Jetez un oeil dans notre boutique

2 591 views

La masturbation méditative, la nouvelle méditation

18 mai 2021,

written by

Méditer sur un tapis avec des nuages d’encens autour de vous ? Depuis l’explosion de la pleine conscience, nous sommes partout « zen » et « dans le moment présent ». Mais connaissez-vous la masturbation méditative et saviez-vous qu’elle peut être tout aussi méditative qu’un exercice de respiration ?

La pleine conscience, c’est quoi ?

La pleine conscience est un mouvement en psychologie qui a gagné de plus en plus de terrain ces dernières années. Des magazines avec des applications aux cours dans les écoles : de plus en plus de personnes se préoccupent de vivre dans l’ici et maintenant.

Vivre avec une pleine conscience

C’est exactement ce que représente la pleine conscience. Il s’agit de « vivre avec une attention totale » et d’éliminer les stimuli, les distractions et les pensées perturbatrices qui se bousculent constamment dans notre tête. Nous avons pris l’habitude de vivre en permanence dans nos têtes, où les plans d’avenir se bousculent sans cesse. Nous ne parlons pas ici du plan quinquennal que nous avons élaboré, mais plutôt de ces petits plans et pensées quotidiens qui nous détournent de ce qui se passe juste devant notre nez.

Car que faites-vous lorsque vous êtes en voiture ou en train ? Vous concentrez-vous sur les sons et les images qui vous entourent ou vous éloignez-vous de l’instant présent lorsque vous descendez du train ou de la voiture ? En général, vous faites le second choix. Vous devez faire les courses, préparer le dîner, faire la vaisselle. Mettre les enfants au lit, regarder cette série géniale, terminer un rapport et vérifier vos e-mails. Pendant ce temps, le temps présent défile sous vos yeux.

Se concentrer sur ses sens

Lorsque vous êtes attentif, vous concentrez votre attention sur le présent. Vous laissez tomber les pensées de plus tard et vous vous concentrez sur ce moment. Puis vous écoutez donc consciemment le moteur de la voiture, le murmure autour de vous ou la musique dans vos écouteurs. Sentez vos mains sur le volant, le tissu doux du siège du train contre votre bras et le vent qui entre par les fenêtres de la voiture. Vous mangez un bonbon ou un sandwich au beurre de cacahuète ? Vous ne le mâchez pas sans faire attention au goût ou à la texture. Au contraire, vous vous attardez sur chaque sensation gustative qui atteint vos papilles.

Les personnes qui pratiquent la pleine conscience déclarent souvent se sentir plus calmes et moins agitées. En étant plus attentifs au présent, ils apprennent aussi à apprécier les petites choses, ce qui les rend plus heureux.

Peut-on se masturber avec une pleine conscience ?

Si la pleine conscience peut transformer un simple trajet en train en une séance de méditation contemplative, que peut-elle faire à d’autres activités ? Comme la masturbation  ?

Connaisseuse de Pussy

La scientifique britannique Keeley Olivia a décidé de mettre cette question à l’épreuve. En tant que « connaisseuse de Pussy » autoproclamée, elle a commencé une étude dans laquelle elle s’est masturbée une heure par jour pendant des mois. Il ne s’agissait pas de se donner du plaisir, mais de prendre réellement contact avec son vagin et sa propre sexualité.

Et ça a marché. Au cours de l’étude, Olivia a remarqué qu’elle commençait à s’aimer davantage et à aimer son corps. Elle a pris confiance en elle et a même semblé renaître sexuellement. Avant ses séances de masturbation méditative, elle avait perdu le contact avec sa sexualité, ne se sentait pas sûre de son corps et était déçue par sa vie sexuelle. Grâce à cette forme de plaisir solitaire, elle a réappris à aimer et à apprécier son corps.

Critiques sur la masturbation méditative

Après son expérience, elle a écrit ses mémoires sur la masturbation sous le titre « Unleashing the Female O » et a donné une conférence TedX révolutionnaire sur ses découvertes. Sa devise ? La masturbation est la nouvelle méditation. Sa mission ? Apprendre aux femmes que le vagin doit être célébré et davantage pris en considération.

