Jetez un oeil dans notre boutique

959 vues

Ne plus avoir de rapports sexuels après le premier bébé : mythe ou réalité ?

4 mars 2021,

written by

De nombreuses femmes et leurs partenaires se posent la question : est-ce que nous aurons toujours des rapports sexuels après la naissance de notre premier enfant ? Et c’est tout à fait normal : vous êtes en train de vivre un tournant dans votre vie, vous devenez parent pour la première fois, et vous êtes peut-être incertains des changements qui se font dans votre vie. Votre corps a besoin de récupérer, les nuits sont courtes, etc. C’est alors que se pose la question ; les couples n’ont-ils vraiment plus de rapports sexuels après leur premier bébé : mythe ou réalité ?

Votre corps est fort

En neuf mois, votre corps crée un beau bébé. Vous l’avez senti bouger dans votre ventre pendant que votre corps se préparait à l’accouchement. Vous avez ensuite suivi ce processus d’accouchement et vous nourrissez votre bébé toutes les quelques heures. En lisant ceci, vous vous rendez compte à quel point c’est vraiment quelque chose d’extraordinaire. La grossesse et l’accouchement sont une véritable épreuve pour votre corps. Il n’est donc pas surprenant que vous ayez besoin de récupérer à la fois physiquement et mentalement.

Et vous n’êtes pas la seule. Des recherches menées par Barret en 2000 révèlent que 83 % des nouveaux parents sont confrontés à des problèmes sexuels au cours des trois premiers mois suivant l’accouchement. Au bout de six mois, 64 % d’entre eux n’avaient plus de rapports sexuels et, au bout d’un an et demi, 11 % des couples n’avaient plus de rapports du tout.

Rapports sexuels après l’accouchement : de préférence pas pendant les six premières semaines

Les gynécologues vous conseillent de ne pas avoir de rapports sexuels pendant les six premières semaines suivant la naissance de votre bébé. Votre corps est en train de se rétablir : votre vagin et votre utérus ont beaucoup souffert. Après six semaines, la plaie du placenta aura guéri et vous aurez moins de chances de contracter des infections. Vous avez peut-être été coupée ou déchirée, puis recousue. Il est donc possible que votre corps ait besoin de plus de temps pour guérir. Même si vous avez accouché par césarienne, votre corps aura également besoin de temps pour se rétablir. C’est l’une des opérations abdominales les plus difficiles.

À lire : Premiers rapports sexuels après l’accouchement

Bienvenue bébé (et les nuits en dents de scie)

Votre vie va énormément changer après l’arrivée de votre premier enfant. L’un des plus grands changements est celui des nuits en dents de scie. Alors qu’auparavant vous pouviez dormir toute la nuit, votre bébé vous réclame presque toutes les heures. Cela a un impact énorme sur la qualité de votre sommeil. Les nouveau-nés boivent plusieurs fois par nuit. Vous le nourrissez au biberon ? Si c’est le cas, le papa peut aussi vous aider. Mais si vous allaitez, vous n’aurez pas le choix que de nourrir votre bébé vous-même toutes les heures. Avec la fatigue, vous vous couchez probablement plus tôt et tout ce que vous voulez, c’est dormir. C’est donc compréhensible que vous n’ayez pas envie de faire l’amour pendant une certaine période.

Votre corps a besoin de se désintoxiquer

Une fois que vous aurez accouché, votre corps commencera également à se désintoxiquer. Cela prend environ neuf mois ! Pendant cette période, votre utérus se contracte et des hormones sont produites pour stimuler la production de lait. Pour l’instant, votre niveau d’hormones est encore plus bas qu’avant votre grossesse. Ces différences dans la production d’hormones peuvent provoquer des problèmes tels que la fatigue, les maux de tête et la déprime. Si ces sentiments ne s’apaisent pas, vous risquez de faire une dépression post-partum. Il n’y a pas que les nouvelles mamans qui en souffrent : les nouveaux pères peuvent aussi en pâtir. Les fluctuations hormonales peuvent vous faire perdre temporairement tout intérêt pour le sexe après la naissance de votre premier enfant.

Votre corps a changé

En plus de tous les changements à l’intérieur de votre corps, votre corps a également changé de l’extérieur. De nombreuses femmes perdent confiance en elles. La peau du ventre est moins tendue et ne retrouvera pas sa forme initiale immédiatement après l’accouchement. Puis il y a les vergetures de votre grossesse qui sont encore plus visibles. Et puis vos seins : ils sont pleins et sensibles, que vous allaitiez ou non. Ils peuvent aussi laisser échapper du lait même lorsque vous êtes excitée.

Ne plus avoir de rapports sexuels après le premier bébé ?

Lorsque vous lisez tout ce qui précède, vous vous dites que vous n’aurez plus jamais de rapports sexuels. Heureusement, ce n’est généralement pas le cas. La plupart des femmes retrouvent leur libido. Pour certaines d’entre elles, c’est une histoire de quelques semaines après l’accouchement et pour d’autres, d’un an. Mais comment faire face à cette situation en couple ?

