Jetez un oeil dans notre boutique

1 104 vues

Une bonne sexualité commence par un bon état d’esprit

24 février 2021,

written by

Ne cherchez pas plus loin le secret d’une bonne sexualité. Il se trouve juste entre vos deux oreilles. Surtout pour les femmes, un bon état d’esprit est la clé d’une vie sexuelle satisfaisante. Car l’envie de sexe est principalement déterminée par les pensées et les sentiments qui vous traversent l’esprit au moment fatidique. Dans cet article, nous mettons en lumière quelques-uns des « bloqueurs de sexe » les plus courants. Et nous vous expliquerons comment parer ces voix dans votre tête qui sabotent le sexe.

Sexe et émotion

Vous pouvez penser que le désir et l’excitation sont des termes interchangeables, mais ce n’est pas le cas. Le désir est en fait une étape préliminaire de l’excitation. C’est ces stimuli dans votre corps, le fait de penser à votre partenaire ou à cet étranger et cette sensation de bouillonnement que vous voulez lui faire subir. Quand vous êtes excitée, cela signifie que votre corps est prêt aussi. Vos pupilles se dilatent, vos tétons se raidissent, votre cœur s’emballe et votre vagin s’humidifie.

De la lingerie sexy, de la musique sensuelle ou un jouet sexuel peuvent évidemment vous mettre dans l’ambiance. Mais ils ne sont utiles que si vous avez un bon état d’esprit. Pour les femmes en particulier, le sexe signifie souvent plus qu’un acte purement physique. Il y a une charge émotionnelle derrière, alimentée par des sentiments du passé ou du moment même.

Vous n’êtes pas bien dans votre peau ? Vous doutez de l’amour de votre partenaire ou avez peur de l’intimité à cause de mauvaises expériences sexuelles ? Il n’existe donc aucun moyen qui vous permettra de sortir de ce cercle négatif. Mais même si vous ne doutez pas ou êtes sûre de vous, il vous faut généralement plus pour vous mettre dans l’ambiance. Pour avoir du bon sexe, il faut avoir un bon état d’esprit sexuel.

Les blocages inconscients

Cet état d’esprit n’est pas toujours naturel. Parfois, vous ne vous rendez même pas compte que vous avez mis en place toutes sortes de frein ou de blocages autour du sexe. Il n’est pas toujours facile de distinguer les doutes sur vous-même ou sur votre partenaire. Ou bien les choses qui vous sont arrivées que vous préférez oublier.

De nombreuses femmes qui ont des doutes ou des expériences désagréables resserrent inconsciemment les muscles de leur plancher pelvien, ce qui rend les rapports sexuels douloureux et difficiles. Une infection récurrente par des levures appelée candidose peut également vous faire craindre la douleur et vous amener inconsciemment à resserrer et à fermer votre vagin à tout « corps étranger ». L’affaiblissement des muscles du plancher pelvien ou la sécheresse vaginale sont d’autres coupables du blocage inconscient.

Il ne suffit pas de travailler soi-même sur un état d’esprit positif. Demandez l’aide de votre médecin traitant, qui pourra peut-être vous orienter vers un sexologue ou un physiothérapeute.

Briser les blocages sexuels

La bonne nouvelle ? C’est que vous pouvez travailler sur vos autres blocages sexuels vous-même. Dans son podcast « Unf*ck your brain » (en anglais), la féministe et coach de vie Kara Loewentheil explique comment se débarrasser de ces blocages et apprendre de nouveaux schémas de pensée pour donner un grand coup de fouet à sa vie sexuelle. Voici une liste des « bloqueurs » de sexe les plus courants, ainsi que leurs contre-pensées !

Être nue ? C’est effrayant !

Beaucoup de femmes craignent de ne pas être assez attirantes au lit et s’inquiètent de leurs cellulites sur leurs cuisses et de leurs bourrelets. Pour certaines femmes, cette insécurité va si loin qu’elles ne peuvent plus se détendre et ne veulent faire l’amour qu’habillées ou avec les lumières éteintes. Pour ces femmes, le sexe n’est plus l’exercice de la fusion entre deux corps, dans lequel elles peuvent s’oublier complètement. Elles sont constamment conscientes de leur corps et de la position soi-disant embarrassante dans laquelle elle se trouve.

Quelques contre-pensées :

  • Votre partenaire sait vraiment à quoi vous ressemblez nue.
  • Votre partenaire est toujours là et veut toujours vous faire l’amour.
  • Un nouveau partenaire ? Il ou elle a probablement imaginé votre corps nu.
  • Et si vous avez l’air potelée dans vos vêtements, il ou elle ne s’attendra pas à ce que vous ayez l’air super-mince sans vêtements.
  • Être mince n’est pas une perfection en soi : il y a beaucoup d’hommes et de femmes qui sont attirés par des corps plus pulpeux.

Conseil : parlez de vos insécurités à votre partenaire pour renforcer l’intimité entre vous. Vous serez sans doute aussi rassurée. Acceptez donc cela et ne vous laissez pas submergée par vos sentiments d’insécurité.

Vous n’avez pas envie de sexe

C’est probablement le cas pour beaucoup : vous n’avez pas envie de sexe, mais vous cédez à votre partenaire. Mais si vous considérez le sexe comme une corvée, ou comme quelque chose de fatiguant à cause du stress et de la pression, vous ne serez jamais d’humeur. Et si vous cédez au sexe parce qu’il vous fait vous sentir coupable, vous ne pourrez jamais en profiter. Vous n’avez pas besoin d’avoir des rapports avec votre partenaire pour lui faire plaisir, ce n’est pas le but. Ne vous sentez donc pas gênée si vous n’en avez pas envie un jour et osez dire « non ». En restant proche de vous, et en prenant le sexe ou l’absence de sexe plus à la légère, vous serez plus ouverte.