Olivia est une farouche critique d’une culture dans laquelle les femmes portent des protège-slips parfumés et subissent des corrections labiales pour se conformer à un idéal vaginal. La honte de son propre corps doit disparaître, et la masturbation consciente est le moyen de se rapprocher de soi, selon elle. Pourquoi ? Car la masturbation, toujours selon Olivia, va plus loin que la méditation traditionnelle, précisément parce qu’à travers le plaisir solitaire, on puise dans une couche plus profonde et plus vulnérable de soi-même.

Les effets positifs de la masturbation méditative

La journaliste de Vice, Kristen Dold, a suivi le même chemin. En 2019, elle a étudié les façons dont la méditation et la masturbation affectent positivement le bien-être physique et mental. Pour l’un de ses article, elle a collaboré avec Lorin Roche, un professeur de méditation qui explore comment la masturbation consciente peut vous aider à atteindre un état méditatif.

Les résultats ? Ils ont conclu que le rythme agréable de la masturbation correspond au rythme de la méditation. Et que la masturbation et la méditation ont les mêmes effets positifs sur le corps et l’esprit, comme la réduction du stress, de l’insécurité et de la douleur.

Pornhub ? Non

Ces effets positifs, d’ailleurs, ne se sont pas manifestés lors d’une séance de masturbation rapide avec une vidéo Pornhub amateur à l’écran. Le véritable Nirvana de la masturbation ne peut être atteint que par une masturbation lente, qualitative et intense, où l’on prête attention à chaque nerf qui frétille dans le corps. Pas seulement ceux de votre organe sexuel.

En ce sens, il n’y a guère de différence entre faire la vaisselle ou jouer avec soi-même avec une pleine conscience. De même, lors des séances de masturbation méditative, il s’agit d’être conscient de ce que l’on ressent. Que vous éteigniez vos pensées et que vous soyez complètement concentré sur les sensations qui se dégagent dans votre corps à ce moment-là. Sur tout ce que vous ressentez, entendez, voyez, sentez et goûtez.

Guide par étapes de la masturbation méditative

Le plaisir solitaire est donc un excellent moyen d’expérimenter la pleine conscience. Car grâce à cette combinaison, votre expérience peut devenir encore meilleure et encore plus intense. Jusqu’à ce que vous atteigniez des états presque tantriques. Et c’est quelque chose de complètement différent d’une rapide séance de masturbation quotidienne.

Comment faire ? Voici un plan étape par étape !

1. Déterminez vos intentions

La masturbation consciente ne consiste pas à jouir. Il s’agit principalement d’explorer votre énergie sexuelle. Vous pouvez ensuite le relier aux besoins personnels que vous avez en ce moment. Ressentez-vous une honte sexuelle, par exemple ? Votre intention est alors de vous sentir plus à l’aise avec votre sensualité. Êtes-vous stressée ? Votre intention est alors de réduire le stress et d’accéder au calme. Demandez-vous à la fois ce que vous aimeriez libérer dans votre vie et ce que vous aimeriez accueillir.

2. Créez un environnement agréable

Un petit rituel est toujours agréable, même lorsqu’il s’agit de masturbation. Allumez une bougie, assurez-vous que la température soit confortable et diffusez un parfum sensuel dans toute la pièce pour créer un cadre idéal pour dans la chambre. Ces choses sont un régal pour vos sens et donc pour votre capacité à vous détacher du présent et à vous plonger dans l’instant présent. Un conseil ? Créez un nid sexuel avec des oreillers, des couvertures et des draps doux, dans lequel vous pourrez vous enfoncer. Un fond de musique relaxante n’est jamais de trop.

3. Prêtez attention à votre respiration

Prendre conscience de sa respiration est à peu près le pilier de la méditation. C’est aussi le cas pendant les rapports sexuels méditatifs. Après tout, votre respiration permet à l’énergie de circuler dans votre corps, y compris l’énergie sexuelle. Il est important de ne pas haleter superficiellement, mais d’être conscient de chaque respiration profonde et complète que vous prenez. Concentrez-vous sur la sensation que procure votre respiration : comment l’oxygène atteint vos poumons, comment l’air sort par vos narines et laisse de la chaleur sur votre peau. De cette façon, vous vous assurez que vos pensées ne s’égarent pas. Vous restez dans le moment présent.