Être compréhensifs l’un envers l’autre

Il y a de fortes chances que l’homme ait besoin de sexe beaucoup plus tôt que la femme. « La pire chose qu’un homme puisse faire est de culpabiliser sa femme parce qu’elle n’est pas encore prête pour faire l’amour », déclare l’animatrice de Sex with Emily, Emily Hope Morse. « Les femmes ont besoin de se sentir soutenue et veulent se sentir sexy. Si un homme ne fait pas attention à cela, ce sera très compliqué pour les deux partenaires ». La femme ne doit pas se sentir forcée à faire l’amour : cela ne sera pas une expérience agréable. Réalisez que c’est un épreuve pour vous deux : comment tu te sens ? Est-ce que tu as mal ? Est-ce que tu peux encore apprécier comme « avant » ? En parlant de vos craintes et de vos désirs, vous créez une compréhension mutuelle entre vous.

Les alternatives à la pénétration

Vous préférez ne pas encore avoir de rapports sexuels, mais votre mari le veut ? Il existe – outre la pénétration – plusieurs façons d’être intimes l’un avec l’autre ! Essayez, par exemple, de savoir si le fait de se masturber ensemble vous met à l’aise. Si vous n’avez pas du tout envie d’être touchée, vous pouvez aussi le masturber ou lui faire une fellation. D’autres caresses, comme un massage ou un simple câlin, peuvent également vous permettre de satisfaire votre faim de peau. Et peut-être qu’un massage vous mettra éveillera votre désir sexuel bien plus que vous ne le pensiez. Les jouets sexuels peuvent également vous être utiles.

Les seins : d’une partie du corps sexy à un moyen pour nourrir

La poitrine des femmes qui viennent d’accoucher sont également une zone sensible : au sens propre comme au sens figuré. « Beaucoup de femmes qui allaitent ont du mal à voir leurs seins – qu’elles utilisent pour nourrir leur bébé – comme quelque chose de sexuel un peu plus tard », explique Michelle Collins de l’école d’infirmières de l’université Vanderbilt. « L’allaitement crée toutes sortes d’insécurités, de problèmes de contrôle et d’excuses pour ne pas être intime avec son partenaire », explique Anne Semans, co-auteur du livre Sexy Mamas. De plus, toutes les hormones font que le vagin devient moins humide. Cela est dû à la diminution de l’hormone oestrogène. Cela peut rendre les rapports sexuels douloureus, même si vous êtes complètement guéri. Heureusement, il existe une solution facile à ce problème : l’utilisation de lubrifiant.

Toutefois, cela ne met pas soudainement fin à votre vie sexuelle. Discutez avec votre partenaire de ce que vous ressentez à propos de vos seins : faut-il les toucher ou non ? L’allaitement les fragilises ? Ou bien l’idée que votre lait maternel peut couler vous met en insécurité ? Dans ce cas, il est préférable que votre partenaire ne les touche pas pour l’instant.

Ayez confiance en votre corps

Votre corps a fait quelque chose de merveilleux. Ayez confiance que votre libido reviendra d’elle-même. Il y a de fortes chances que vous ayez de nouveau envie de faire l’amour après quelques semaines ou quelques mois. Ou que vous trouviez cela suffisamment important pour y reprendre goût.

Demandez de l’aide

Si les rapports sexuels continuent à vous faire mal après l’accouchement ou si vous ne parvenez pas à retrouver l’envie de faire l’amour ? Alors vous pourriez envisager de demander de l’aide. Si vous avez mal, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre gynécologue. Vous préférez directement en parler à une personne spécialisée dans la sexualité, parce que vous ne ressentez plus le besoin d’avoir des rapports sexuels et que vous aimeriez trouver de l’aide ? Vous pouvez alors parler à un sexologue ou à un thérapeute relationnel. N’ayez pas honte de vos sentiments, mais soyez fière du fait que vous avez la volonté de faire un travail sur vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

14 vues

Écrit par

Les rêves sexuels varient en signification et en intensité, certains pouvant même conduire à l’orgasme, et représentent souvent une intégration inconsciente de nos expériences quotidiennes. Ils peuvent symboliser des fantasmes inassouvis et des désirs plus profonds, avec des personnages comme des inconnus ou des collègues qui reflètent des…
14 vues
10 vues

Écrit par

Immergez-vous dans les profondeurs émotionnelles et romantiques des Poissons, un signe zodiacal connu pour son mystère et sa sensibilité. Explorez les traits distinctifs des Poissons, leur comportement en amour et en intimité, révélés par un horoscope amoureux et sexuel complet. Les étoiles dévoilent comment ces natifs naviguent dans…
10 vues
44 vues

Écrit par

L’entraînement ciblé des muscles du plancher pelvien, notamment à travers l’utilisation de loveballs ou boules de Geisha, améliore les sensations sexuelles et aide à contrôler l’orgasme et l’éjaculation. Ces exercices sont particulièrement utiles après un accouchement et pour prévenir l’incontinence chez les personnes âgées. En intégrant des routines…
44 vues