Jetez un oeil dans notre boutique

1 801 views

Faites de vous une priorité, car vous le méritez !

27 février 2022,

written by

Faire de soi une priorité est quelque chose de difficile. Les enfants, partenaires, famille, amis, collègues et employeurs sont souvent mis en priorité avant de penser à soi-même. C’est bien dommage, car avant de s’en rendre compte, on se retrouve à bout de souffle. Pire encore, en burn-out. Contrairement à ce qu’on pense, faire de soi une priorité n’est pas un comportement égocentrique. Alors, pour toutes celles qui oublient de penser à soi, voici quelques conseils pour faire de vous une priorité !

Les études, le travail, le ménage, les courses, les enfants, le cercle d’amis, le couple… Au milieu de toute cette frénésie, nous prenons rarement le temps et l’espace pour soi et pour ce qui nous aimons vraiment faire dans la vie.

On constate que notre mode de vie n’est pas toujours sain pour nos cerveaux surchargés, comme le montre le nombre de symptômes liés au stress. Et pourtant, nous continuons dans cette routine infernale. Car au fond de nous, nous avons peur de tomber dans l’égocentrisme si nous faisons de nous une priorité.

[blockquote style= »pinkxl »]Car au fond de nous, nous avons peur de tomber dans l’égocentrisme si nous faisons de nous une priorité.[/blockquote]

Un rythme effréné

Courir sans cesse en assumant beaucoup trop de tâches quotidiennes et en essayant de satisfaire tout le monde. Toujours donner la priorité aux autres, ne jamais oser dire « non », sourire par politesse quand on est contrariées par des choses que nous n’avons pas envie de faire.

Mais où puise-t-on toute cette énergie sans même prendre du temps pour soi ? Cela veut dire que nous sommes peut-être prêtes à dépenser notre énergie pour nous-mêmes, n’est-ce pas ? Mais pas de façon pratique. Car on donne et on épuise tout ce que nous avons en nous pour les autres, mais à force de s’occuper des autres, on finit par s’oublier soi-même. Jusqu’à ce que nous soyons complètement à bout de souffle.

[blockquote style= »pinkxl »]On donne et on épuise tout ce que nous avons en nous pour les autres, mais à force de s’occuper des autres, on finit par s’oublier soi-même…[/blockquote]

Des décisions fermes

Pourquoi avons-nous tant de mal à donner la priorité à nos propres besoins ? A fixer des limites saines entre nos vies personnelles et professionnelles ? Ou bien à prendre soin de nous-mêmes pour une fois, au lieu de s’occuper des autres ?

Bien évidemment, c’est important d’être bienveillante et aimante avec ceux qui vous entourent. Mais pas au détriment de vous-même. Le problème, c’est que nous considérons que donner va tellement de soi que nous n’avons aucune idée de ce que nous voulons nous-mêmes. Et si vous ignorez vos propres besoins, il devient de plus en plus compliqué de défendre vos intérêts. Prendre des décisions fermes et relever de nouveaux défis.

Aimer les autres ne signifie pas ne pas pouvoir s’aimer soi-même. Cela n’implique pas que vous ne pouvez pas faire des choix qui répondent à vos besoins de temps en temps, sans nécessairement prendre en compte les besoins des autres. Parfois, il s’agit simplement de vous et de personne d’autre.

[blockquote style= »pinkxl »]Aimer les autres ne signifie pas ne pas pouvoir s’aimer soi-même.[/blockquote]

Pourquoi faire de soi une priorité ?

Se donner la priorité est le meilleur cadeau que l’on puisse s’offrir. Malgré le faite que nous ayons l’impression que ce n’est pas toujours le cas. Admettons que vous ayez enfin trouvé le courage de fixer des limites à un collègue envahissant, à une amie revendicatrice ou à un membre de votre famille qui se mêle de tout. Vous pouvez ressentir de la gêne et de l’embarras au début. Ou bien vous vous demandez si vous avez fait ce qu’il fallait ou si vous auriez dû agir différemment.

Aller à contre-courant

Faire de soi une priorité, c’est un peu comme nager à contre-courant. Parce que vous allez à l’encontre des attentes que votre entourage ou la société ont de vous. Vous êtes peut-être maman d’enfants en bas âges et travaillez plus de 45h par semaine. Il y a de fortes chances que vos amis ou les autres mamans aient leurs aprioris.