4. Touchez vos zones sensibles pendant une masturbation méditative

Vos zones érogènes ont besoin d’être touchées. Ces endroits sexuellement chargés sont le siège d’innombrables terminaisons nerveuses, ce qui les rend très sensibles aux caresses, aux léchages et aux baisers. Bien sûr, vous pourriez aller directement au clitoris, mais ce ne serait pas très réfléchi. Il y a beaucoup d’autres endroits, moins évidents, sur votre corps que vous pouvez stimuler. Comme vos mains, coudes, genoux, aine et chevilles. Utilisez vos doigts pour caresser et masser doucement ces zones érogènes secondaires. Expérimentez avec l’intensité de vos touchers et finissez par vous en tenir aux endroits où vous vous sentez bien pour accélérer le rythme. Ainsi, tout votre corps sera impliqué dans votre séance de masturbation et, avec un peu de chance, vous finirez par avoir un orgasme complet.

5. Se masturber en slow-motion

Lorsque vos doigts trouvent enfin le chemin de votre vulve, vous ne voulez pas que ça aille trop vite. Même dans ce cas, il faut y aller doucement et éviter les contacts trop violents et précipités. Encore une fois, vous ne vous masturbez pas pour jouir rapidement, mais pour amener tout votre corps à l’extase. Ces choses prennent du temps. Alors, caressez-vous doucement et lentement, comme si vous aviez tout le temps du monde. Et soyez conscient de chaque frisson et de chaque sensation que vos touchers procurent. Avez-vous l’impression d’aller trop vite ? Alors ramenez votre attention sur les zones érogènes secondaires et par exemple sur vos seins, vos fesses et vos lèvres externes.

6. Un orgasme ? Continuez à respirer !

Lorsque vous approchez de l’orgasme, vous avez souvent tendance à respirer très vite ou à haleter. Essayez de ne pas le faire. Au contraire, essayez plutôt de continuer à respirer profondément et régulièrement. Vous remarquerez que cela finira par rendre votre orgasme encore plus intense.

Conseil : l’huile de massage rend votre peau agréable et lisse, ce qui peut lui donner une dimension sensuelle supplémentaire. Après tout, une peau lisse, glissante et parfumée est un peu plus sensuelle, n’est-ce pas ?

Conseil : les jouets sexuels peuvent également ajouter de l’intensité à la masturbation méditative. Votre vibromasseur ou vos perles sont donc les bienvenus, mais veillez à ce qu’ils améliorent votre expérience et ne vous bousculent pas. Laissez donc votre allié vibrant glisser le long de votre corps, plutôt que de le positionner directement sur votre point sensible. Ah oui, et pensez à un vibromasseur point G, pour une expérience encore plus intense !

Les avantages de la masturbation méditative

Les avantages d’une séance de masturbation méditative sont nombreux. Parce que vous êtes davantage en contact avec vous-même, non seulement vous apprenez à mieux connaître votre corps, mais vos orgasmes deviennent aussi beaucoup plus forts. Les femmes qui ont maîtrisé cette astuce à la perfection connaissent même des orgasmes multiples et intenses à la longue, ou sentent leur orgasme exploser dans toutes les fibres de leur corps. L’effet de la respiration, en particulier, peut avoir une influence considérable sur l’intensité de votre orgasme.

En plus, la masturbation méditative peut être ressentie comme une expérience quasi spirituelle. Même si vous êtes habituellement assez sceptique à ce sujet, vous pouvez vous sentir plus léger ou plus complet après une telle apogée. Ne serait-ce que parce que cette forme de plaisir solitaire allie harmonieusement les qualités anti-stress de la méditation et de la masturbation. Toutefois, cela ne peut qu’entraîner une énorme libération. Faites-en vous même l’expérience !

Lire aussi : Le guide de l’auto-plaisir pour un jour de pluie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

350 vues

Écrit par

La masturbation à deux, communément appelée « travail de la main », consiste à stimuler le pénis de son partenaire à l’aide de la main. Cette pratique se distingue de l’auto-masturbation par le fait qu’elle est réalisée par une autre personne. Les techniques varient en fonction du nombre de doigts…
350 vues
445 vues

Écrit par

Le lavement anal, souvent entouré de tabous et de malentendus, mérite une place dans les discussions ouvertes sur la santé et le plaisir sexuel. Chez Adam et Eve, nous croyons à l’importance de s’informer correctement pour profiter pleinement de …
445 vues