Jetez un oeil dans notre boutique

8 313 vues

Voici nos meilleurs conseils de masturbation

31 janvier 2022,

written by

 voilSe tripoter, s’arsonner, faire le cinq contre un, jouer de la mandoline, s’astiquer le bouton. Aussi créatifs que nous puissions être dans le langage de masturbation, nous sommes parfois si peu innovants dans nos moments de plaisir solitaire. Et c’est bien dommage, car il y a beaucoup à découvrir dans les profondeurs de nos propres punanis. C’est pourquoi, spécialement pour les adeptes du plaisir solitaire, voici les meilleurs trucs et astuces de masturbation pour un grand moment de plaisir !

En 2022, de nombreuses femmes ont encore un peu honte de parler de masturbation. Nous parlons librement de sexe, mais lorsqu’il s’agit de masturbation, nous sommes plus silencieuse. Et c’est bien dommage, car il existe de nombreux bienfaits dans ce domaine. Non seulement c’est relaxant et sain, mais cela vous permet aussi de mieux connaître votre corps et ses besoins. Et cela conduit finalement à plus de plaisir intense dans la chambre.

Dans cet article, nous examinerons de plus près certaines techniques de masturbation surprenantes. Nous commençons d’abord par quelques conseils pratiques pour que chaque séance de plaisir solitaire soit une réussite.

Faites monter la tension

Peu de gens peuvent être excités d’un seul coup. En général, il faut d’abord s’échauffer. Ne commencez pas immédiatement à vous toucher avec vos doigts et vos jouets sexuels, mais mettez-vous d’abord dans l’ambiance. Pensez à quelque chose d’excitant, lisez un livre passionnant ou regardez un film porno. Et faites monter la tension en rendant votre environnement sexy. Prévoyez de beaux coussins, des couvertures chaudes, une bougie relaxante et de la musique douce.

Concentrez-vous sur votre corps tout entier

Ce n’est qu’à la deuxième étape que vous commencez à vous toucher. N’allez pas directement vers les zones habituelles, mais apprenez à connaître votre corps tout entier. Par exemple, appliquez une lotion parfumée sur votre corps pour un auto-massage sensuel. Commencez par le haut et passez le bout de vos doigts sur votre cou, vos seins, vos tétons, vos hanches, vos fesses et l’intérieur de vos cuisses. Caressez, malaxez et pressez doucement et découvrez quelles caresses vous conviennent le mieux. Qui sait quels points sensibles inattendus vous pourriez découvrir !

Lire aussi : La masturbation méditative, la nouvelle méditation

Des techniques de doigté passionnantes

Vous avez réussi a chouchouter votre corps tout entier en évitant votre vagin ? Bien joué ! Maintenant, descendez lentement vers votre zone érogène ultime. N’oubliez pas que la vulve ne se résume pas à votre clitoris. Les lèvres externes et internes, l’ouverture de votre vagin et l’aine sont également des zones très sensibles. Humidifiez vos doigts avec un peu de salive, de lubrifiant ou de cyprine pour rendre vos caresses plus douces et plus agréables.

#1. Le mouvement circulaire

Lorsque vous êtes bien chauffée, il est temps de commencer à vous concentrer sur votre clitoris et votre vagin. Par exemple, commencez par caresser vos lèvres externes. Caressez lentement vers l’intérieur et écartez un peu vos lèvres internes. Ensuite, frottez doucement votre clitoris avec deux doigts et faites des mouvements circulaires.

Certaines femmes aiment les caresses tendres, d’autres préfèrent les touchers plus rudes. Vous pouvez commencer en douceur et augmenter la pression et le rythme au fur et à mesure que l’excitation grandit. En expérimentant, vous découvrirez ce que vous aimez. Laissez glisser un doigt à l’intérieur de temps en temps, ou massez doucement l’ouverture de votre vagin.

[blockquote style= »pinkxl »]Certaines femmes aiment les caresses tendres, d’autres préfèrent les touchers plus rudes.[/blockquote]

#2. Cliquetis et jeu de température

Certaines femmes aiment aussi tapoter leur clitoris. En tapotant doucement et rythmiquement le clitoris, vous lui donnez un coup de fouet de plaisir. D’autres femmes s’adonnent au jeu de température.

