Jetez un oeil dans notre boutique

Comment une image de soi négative peut ruiner votre vie sexuelle

8 mars 2021,

written by

Une image de soi négative peut-elle nuire à votre vie sexuelle ? Si vous essayez de vous dissimuler sous vos draps, avec les rideaux tirés et les lumières éteintes, la réponse est probablement oui. Cette incertitude à propos de votre corps peut ruiner une séance de jambes en l’air potentiellement agréable. Mais comment améliorer l’image que vous avez de vous-même ? Pour que vous puissiez plonger dans vos draps en toute confiance ?

Qu’est-ce qu’une image de soi négative ?

L’image que vous avez de vous-même est la façon dont vous vous voyez, mais cela ne signifie pas que vous ressemblez réellement à cela. L’image est formée par les expériences de votre vie. De l’attitude de vos parents aux discussions entre copines pendant la puberté, en passant par des éléments intérieurs, tels que les émotions ou les humeurs hormonales qui vous font soudainement perdre confiance en vous.

Supposons que vous ayez 15 ans et qu’on vous dise à l’école que vous avez de grosses fesses. Ou que votre mère vivait de régimes yo-yo tout au long de sa vie. Ou que votre premier petit ami vous harcelait pour chaque chips que vous mettiez dans votre bouche. Tous ces souvenirs que vous portez en vous constituent le fondement de l’image que vous avez de vous-même aujourd’hui.

Faire disparaître les défauts et les imperfections

Les médias jouent également un rôle. Nous sommes constamment inondées d’images de corps et de visages irréalistes sur lesquels le moindre bouton ou bourrelet ont été effacés de manière experte. Toutes ces images sont truquées et les femmes en question sont photographiées et filmées dans les meilleures circonstances. C’est sans espoir que d’imiter une telle image idéale.

« Nous sommes constamment inondées d’images de corps irréalistes. »

Bien sûr, vous pouvez penser que ces images n’ont aucune influence sur vous, mais inconsciemment, elles se logent dans votre perception du corps parfait. Le résultat ? Les circonstances idéales pour avoir une image de soi négative ou déformée.

Si vous souffrez d’une faible estime de vous-même, vous êtes extrêmement critique envers vous-même. Vous pensez que vous êtes bourrée de défauts, qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux. Certaines personnes pensent qu’elles sont stupides, d’autres critiquent chacun de leurs choix, et d’autres encore ne peuvent pas se regarder dans le miroir sans voir chaque imperfection.

Les signes d’une image de soi négative

Les personnes qui ont une vision négative de leur corps ont régulièrement des idées noires sur leur apparence. Elles se conforment souvent à une ou plusieurs caractéristiques de cette liste :

  • Elles sont extrêmement attentives à la moindre petite imperfection de leur corps.
  • Elles se trouvent peu attrayantes, voire laides.
  • Elles ont peur que les autres jugent leurs soi-disant défauts.
  • Elles sont plus perfectionnistes que les autres.
  • Elles sont constamment préoccupées par leur apparence.
  • Elles accordent une attention excessive au maquillage et aux vêtements.
  • Elles se comparent constamment aux autres.
  • Elles ont besoin de l’approbation des autres et demandent régulièrement si elles sont grosses ou moches.
  • Elles envisagent la chirurgie esthétique ou l’ont déjà pratiquée.
  • Elles ne sont jamais satisfaites d’elles-mêmes.

La relation entre une faible estime de soi et une mauvaise vie sexuelle

Ces signaux vous semblent-ils familiers ? Et remarquez-vous que vos relations sexuelles n’aboutissent jamais parce que vous n’osez pas vous livrer ?

Une image de soi négative tuent les préliminaires

Ce n’est pas étonnant. Nue au lit, il semble que chaque bourrelet, bosse ou rouleau soit sous une loupe et si vous pouvez le voir, qu’en pensera votre partenaire ? Le problème, c’est qu’on ne peut pas désamorcer ces pensées. Elles sont bel et bien présentes et prennent progressivement le dessus jusqu’à ce que vous ne pensiez plus qu’à votre « gros ventre », vos « grosses cuisses » ou vos « trop petits seins ».

Il est tout à fait compréhensible que de telles pensées tuent les préliminaires et une expérience amoureuse que vous et votre partenaire pourriez tous les deux apprécier. Bien que les hommes puissent également manquer d’assurance quant à leur apparence, cette insécurité ne les empêche pas de passer à l’acte. Ces insécurités sont oubliées à cause des pulsions, si on peut dire ça comme ça. Mais pour les femmes, la façon dont elles jugent leur corps a souvent un impact énorme sur leurs désirs sexuels et même sur leur capacité à être excitées.

L’envie de sexe disparaît

C’est ce qui ressort de la thèse de Femke van den Brink, de l’université d’Utrecht, dans laquelle elle conclut que l’image corporelle est étroitement liée au fonctionnement sexuel, au comportement sexuel et à l’image de soi sur le plan sexuel. Peut-être que ça vous parle. Si vous vous trouvez peu attrayante, vous ne pensez qu’à ça pendant vos rapports sexuels. Cela diminue votre confiance en vous et, à long terme, vous pouvez avoir tendance à éviter toute forme d’intimité sexuelle.

L’envie de faire l’amour disparaît, l’excitation pendant les préliminaires est perturbée et la capacité à atteindre l’orgasme s’amenuise. Plus vous êtes critique à l’égard de votre corps, plus vous êtes mal à l’aise avec les contacts et les regards posés sur votre corps nu. Il vous est alors de plus en plus difficile de vous concentrer sur l’instant présent.

