Jetez un oeil dans notre boutique

1 030 vues

La sécurité avant tout : le sexe à l’ère numérique

13 avril 2021,

written by

Le sexe a énormément évolué au cours des dernières décennies. Ou plutôt : la façon dont nous consommons le sexe et la sexualité. Comment gérer le sexe en toute sécurité à l’ère numérique et comment protéger les autres d’actes irréfléchis et impulsifs ? Nous examinons de plus près certains de ces dangers : internet, les réseaux sociaux, la sexnologie et les selfies et vidéos de nus.

Le sexe à l’ère numérique

La technologie a fait de grands progrès ces dernières années, y compris dans le domaine de la sexualité. Cela est principalement dû à deux inventions importantes : internet et les smartphones. En quelques clics sur votre smartphone, vous pouvez envoyer une photo dénudée à un ami ou à un rencard potentiel. La sexnologie (combinaison de sexe et de technologie, par exemple les sextoys avec une application) et les réseaux sociaux comportent également des risques. Le sexe à l’ère numérique : est-ce sûr ? Nous vous donnons quelques conseils pour un maximum de sécurité.

Photos de nus

Il y a vingt ans, on ne pouvait pas imaginer que l’on pourrait envoyer une photo dénudée à quelqu’un. Il fallait prendre une photo avec un appareil analogique, faire développer la pellicule et ensuite envoyer la photo par la poste. Une semaine pouvait s’écouler entre la prise de la photo et la réception du destinataire. À ce moment-là, vous aviez le temps de vous refroidir et l’idée que la personne qui développait les photos vous voit nue était atroce. Quelle différence aujourd’hui : vous pouvez envoyer une photo de vos seins en quelques secondes au cours d’une conversation pimentée. C’est excitant, mais cela comporte aussi des risques. Parce que votre photo peut tout aussi rapidement être diffusée nominativement sur WhatsApp, partagée avec vos collègues par e-mail ou placée sur un profil (anonyme) sur les réseaux sociaux.

Envoyer des photos de nus en toute sécurité pour les adultes

  • Prenez un moment pour réfléchir si vous voulez vraiment envoyer une photo de vous nue à cette personne. Avez-vous confiance en lui ou en elle ? Dans le feu de l’action, cela semble plus excitant qu’une demi-heure plus tard.
  • Assurez-vous d’être anonyme sur la photo : sans dévoiler votre visage et autres éléments reconnaissables. Cela vaut également pour les vidéos.
  • Si vous ne connaissez pas personnellement le destinataire, envisagez d’utiliser un autre nom au lieu du vôtre.
  • Sur Instagram, vous pouvez utiliser des photos éphémères dans un message privé. Après quelques secondes, il disparaîtra. Si quelqu’un fait une capture d’écran, vous en serez informé. WhatsApp semble également expérimenter les photos éphémères dès que vous mettez fin à une conversation.

Faire des vidéos pendant les rapports sexuels

Tout cela semble si excitant et ça peut l’être, mais comment vous sentiriez-vous si un ex divulguait une vidéo de sexe de vous ? Kim Kardashian en a payé les frais, mais les chances qu’un ex en colère partage votre vidéo sont plus grandes que celles de devenir soudainement millionnaire. Vous tenez absolument à faire une vidéo de sexe ? Faites-la sur votre propre smartphone et effacez la vidéo après.

Réseaux sociaux

Les recherches montrent que plus de la moitié des enfants de dix ans possèdent déjà leur propre smartphone. Et puis, bien sûr, il y a les réseaux sociaux : il est impossible d’imaginer la vie des adultes et des enfants sans eux. TikTok est le réseau social le plus prisé auprès des enfants : pas moins de 425 000 utilisateurs ont entre 6 et 14 ans. Les photos et vidéos de nus ne constituent donc pas seulement un risque pour les adultes, mais aussi pour les enfants.