Ce qui est pratique, c’est que vous n’avez pas besoin d’un arsenal de jouets sexuels pour cela. Quelques objets ménagers, comme un glaçon ou un gant de toilette chaud et humide feront l’affaire. En exposant votre peau à différentes températures, vous créez de nouvelles sensations. Chaque contact devient plus intense.

#3. Les ciseaux

Vous aimez le jeu de doigts et vous pouvez supporter beaucoup de pression ? Formez des ciseaux avec votre index et votre majeur et écartez vos lèvres. Placez ensuite vos doigts entre vos lèvres, avec votre clitoris au milieu. Déplacez vos doigts de haut en bas et de gauche à droite. Serrez un peu plus vos doigts pour une stimulation supplémentaire. Avec cette technique, vous ne touchez pas directement votre clitoris, mais vous ressentez les mouvements. De plus, vous stimulez en même temps tous les points érogènes de votre vulve. Une bonne méthode d’échauffement !

#4. Contre votre oreiller

Pour certaines femmes, la stimulation directe du clitoris est trop intense. Dans ce cas, vous pouvez vous masturber en gardant votre culotte ou en plaçant un oreiller entre vos jambes. Frottez doucement votre culotte avec votre main à plat et essayez d’exercer une petite pression près de votre clitoris. Vous préférez essayer avec un oreiller ? Allongez-vous sur le ventre et pressez l’oreiller entre vos jambes. Laissez vos hanches faire le travail et bougez de façon à ce qu’il y ait une friction.

[blockquote style= »pinkxl »]Frottez doucement votre culotte avec votre main à plat et essayez d’exercer une petite pression près de votre clitoris.[/blockquote]zelfliefde

Quatre zones érogènes spectaculaires

La plupart des femmes jouissent de la stimulation du clitoris. Mais il existe aussi beaucoup d’endroits dans votre vagin pour créer un plaisir intense. Ne paniquez pas si le point G est déjà une aiguille dans une botte de foin pour vous. Il y a au moins trois autres points et nous allons les aborder.

#1. Le point G

Une zone intense, le point G. Un vrai casse-tête pour de nombreux hommes et femmes, mais lorsque vous le découvrez, la récompense est grande. Vous trouvez le point G lorsque vous insérez votre doigt à environ trois à cinq centimètres. A cette profondeur, sur le côté de votre bas-ventre, vous sentirez un épaississement côtelé. Le renflement est légèrement spongieux et a la taille d’un haricot.

L’avez-vous trouvé ? Alors levez un peu les hanches et faites avec votre doigt un mouvement de « viens ici ». La meilleure façon de stimuler votre point G est de masser vos lèvres et votre clitoris en même temps. À propos, le point G n’est pas une zone érogène à part entière, mais il fait partie de votre clitoris. Ce merveilleux bouton du plaisir est donc beaucoup plus gros que le petit bouton que vous chatouillez habituellement.

[blockquote style= »pinkxl »]La stimulation du point G est optimale si vous massez vos lèvres et votre clitoris en même temps.[/blockquote]

#2. Le point A

Le point A est un peu plus profond que le point G. Cet endroit sensible et doux se trouve à l’avant de votre vagin, juste avant le col de l’utérus. Vous pouvez le trouver en insérant votre doigt, en allant environ deux centimètres plus loin lorsque vous sentez le point G, puis en courbant légèrement votre doigt comme un crochet et en pointant vers votre nombril. Vous pouvez ensuite balayer ou chatouiller le point A avec votre doigt ou exercer une pression supplémentaire pour le stimuler.

La stimulation du point A vous fait mouiller très rapidement et il semble que ce soit un endroit idéal pour maîtriser le squirting. Par ailleurs, toutes les femmes ne sont pas sensibles à la masturbation du point A. Comme vous ne ressentez pas de picotement au toucher, il peut s’écouler jusqu’à 15 minutes avant que vous n’atteigniez l’orgasme. Mais quand vous le faites, c’est une expérience explosive.

[blockquote style= »pinkxl »]Le point A se trouve à environ 2 cm de profondeur supplémentaire que votre point G.[/blockquote]

#3. Le point O

Le point O est un autre phénomène mystérieux, et certaines femmes ne l’aiment pas du tout. Mais pour d’autres, c’est une expérience paradisiaque lorsqu’il est stimulé. Vous trouvez le point O à peu près au même endroit que le point A. Il y a une petite différence : il se trouve sur la partie arrière et vous devez tourner votre doigt vers l’arrière et pousser un peu plus profondément, jusqu’à ce que vous trouviez un endroit spongieux qui est plein de terminaisons nerveuses.