Un répertoire sexuel limité

De plus, il existe d’autres façons dont une image de soi négative affecte votre vie sexuelle. Les femmes qui ont honte de leur corps ont tendance à dissimuler leur corps ou à se cacher sous les draps dans une pièce sombre. Elles se sentent mal à l’aise lorsque leur partenaire touche certaines parties de leur corps et sont constamment sur le qui-vive lorsqu’il s’agit de mains baladeuses sur les bourrelets du ventre ou de regards furtifs sur les cuisses ou les fesses.

Les femmes qui on une image négative de leur corps ne peuvent généralement pas s’attendre à un arsenal complet de positions sexuelles excitantes. Leur répertoire est limité, car elles n’osent pas s’exprimer librement et s’inquiètent de leur apparence. Le plaisir du sexe et de l’intimité avec un partenaire est à des kilomètres dans ces moments-là.

En bref. Plus vous êtes critique envers vous-même, plus vous serez discrète au lit. Et c’est bien dommage, n’est-ce pas ?

Améliorer l’image de soi, améliorer sa vie sexuelle

Les recherches de Femke van den Brink ont également montré que cette situation est à double tranchant. Les personnes qui pensent positivement quant à leur corps ont tendance à être plus heureuses et plus actives au lit. C’est pourquoi il est important de se débarrasser des pensées et des sentiments négatifs à l’égard de son propre corps et de se forger en même temps une meilleure image de soi. Plus nous nous acceptons, plus il est facile d’apprécier le sexe.

Mais comment faire ? Comment apprenez-vous à accepter vos soi-disant imperfections ?

Si vous voulez apprendre à vous accepter, vous devez d’abord réaliser qu’il y a certaines choses que vous ne pouvez pas changer. Il y a des parties de votre corps que vous devez accepter et embrasser comme elles sont. Chacun est unique, il ne sert à rien d’essayer de se conformer à un idéal de beauté préfabriqué par la société. Accepter et apprécier les éléments que nous ne pouvons pas changer est le premier pas vers l’amour de soi.

Et après ? Voici quelques conseils pratiques que nous avons rassemblé pour vous !

  • Souvent, les femmes placent la barre beaucoup plus haute pour elles-mêmes que pour les autres. Pensez donc à des femmes ayant à peu près la même silhouette que vous. Êtes-vous également si critique à leur égard ? Ou les trouvez-vous simplement belles comme elles sont ? Si c’est le cas, pourquoi devriez-vous être si peu sûre de vous ?
  • Certaines femmes ayant une faible estime d’elles-mêmes évitent tous les miroirs et les vitrines. Ne le faites pas ! La première étape vers une image de soi plus saine consiste à se regarder de manière honnête. Mettez-vous donc devant un miroir et observez-vous pendant un moment. Ne vous concentrez pas sur vos « défauts », mais dites tout haut ce que vous aimez chez vous. Et soyez-en fière.
  • Lorsque vous savez ce que vous aimez chez vous, vous pouvez le mettre en valeur. Personne n’est parfait, mais tout le monde a des parties du corps qui ressortent. De beaux seins, une belle taille ou une grosse touffe de cheveux ? Si vous savez quels sont vos atouts, montrez-les !
  • Ne vous comparez pas aux actrices ou aux mannequins des publicités. Savez-vous combien de maquillage et d’éclairage il faut pour avoir l’air si surnaturel ? Cela peut paraître bête, mais essayez de regarder les photos de stars sans maquillage. Alors vous verrez qu’elles sont de simples êtres humains, tout comme nous tous.
  • Arrêtez de vous comparer. Qu’il s’agisse d’amis, de mannequins ou de vagues connaissances sur les réseaux sociaux, tout le monde a des complexes et personne n’est parfait. Non, pas même cette influenceuse stylée prise en photo au sommet d’une montagne en Amérique du Sud.
  • Ne vous négligez pas. Pensez à vos vêtements et à votre maquillage et ne vous promenez pas en ayant l’air négligée et négligente. Nous remarquons tous à quel point nous mourons d’envie d’aller chez le coiffeur pour une simple coupe de cheveux en ces temps de coronavirus. C’est logique : si vous consacrez un peu de temps et d’énergie à votre apparence, vous vous sentirez immédiatement plus séduisante.
  • Essayez d’être positive dans la vie. Souriez et profitez de toutes les belles choses que la vie peut vous offrir. Connaissez-vous « The creeps » de Roald Dahl ? Ce livre contient l’une des leçons de vie les plus sages qui soient sur l’apparence et la vie intérieure. Sur l’illustration, vous voyez une femme avec un double menton, un nez bosselé et une énorme occlusion. Il n’est pas question de beauté selon les normes actuelles, mais : « Si tu as de belles pensées, elles brilleront sur ton visage comme des rayons de soleil et tu seras toujours belle. »

Essayez d’y penser la prochaine fois que vous vous tortillerez devant le miroir. Ou lorsque vous essayez d’esquiver les mains de votre partenaire en rougissant de gêne.

Tout cela est inutile, vous êtes belle comme vous êtes. Et votre partenaire le pense sans doute aussi. Alors, direction la chambre ! 😉

Lire aussi : Le chemin vers l’amour de soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

14 vues

Écrit par

14 vues