Le sexe à l’ère numérique : nous devons apprendre à gérer les réseaux sociaux

Les enfants doivent apprendre à être en sécurité en ligne, mais aussi avec les réseaux sociaux, les appareils numériques, la pression de groupe et plus tard le sexe. Nous nous en rendons compte une fois de plus lorsque nous apprenons le suicide d’un(e) adolescent(e) à cause de la divulgation d’une photo de lui ou d’elle nu(e). Et nous l’avons tous vu lors du scandale avec Bilal Wahib.

Freek Zwanenberg, de l’Agence pour la jeunesse et les médias, explique au NRC, à propos de cette dernière situation, « qu’il faut de l’empathie pour ne pas transmettre une photo dénudée d’une victime. Et que les enfants doivent encore apprendre cette conscience éthique. Tout comme faire face et apprendre à résister à la pression de groupe. » Iris van der Heijden travaille dans une organisation qui apprend aux enfants à gérer les smartphones et les réseaux sociaux. Elle explique au CNR que les adolescents ne demandent pas à leurs camarades de classe d’enlever leur pantalon dans la cour de récréation, mais qu’ils doivent aussi apprendre qu’ils ne peuvent pas poser de telles questions par voie numérique.

En plus du danger de pousser des camarades de classe à faire quelque chose d’embarrassant ou des garçons insistants qui veulent une photo de leur petite amie, il y a aussi le danger des inconnus. Les hommes qui se font passer pour de jeunes garçons afin d’obtenir un rendez-vous avec une jeune fille, par exemple. C’est à vous, en tant que parent, d’avertir votre enfant de ces choses et de prendre le contrôle si nécessaire.

Utilisation sûre des réseaux sociaux

  • Votre enfant peut-il créer un profil sur les réseaux sociaux ? La plupart des canaux requièrent un âge minimum de 13 ans.
  • Vérifiez que le profil (le vôtre ou celui de votre enfant) contient des informations confidentielles. Voulez-vous vraiment utiliser votre nom et votre prénom ou est-il préférable de ne pas le faire ?
  • Ne dites pas où vous vivez et ne donnez pas votre numéro de téléphone à un inconnu.
  • Sachez que toute photo que vous publiez circulera toujours sur internet.
  • Tous les sujets relatifs à l’utilisation sûre d’internet pour les enfants et les adultes sont regroupés sur plusieurs sites.
  • Le faites de réfléchir avant de partager aide avant de publier quoi que ce soit.

Sexnologie : sex toys avec applications

De plus en plus de jouets sexuels sont intelligents. Cela signifie que vous pouvez les contrôler à l’aide d’une application. C’est agréable et excitant, car cela signifie que votre partenaire à l’autre bout du monde – ou de la pièce – peut contrôler votre jouet. Cependant, des recherches récentes ont montré que les jouets sexuels intelligents n’étaient pas tous correctement sécurisés. Par conséquent, des données personnelles ont été divulguées et le contrôle a pu être pris par des pirates informatiques. Bien entendu, les entreprises ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour colmater ces fuites, de sorte à ce que vous puissiez à nouveau profiter de votre jouet en toute sécurité. En collaboration avec l’entreprise qui a découvert les fuites, les fabricants ont dressé une liste des choses à faire et à ne pas faire.

Utilisation des sex toys intelligents en toute sécurité

  • Utilisez un pseudonyme et éventuellement une adresse e-mail anonyme.
  • Assurez-vous de bien fermer l’application et d’éteindre votre jouet. Afin qu’il ne soit plus visible.
  • Ne partagez le code de contrôle de votre jouet qu’avec une personne de confiance et de préférence connue.
  • De nombreux sex toys intelligents vous permettent de chatter (par vidéo). Si vous voulez faire cela, assurez-vous que vous n’êtes pas reconnaissable sur l’image.

Lire aussi : Sexnologie : des sex toys intelligents en toute sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

9 vues

Écrit par

As-tu un·e partenaire qui n’a jamais utilisé de jouets érotiques, mais tu aimerais que cela devienne un aspect plus central de votre intimité ? Ou souhaite-tu simplement surprendre ton partenaire avec quelque chose de nouveau ? Voici quelques astuces pour susciter cet intérêt et augmenter le plaisir…
9 vues