font une bêtise qu’une seule fois et ne la refont jamais. Peut-être parce que cela s’est produit au cours d’une soirée ou parce que leur culpabilité leur a fait réaliser à quel point ils tiennent à leur partenaire. Selon Nelson et Fleming, il est important de se demander pourquoi vous ou votre partenaire l’a trompé. Y a-t-il quelque chose qui manque dans votre relation et que pouvez-vous faire pour y remédier ?

Pourriez-vous pardonner à votre partenaire s’il vous trompait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

9 vues

Écrit par

As-tu un·e partenaire qui n’a jamais utilisé de jouets érotiques, mais tu aimerais que cela devienne un aspect plus central de votre intimité ? Ou souhaite-tu simplement surprendre ton partenaire avec quelque chose de nouveau ? Voici quelques astuces pour susciter cet intérêt et augmenter le plaisir…
9 vues