Jetez un oeil dans notre boutique

1 507 vues

La masturbation consciente, c’est quoi ?

17 décembre 2020,

written by

Lorsque vous êtes conscient(e), vous vous concentrez uniquement sur le moment présent et vivez dans l’ici et le maintenant. Pendant la masturbation, vous pouvez appliquer des techniques similaires. C’est ce qu’on appelle la masturbation consciente. Vous êtes curieux(se) ? Découvrez-en davantage dans cet article !

Conscience : vivre dans le présent

Imaginez que vous ne soyez pas occupé(e) à d’autres choses pendant un certain moment. En d’autres termes : essayez de vous concentrer sur le moment présent et ne pensez à rien d’autre. Dans la pratique, cela peut être assez difficile. Pourtant, c’est bien de cela qu’il s’agit. Vivez dans l’ici et le maintenant ainsi que dans le moment présent. C’est aussi ce que signifie la masturbation consciente. Il vous arrive peut-être de penser à des choses complètement différentes pendant vos séances de masturbations (en solo). Comme à la liste de courses ou des choses que vous devez encore faire. C’est tout à fait normal : les femmes doivent souvent faire plusieurs choses à la fois et parfois elles ne peuvent pas se laisser aller au lit. Si vous voulez y remédier, alors la masturbation consciente peut être quelque chose pour vous.

Qu’est-ce que la masturbation consciente ?

Avec la masturbation consciente (aussi appelée yoga orgasmique), c’est vivre le moment présent. Ici, vous pouvez essayer de vous rapprocher de vos sentiments et ainsi de profiter plus consciemment de tout ce que vous ressentez. Et c’est ce que la masturbation est pour beaucoup de gens : du sentiment et du plaisir. Selon le sexothérapeute Chris Donaghue, la masturbation consciente consiste à utiliser tout le corps et tous les sens. Cela signifie que – comme pour le sexe tantrique – vous ne voulez pas à tout prix arriver à l’orgasme le plus vite possible et l’éjaculation n’est pas le but final.

Quels sont les avantages de la masturbation consciente ?

Se masturber de manière consciente peut être bénéfique pour la confiance en soi et pour la réaction au sexe. Par exemple, vous apprenez très consciemment ce que vous aimez, quels sont vos points sensibles et comment vous pouvez prendre plaisir avec votre corps et votre esprit. Vous pouvez essayer de laisser les fantasmes émerger de votre cerveau et non d’un écran. Ils peuvent vous aider à reprogrammer votre corps, afin que vous n’ayez plus besoin de simuler des orgasmes. Vous n’étiez pas obligé de le faire de toute façon, mais c’est très courant, surtout chez les femmes. En ce sens, la masturbation consciente permet également de se responsabiliser : vous êtes maître de votre propre orgasme.

Prendre tout le temps nécessaire pour une masturbation consciente

Essayez de ne pas considérer votre orgasme comme un élément de votre liste de choses à faire, que vous voulez terminer le plus vite possible. Au contraire, vous pouvez considérer la masturbation consciente comme un moyen d’élargir votre horizon sexuel. Vous pouvez partager cette information avec un partenaire si vous le souhaitez. Par exemple, parce que vous pensez que votre vie sexuelle est devenue un peu trop ennuyeuse ou parce que vous n’avez pas autant d’orgasme que votre partenaire. En pratiquant le yoga orgasmique, vous découvrirez exactement ce qui vous excite. Vous pourrez ainsi mieux le communiquer à votre partenaire. Un exemple : vous découvrez que vous êtes très excité(e) lorsque l’on vous touche l’anus, alors que c’est un endroit que vous n’avez jamais touché auparavant – et votre partenaire non plus.

