Jetez un oeil dans notre boutique

2 105 vues

Un pH vaginal perturbé : comment préserver la santé de votre vagin ?

4 avril 2022,

written by

Un vagin irrité ? Il n’y a pas de quoi en avoir honte, cela peut arriver de temps en temps. Votre vagin est l’une des parties les plus vulnérables de votre corps et repose sur un équilibre délicat. Et donc parfois, la flore vaginale peut être déséquilibrée. La cause ? Il y a de fortes chances que votre pH vaginal soit perturbé. Découvrez ici pourquoi et comment retrouver un vagin en bonne santé !

Certaines femmes ne sont jamais dérangées par ce phénomène, tandis que d’autres ont de temps en temps des infections qui peuvent perturber le développement de leur vagin. Une température élevée et des sous-vêtements synthétiques ne font généralement pas bon ménage. C’est comme s’endormir avec du sperme entre les jambes après une séance de jambes en l’air. Mais les fluctuations hormonales ou les antibiotiques ne sont généralement pas de bon augure pour la santé de votre punani non plus.

Résultat ? Le pH de votre vagin se dérègle et n’est plus en mesure de lutter contre les bactéries et les agents pathogènes.

Comment fonctionne le pH vaginal ?

Tout d’abord, le pH vaginal indique l’acidité naturelle de votre corps. Cette valeur peut être différente selon les parties de votre corps et peut varier de 1 à 6 en milieu acide, de 8 à 14 en milieu basique et on parle d’un pH neutre lorsqu’il est à 7. Donc plus le pH est faible, plus le milieu est acide.

Votre vagin est légèrement acide. Votre pH vaginal est neutre avant vos premières règles et fluctue ensuite entre 3,8 et 4,5 jusqu’à la ménopause. Après cela, votre vagin perd son acidité et les infections sont plus susceptibles de se produire. Pourquoi ? Parce qu’un pH plus faible signifie qu’il y a suffisamment de bactéries lactiques saines vivant dans votre vagin. Ces bactéries protège votre vagin des agents pathogènes et assure son bon équilibre. En d’autres termes, c’est un mécanisme de protection naturelle contre les infections. Et votre vagin régule cela tout seul !

[blockquote style= »pinkxl »]Votre pH vaginal est neutre avant vos premières règles et fluctue ensuite entre 3,8 et 4,5 jusqu’à la ménopause.[/blockquote]

Quels sont les symptômes d’un pH vaginal perturbé ?

Malheureusement, il arrive que le pH vaginal soit déréglé. Ce qui peut provoquer le développement de champignons microscopiques comme le candida albicans, qui peuvent causer de vilaines infections. Si vous avez des doutes, consultez votre gynécologue pour effectuer un contrôle. Une infection vaginale est généralement facile à traiter avec un comprimé ou une pommade.

1 : L’odeur

Parfois, l’odeur de votre vagin peut être plus forte que d’habitude. Par exemple, si vous avez fait une séance de sport intensive ou si vous êtes restée toute la journée assise derrière un bureau étouffant. Une légère acidité est tout à fait normal. Mais si votre vagin commence à dégager une odeur de poisson, c’est très probable qu’il y ait quelque chose qui cloche. Vous souffrez peut-être d’une vaginose bactérienne (BV), qui touche jusqu’à une femme sur trois en âge de procréer, c’est une infection causée par un écosystème perturbé dans votre vagin. Consultez votre gynécologue et évitez les produits d’hygiène intime – ils font généralement plus de mal que de bien.

2 : Glaire cervicale

Ces pertes vaginales aussi appelées « leucorrhées » ou « glaire cervicale » font parties intégrante du cycle menstruel. Elles prennent l’aspect d’une substance ni épaisse, ni liquide, de couleur plutôt crème, blanche ou transparente et sont plus ou moins visqueuses. Mais parfois, ces sécrétions peuvent prendre un aspect suspect et avoir une odeur inquiétante. Dans ce cas, elles peuvent être le symptôme d’une pathologie. Là encore, cela est souvent dû à un pH perturbé et à une prolifération de mauvaises bactéries et de champignons. Ou à une IST, il est donc toujours conseillé de passer par la case gynécologue.

3 : Démangeaisons, irritations et rougeurs

Vos lèvres vulvaires vous démangent ? Elles gonflent légèrement et deviennent rouges ? Il y a de fortes chances que vous ayez une infection fongique. Surtout, ne les grattez pas, car vous les irriteriez encore plus. La meilleure chose à faire est de ne pas y toucher, même si nous comprenons que ce soit tentant. Si les démangeaisons et les irritations sont toujours présentes après quelques jours, consultez votre gynécologue pour un effectuer un examen.

vaginale ph waarde

Quelles sont les causes d’un pH vaginal perturbé ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, votre vagin repose sur un équilibre délicat. Plusieurs facteurs peuvent donc rompre cet équilibre et donner aux mauvaises bactéries la possibilité d’infecter votre flore vaginale. Voici les causes d’infection les plus courantes :

1 : Utiliser du savon

Vous pensez peut-être que plus c’est propre, mieux c’est. Bien au contraire, l’utilisation de produits d’hygiène intime n’est pas recommandé. Votre vagin est un organe intelligent, un peu d’eau tiède est plus que suffisant pour maintenir son équilibre naturel.

L’intérieur de votre vagin se nettoie tout seul. Le savon ordinaire a un pH de 7. Si vous lavez votre vagin avec ce produit, vous risquerez de perturber son acidité naturelle. Les rinçages et les douches vaginales peuvent également irriter la muqueuse et affecter le pH naturel de votre vagin.