Ou bien vous êtes une maman gâteau qui met sa carrière entre parenthèses pour pouvoir rester à la maison. Dans ce cas, vous vous heurterez sans doute aussi à des avis très tranchés. Les normes culturelles et sociales se dresseront toujours contre vous, mais ce sont ces barrières que vous devez franchir si vous voulez choisir pour vous-même.

Les relations avec les autres

Si vous osez, vous y gagnerez beaucoup. Plus de confiance en soi, par exemple. Et une image de soi plus saine et plus positive. Cela a également un impact sur vos relations avec les personnes qui vous entourent. Si vous vous oubliez constamment et si vous ne pensez qu’aux autres vous courez le risque d’être piétinée et submergée.

Mais si vous osez fixer des limites claires, vos relations avec les autres deviendront aussi beaucoup plus saines et sincères. Il y a une énorme différence entre l’égoïsme et l’amour de soi. Si vous êtes égoïste, vous ne vous préoccupez que de vous-même et ne vous souciez pas des sentiments et des intérêts des autres. Mais si vous osez vous aimer, et osez faire de vous une priorité, vous serez bienveillante envers vous-même et envers les autres.

Cela ne mène à rien et n’aide personne si vous êtes stressée, malheureuse et épuisée. Ni vous, ni votre entourage. En prenant soin de soi, il est plus facile de donner sincèrement aux autres. De cette façon, vous donnez aux autres le meilleur de vous-même.

[blockquote style= »pinkxl »]Il y a une énorme différence entre l’égoïsme et l’amour de soi.[/blockquote]

La relation avec soi-même

Par ailleurs, l’amour de soi est excellent pour votre relation avec vous-même. Car ce n’est que lorsque vous osez faire de vous une priorité que vous apprenez à vous connaitre. Certaines personnes trouvent leur bonheur dans l’action d’aider les autres. C’est bien évidemment quelque chose d’honorable. Mais si vous avez besoin de vous isoler de temps en temps, c’est très bien aussi. L’important est de prendre des décisions qui vous font vous sentir bien.

Si vous vivez en fonction des attentes des autres et que vous vous sentez coupable de faire des choix qui vous conviennent, vous franchissez une limite. Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. Par conséquent, restez proche de vous-même, découvrez qui vous êtes et où se trouvent vos besoins. Non seulement vous vous apprécierez davantage, mais vous apprendrez également à prendre soin de vous dans les moments plus difficiles. Par ailleurs, vous apprendrez à prendre des décisions fermes qui vous conviennent à vous et non pas à ce que votre entourage attend de vous. Cela fait des merveilles pour votre résilience et bien-être mental.

beautiful strong happy woman

Comment faire de soi une priorité ?

C’est bien beau tout ça, mais comment faire de soi une priorité dans la pratique ? Voici quelques conseils !

1 : Faites des choses qui vous rendent heureuse

Vous avez remarqué que les choses amusantes sont souvent remplacées par des tâches qui doivent être faites ? Dans ce cas essayez de consacrer quelques heures par semaine à des activités qui vous rendent heureuse. Des choses qui vous procurent du bien-être, de l’énergie et un sentiment positif. Que ce soit le dessin, la photo, la danse, le sport ou le jardinage, l’important est de s’éloigner des soucis de la vie quotidienne et surtout des tâches qui « doivent être faites ».

Surtout, ne vous sentez pas coupable. Car ce sont des choses que vous devez faire pour vous détendre et recharger vos batteries. Cela n’est pas seulement bénéfique pour vous, mais aussi pour ceux qui vous entourent. Nous vous garantissons que votre partenaire, vos enfants, votre famille ou vos amis passeront de bien meilleurs moments avec vous si vous avez la possibilité de vous ressourcer de temps en temps.

Vous pouvez également recharger vos batteries dans le plaisir physique. Lisez ici les meilleurs et les plus relaxants conseils de masturbation.

2 : Exprimez vos besoins

Beaucoup de femmes ont du mal à être honnêtes avec leur partenaire, leurs amis, leur famille ou leurs collègues. Elles gardent leurs pensées et désirs au fond d’elles. Cela peut provenir d’anciennes relations ou d’une idée reçue inconsciente que leurs besoins ne sont pas importants.