Leah Millheiser, professeure adjoint et directrice du département de médecine sexuelle féminine du centre médical de l’université de Stanford, déclare : « Il faut du temps et de l’attention pour bien construire l’orgasme. Concentrez-vous sur vos actes, soyez attentifs. En appliquant cela, la femme aura plus de chances d’atteindre l’orgasme. »

Essayez d’ignorer les distractions

Autre exemple : vous aimez vous masturber en regardant un film porno ? Si vous voulez apprendre à vous masturber de manière conscience, il est préférable de faire (temporairement) une pause. En étant moins distrait par ce que vous voyez à l’écran, vous devenez plus conscient(e) des sensations physiques.

La masturbation, mon me time

La masturbation consciente peut être considérée comme votre me time, votre moment à vous. Un moment pour découvrir davantage votre propre sexualité. En se masturbant de la même manière encore et encore, votre corps peut s’habituer à ce que vous ayez toujours besoin des mêmes mouvements pour obtenir un orgasme, dit Donaghue. En alternant les techniques, vous pouvez rompre ces habitudes. De cette façon, vous stimulez votre corps pour qu’il soit également excité par d’autres gestes. Avec la masturbation consciante, vous apprenez à changer vos habitudes de masturbation en vous concentrant uniquement ur vous-même.

Comment puis-je apprendre à me masturber consciemment ?

Vous avez l’habitude de vous masturber allongé(e) dans votre lit ? La prochaine fois, essayez de le faire assis ou debout. Ou encore une séance en solo dans le bain ou la douche ? Ou bien suivez l’un des conseils de Chris Donague : « Vous avez l’habitude d’être silencieux(se) ? Alors faites du bruit. Essayez tout. » Millheiser ajoute : « Vous devrez faire des expériences si vous voulez découvrir ce qui vous plaît. C’est différent pour chacun. Prenez différentes positions, par exemple. Si vous débutez, il est préférable d’expérimenter d’abord avec vos doigts. »

La thérapeute sexuelle et relationnelle Jessica O’Reilly donne des conseils pour ressentir votre corps de manière plus consciente : « Comment se sent votre peau ? Quelles températures, textures et sensations ressentez-vous ? En vous concentrant sur vos sens, vous pourriez moins penser à l’orgasme. Ainsi, vous pourrez peut-être être plus patient pendant la masturbation. Cela peut avoir un effet positif sur votre vie sexuelle. Par exemple, si votre partenaire – ou vous-même – pense que vous venez trop vite. Ou tout simplement parce que vous souhaitez essayer quelque chose de différent et que vous voulez avoir plus de variété au lit.

Vous pourriez (aussi) essayer ces choses avec le yoga orgasmique

  • Essayez de prendre le temps d’explorer. Si vous êtes excité(e), mais que vous n’avez pas le temps et êtes sur le départ, ce n’est peut-être pas le meilleur moment pour vous masturber en raison de la pression du temps. Il peut donc être utile de programmer votre session solo à un autre moment où vous aurez tout votre temps.
  • Vous utilisez normalement toujours le même sextoy ? Alors essayez une masturbation consciente sans ou avec un autre jouet. Cela provoquera différentes sensations dans votre corps.
  • Le fantasme est quelque chose de bon. De nombreuses personnes ont acquis suffisamment d’expérience pour savoir ce qu’elles aiment, ce qui les excitent et qui les amusent. Selon Millheiser : « Un fantasme ne concerne pas nécessairement votre partenaire et vous. Vous pouvez fantasmer sur n’importe quoi, tant que cela vous fait du bien. »

Cours de yoga orgasmique et de masturbation consciente

Si vous souhaitez plus de possibilités, il est possible de suivre un cours de masturbation consciente ou de yoga orgasmique. Si vous voulez en savoir plus sur un contact plus profond avec vous-même et sur le développement personnel par exemple. Certains cours peuvent être suivis en ligne, mais il existe aussi des écoles de yoga qui organisent des réunions spéciales à cet effet.

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

21 vues

Écrit par

« Alors, t’as quelqu’un » ? – cette question, tous les célibataires ne la connaissent que trop bien. Et au bout du troisième repas de famille, on a envie de répondre au tonton trop curieux : « Une seule personne ? Si tu savais… ! »…
21 vues