2 : Porter des sous-vêtements serrés

Les sous-vêtements serrés et synthétiques irritent la flore vaginale. Ils augmentent le risque d’infection fongique car les mauvais champignons trouvent un environnement chaud et humide idéal pour se développer et éradiquer les bonnes bactéries.

Vous êtes sujette aux infections vaginales ? Dans ce cas, portez des vêtements aérés et des sous-vêtements en coton pour que votre vagin puisse respirer et surtout, ne les portez pas au lit.

3 : Raser les poils pubiens

Un vagin touffu peut en effrayer plus d’une, mais ces poils sont là pour une raison. Ils protègent la peau délicate de votre vagin. Se raser peut en effet provoquer des irritations, des éruptions cutanées et des poils incarnés qui peuvent s’infecter.

Par conséquent, si vous êtes sujette aux infections et aux irritations dans cette zone, vous devriez envisager de laisser vos poils ou d’opter pour une épilation à la cire ou un traitement au laser. Mais avant tout, écoutez votre corps.

4 : Le stress, la fatigue et faibles défenses immunitaires

Le stress n’est jamais de bon pour votre vagin. De nombreuses femmes souffrent d’infections vaginales lorsqu’elles sont stressées ou qu’elles dorment mal. C’est probablement parce que le stress affecte vos défenses immunitaires, vous rendant plus sensible aux infections.

Réservez-vous régulièrement un moment de détente. Vous pouvez aussi faire des exercices quotidiens de relaxation et de méditation pour vous ressourcer. La masturbation méditative ? Ceci peut également aider à lutter contre le stress, les tensions et l’anxiété !

Lire aussi : La masturbation méditative, la nouvelle méditation

5 : Cycle menstruel et pilule

Vos niveaux d’hormones fluctuent quotidiennement et vous laissent plus vulnérable à certains moments de votre cycle que d’autres. Pendant et immédiatement après vos règles, vous êtes plus à risque de contracter une infection, car votre taux d’œstrogènes est plus faible. La pilule peut également jouer un rôle dans la santé de votre flore vaginale, car les niveaux d’hormones influencent les sécrétions et la prolifération de bactéries saines dans votre vagin.

Cependant, la pilule a un effet différent sur chaque femme. Vous remarquez que vos glaires cervicales et vos irritations ont augmenté depuis que vous prenez la pilule ? Dans ce cas, essayez un autre type de pilule ou de contraceptif pour trouver ce qui convient le mieux à votre corps.

6 : Le sexe et le sperme

Oui, les rapports sexuels peuvent sérieusement perturber votre pH vaginal. Le sperme augmente le pH de votre vagin pendant plusieurs heures, le rendant temporairement moins acide. Un environnement idéal pour les mauvaises bactéries, en d’autres termes.

Nous comprenons parfaitement que c’est agréable et hyper romantique de s’assoupir l’un contre l’autre après l’acte, avec ce fluide collant entre vos jambes. Mais c’est toutefois vivement déconseillé. C’est pourquoi allez toujours aux toilettes juste après avoir fait l’amour. Vous voulez donner un coup de main supplémentaire à votre vagin ? Alors prenez une douche et rincez votre vagin à l’eau tiède. Un peu contraignant, mais très efficace.

Et si vous pensez qu’utilisez un morceau de papier toilette humide pour vous nettoyer est plus efficace, détrompez-vous. Ces matériaux ne sont pas sains pour votre pH vaginal.

7 : Les sex toys mal nettoyés

Que vous utilisiez vos sex toys régulièrement ou seulement occasionnellement, pour l’amour du ciel, nettoyez-les bien. Avant et après utilisation. La plupart des jouets sexuels peuvent être nettoyés avec de l’eau et du savon ou un nettoyant pour jouets. Rincez-les ensuite à nouveau à l’eau, séchez-les avec un chiffon propre et rangez-les dans une boîte ou une pochette anti-poussière.

Choisissez toujours un savon doux et sans parfum pour vos jouets afin d’éviter toute irritation lors de l’utilisation. Mais le moyen le plus sûr est d’utiliser des nettoyants spéciaux pour jouets, car ils existent bien pour une raison. Vérifiez toujours le manuel, pour garantir un nettoyage adéquat.

vagina

Dernier conseil !

Vous n’y avez probablement jamais pensé auparavant, mais savez-vous à quel point il est important de sécher votre vagin après la douche ? Dans la précipitation, vous pouvez être tentée de vous habiller rapidement.

Mais un vagin humide dans votre culotte est moins innocent qu’il n’y paraît. Les champignons adorent les environnements chauds, humides et étouffants. C’est pourquoi vous risquerez de contracter une infection si vous ne séchez pas correctement votre vagin après votre douche. Ou bien après une baignade dans la mer ou la piscine, même si nous comprenons qu’il n’est pas très élégant ou pratique d’utiliser une serviette.

Dans tous les cas, soyez prudente et prenez soin de votre flore vaginale, car une mycose n’est pas du tout une partie de plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

9 vues

Écrit par

Savez-vous quel sextoy est caché sur cette photo? Voici la réponse!Horoscope amoureux des Béliers : comment les étoiles influencent-elles le Bélier passionné en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Découvrez comment ce signe zodiacal se comporte en tant que partenaire et au lit, ce…
9 vues
73 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
73 vues