Le point O étant proche de la paroi anale, sa stimulation peut s’apparenter à une gâterie anale. En fait, pendant le sexe anal, votre point O est aussi partiellement touché. Si vous avez du mal à atteindre votre point O avec vos doigts, vous pouvez utiliser un sex toy. Le vibromasseur point G est un outil formidable grâce à sa partie supérieure incurvée. Tout ce que vous avez à faire, c’est de tourner le haut vers l’arrière et de l’insérer un peu plus profondément dans votre vagin.

#4. Le col de l’utérus

Certes, ça semble un peu effrayant. Mais votre col de l’utérus peut aussi être une zone érogène. Il a une profondeur de sept à dix centimètres, ce qui rend difficile l’utilisation de vos doigts. En revanche, un vibromasseur à tête large peut faire l’affaire.

Un massage du col de l’utérus peut être quelque chose d’intensément excitant. La peau y est ferme et lisse et peut supporter une certaine pression. Encerclez la zone avec un vibromasseur et appuyez fermement : vous ressentirez les sensations au plus profond de vous, dans tout votre corps.

masturbatietips

L’éjaculation féminine

Apprendre à squirter ? Beaucoup de femmes sont sceptiques, mais c’est une sacrée expérience. Le principe est simple. Prenez un gode vibrant et tapotez rythmiquement contre votre clitoris et votre vulve. Insérez-le lentement à l’intérieur de vos lèvres et à l’ouverture de votre vagin. Le tapotement rythmique devient de plus en plus rapide et est alterné avec des mouvements circulaires et zigzagants.

[blockquote style= »pinkxl »]Lorsque vous êtes excitée et que vous ne pouvez plus vous retenir, glissez votre doigt ou votre gode à l’intérieur et stimulez votre point G.[/blockquote]

Lorsque vous êtes excitée et que vous ne pouvez plus vous retenir, glissez votre doigt ou votre gode à l’intérieur et stimulez votre point G. Et quand vous êtes prêt à jouir, mettez votre majeur derrière votre index pour appliquer plus de pression. Juste avant l’orgasme, n’oubliez pas de pousser les muscles du plancher pelvien vers l’extérieur au lieu de les serrer comme vous le feriez normalement pendant l’orgasme. L’effet est spectaculaire, avec une cascade de fluide sexuel laiteux jaillissant de votre vagin. Non seulement votre orgasme maximal est plus intense, mais vous pouvez même connaître plusieurs orgasmes extatiques.

Conseil pratique : mettez une serviette sous votre drap ! Et allez aux toilettes avant votre séance de masturbation. Lorsque vous êtes sur le point de squirter, cela vous donne la même sensation que lorsque vous devez uriner. Beaucoup de femmes ne peuvent pas se détendre et se retienne, c’est pourquoi l’éjaculation ne fonctionne pas. Si vous êtes déjà passez par la case toilettes avant, il vous sera plus facile de lâcher prise au moment suprême.

Lire aussi : Kunyaza : découvrez le squirt à l’africaine

La technique du edging pour un plaisir décuplé !

Enfin, un dernier conseil de masturbation. Le secret de l’apogée des apogées est « l’edging » (anglicisme qui peut être traduit par le « contrôle de l’orgasme »). Ce n’est pas pour les plus impatients d’entre nous, mais c’est un paradis pour tous ceux qui ont la capacité d’attendre.

Avec l’edging, vous repoussez votre orgasme aussi longtemps que possible. Vous avez l’impression d’être au bord de l’orgasme ? Alors retirez vos doigts ou votre jouet et laissez toute cette tension accumulée quitter votre corps. Et puis recommencer. Encore et encore.

Si vous répétez cette astuce de masturbation à plusieurs reprises, non seulement vous profiterez plus longtemps de votre séance de caresses, mais votre orgasme sera également plus explosif. L’excitation dans votre corps ne cesse de croître jusqu’à ce que vous atteignez un orgasme étourdissant.

Enjoy!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

15 vues

Écrit par

As-tu un·e partenaire qui n’a jamais utilisé de jouets érotiques, mais tu aimerais que cela devienne un aspect plus central de votre intimité ? Ou souhaite-tu simplement surprendre ton partenaire avec quelque chose de nouveau ? Voici quelques astuces pour susciter cet intérêt et augmenter le plaisir…
15 vues