Cela vous parle ? Dans ce cas, faites la liste des choses qui rendraient votre vie plus facile ou plus agréable. Il peut s’agir d’une meilleure répartition des tâches ménagères, de faire du télétravail ou de planifier des journées de travail plus flexibles, ou encore d’avoir une personne de confiance à qui parler. Partagez ensuite ces besoins de manière claire et respectueuse avec les personnes concernées. Vous n’avez pas besoin de vous excuser. Commencez par une personne avec laquelle vous vous sentez à l’aise, puis passez à des conversations plus difficiles, par exemple au travail.

[blockquote style= »pinkxl »]Faites la liste des choses qui rendraient votre vie plus facile ou plus agréable.[/blockquote]

3 : Apprenez à dire « non »

Vous dites toujours « oui » à chaque fois que l’on vous demande quelque chose ? À ce collègue qui vous demande de participer à une réunion pendant votre temps libre, par exemple ? À votre partenaire qui organise inopinément un voyage entre potes, vous laissant seule avec les enfants, le travail et les tâches ménagers ? Ou cet·te ami·e qui se débarque chez vous pour toujours se plaindre de ses mêmes problèmes ?

Si vous vous reconnaissez dans cette situation, il est important de lever le pied sur votre tendance à toujours vouloir aider les autres. Ne vous contentez pas de dire « oui, bien sûr » quand quelqu’un veut quelque chose de vous. Certes, cela peut faire peur, mais vous n’avez pas besoin de donner immédiatement une réponse positive. Prenez le temps d’analyser la demande. Quelle·s conséquence·s aura cette demande sur vous ? Et au fond de vous, est-ce vraiment ce que vous voulez ? Nous vous conseillons de penser à l’avance à quelques phrases utiles pour lorsqu’une telle situation se présente. Comme par exemple : « Désolée, mais ce n’est pas le bon moment » ou « Je suis trop occupée et je ne peux pas m’occuper de ça maintenant ».

Essayez de mettre un terme à ces demandes le plus rapidement possible, sans pour autant paraitre désinvolte. Cela empêchera les autres de continuer ou d’essayer de vous persuader. Clair, concret, et courtois. Une combinaison difficile pour beaucoup, mais dont le succès est garanti !

[blockquote style= »pinkxl »]Ne vous contentez pas de dire « oui, bien sûr » quand quelqu’un veut quelque chose de vous.[/blockquote]

Prendre soin de soi est loin d’être un luxe

Parfois, on a besoin d’un petit soutien supplémentaire sur le chemin périlleux de l’amour de soi. Trouvez quelqu’un qui puisse à la fois vous encourager et vous rappeler à l’ordre lorsque vous êtes sur le point de revenir à votre ancienne nature. Vous vous détendez dans un sauna, mais vous ressentez de la culpabilité envers votre partenaire qui doit s’occuper des enfants toute la journée ?

Chassez ces pensées de votre tête, profitez de l’instant présent. De plus, quelqu’un qui sait parfaitement vous rappeler de faire de vous une priorité vaut de l’or. Vous n’avez pas à le faire seule.

Et si votre entourage tient vraiment à vous, il trouvera votre propre bonheur, santé et bien-être beaucoup plus important. Même si cela diminue la fréquence de vos moments ensemble car vous prenez plus du temps pour vous. Prendre soin de soi est loin d’être un luxe. C’est une douce nécessité pour toute femme qui ose s’aimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Écrit par

Dans l’univers des jouets intimes dédiés au plaisir féminin, deux noms se distinguent par leur promesse d’une expérience inégalée : Womanizer et Satisfyer….
27 vues
232 vues

Écrit par

Le lavement anal, souvent entouré de tabous et de malentendus, mérite une place dans les discussions ouvertes sur la santé et le plaisir sexuel. Chez Adam et Eve, nous croyons à l’importance de s’informer correctement pour profiter pleinement de …
232 vues

Écrit par

« Comme un pro » est sa devise. Quand je vois son camion arriver, je lève les yeux au ciel : mais qui peut bien inventer une telle chose ? Je suis dans la villa d’un client, attendant le plâtrier qui doit venir enduire le rez-de-chaussée. La porte…
449 vues