Quelques nouvelles perspectives :

  • Vous voulez vous débarrasser de votre culpabilité ? Rappelez-vous alors qu’il est normal de ne pas vouloir de sexe et que votre partenaire peut être déçu. Cela peut arriver.
  • Vous voulez vous motiver ? Alors n’oubliez pas que le sexe est parfois comme de l’exercice physique. Au début, on n’en a pas envie, mais après, on est content de l’avoir fait.
  • Vous voulez vous sentir plus attirante ? Repensez à une situation où vous vous êtes sentie vraiment sexy. Que faisiez-vous, où étiez-vous et comment vous sentiez-vous ? Transposez ce souvenir dans le présent.

Lire aussi : Ces médicaments perturbent votre vie sexuelle

Vous avez peur de parler de sexe

Il n’est pas toujours facile de dire à votre partenaire ce que vous aimez et ce que vous voulez au lit. Vous entendez souvent cette petite voix dans votre tête qui a peur que votre partenaire trouve vos fantasmes bizarres ou les rejette. C’est aussi quelque chose d’important de se rendre aussi vulnérable. Pourtant, ces discussions peuvent vous apporter beaucoup. Tant que vous osez.

Des conseils pour améliorer votre état d’esprit :

  • Quand vous dites à votre partenaire ce que vous aimez, cela renforce et approfondit votre lien.
  • Votre vie sexuelle ne peut s’améliorer que si vous en profitez tous les deux.
  • Si vous vous rendez plus vulnérable, vous serez probablement récompensée par une expérience sexuelle fantastique.

Bien sûr, il faut du temps pour qu’un tel mode de pensée se mette complètement en place. Mais cela en vaut la peine si vous voulez vraiment investir dans une vie sexuelle plus transparente, plus intime et plus profonde.

Des exercices sexy pour éveiller le désir !

Si une bonne sexualité commence par un bon état d’esprit, il faut aussi faire des exercices pour déclencher ensemble ces sentiments de désir. Et oui, en voici quelques-uns :

1. Asseyez-vous en face l’un de l’autre et tenez-vous la main. Regardez-vous profondément dans les yeux et pensez tous les deux à la dernière fois où vous avez eu un rapport sexuel époustouflant. Ne parlez pas, mais laissez vos yeux parler. Faites-nous confiance : bientôt, vos corps commenceront à réagir à vos souvenirs et vous devrez faire un effort pour ne pas vous sauter dessus. Essayez de repousser ce moment le plus longtemps possible, afin que la libération soit encore plus intense lorsque vous pourrez enfin vous arracher vos vêtements.

2. Le sexe, c’est bien, mais la routine ne le sont pas. Malheureusement, la plupart des couples développent des routines sexuelles prévisibles au fil des ans. Vous connaissez le corps de l’autre et faites peu d’efforts pour vous surprendre. Cette routine peut vous amener à ne plus avoir envie et à éviter de plus en plus les rapports sexuels. Vous voulez casser la routine ? Le matin, mettez discrètement dans sa poche une note sur lequel figure votre fantasme sexuel. Assurez-vous que vous êtes tous deux libres le soir même et laissez le long désir commencer. La perspective d’une libération sexuelle est garantie pour vous garder un peu excité toute la journée.

3. Ne vous parlez pas, mais caressez-vous à tour de rôle. Il ne s’agit pas de s’exciter, mais d’apprendre à écouter son corps. Quelles sont les caresses que vous ressentez, ce que vous aimez ou n’aimez pas ? Ne vous contentez pas de caresser avec vos doigts, mais utilisez aussi votre main, votre bras, vos lèvres ou votre langue. Lorsque vous aurez tous les deux eu votre tour, parlez ensemble de vos découvertes. Cet exercice de caresses est utilisé par les sexologues depuis des années et vous aide à vous rapprocher de vos sentiments et à vous libérer vos blocages sexuels négatifs.

Lire aussi : Yoga en couple ; établir une relation intime

Osez lâcher prise

Quand on parle de blocages sexuels, on peut penser qu’il faut les éliminer avant d’aller au lit. Et c’est vrai, la plupart du temps. Mais si vous n’êtes pas en proie à des inhibitions complexes, vous pouvez essayer de ne pas dire « non » tout de suite quand vous n’en avez pas envie. Mettez vos pensées en veilleuse, laissez votre partenaire vous caresser et voyez si votre corps est lentement excité par ses caresses. Il y a de fortes chances que vous finissiez par en avoir envie.

Vous avez l’impression qu’après quelques minutes, vous avez encore envie de dormir ? Alors, allez dormir. Le sexe ne doit pas devenir une obligation, c’est le moyen le plus rapide d’en retirer tout le plaisir. De plus, cela vous rendra, vous et votre partenaire, plus éloignés l’un de l’autre. Mais si les choses vont bien sur le plan émotionnel entre vous, rien ne vous empêche de faire taire pour une fois cette spirale négative dans votre tête. Après tout, le sexe est aussi une question d’audace pour se laisser aller. Et s’abandonner au moment présent, et à l’autre.

Lire aussi : Votre corps et esprit pendant l’acte sexuel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

2 vues

Écrit par

Ce ne devrait plus être un secret pour personne : les jouets peuvent enrichir incroyablement ta vie sexuelle et apporter de la variété lors de tes ébats en solo ou avec ton·a partenaire. Mais comme pour tout ce qui concerne notre corps, l’hygiène est un aspect important….
2 vues