La vaginose bactérienne, c’est quoi ?

bacteriele vaginose

Dans votre vagin se trouvent toutes sortes de bactéries et de champignons, qui y ont leur place. Les bactéries et les champignons ont un équilibre naturel qui leur est propre. Si cet équilibre est perturbé, cela peut entraîner toutes sortes de désagréments. La vaginose bactérienne aussi, mais qu’est-ce que c’est exactement, comment l’attrape-t-on et comment la traiter ?

La vaginose bactérienne, c’est quoi ?

Une vaginose bactérienne perturbe l’équilibre naturel des bactéries et des champignons dans votre vagin. Cela entraîne la prolifération d’un ou plusieurs types de bactéries, alors qu’elles ne sont pas censées prédominer. On la reconnaît principalement à ses sécrétions blanc grisâtre qui ont une odeur différente de la normale. Comme le nombre de bactéries lactiques diminue, vos sécrétions ont une odeur différente et moins acide. En général, le vagin n’est ni rouge ni gonflé.

Les causes de vaginose bactérienne

Diverses causes peuvent provoquer une vaginose bactérienne, bien qu’il soit souvent impossible de dire avec une certitude absolue d’où elle provient exactement. Voici les causes les plus courantes :

Douches vaginales, lavage au savon et déodorant

L’utilisation de produits de rinçage et de douches vaginales, le lavage du vagin avec du savon ou du gel douche ou l’utilisation de déodorant autour du vagin perturbent la valeur naturelle du pH. Le savon, par exemple, assure l’élimination par lavage des acides naturels essentiels. Votre vagin se nettoie tout seul : vous n’avez pas besoin de le laver à l’intérieur. Vous pouvez toutefois rincer vos lèvres à l’eau tiède. Les douches et les rinçages vaginaux ne rendent pas la vaginose bactérienne moins grave, car ils irritent les muqueuses. Il y a de fortes chances que vos symptômes s’aggravent.

Les menstruations

Vous pouvez également avoir des symptômes lorsque vous gardez votre tampon trop longtemps pendant vos menstruations. Les protège-slips et les serviettes hygiéniques créent un environnement étouffant, car ils empêchent l’oxygène de pénétrer dans le vagin. Les champignons et les bactéries se développent ainsi très rapidement. Des substances chimiques dues au processus de blanchiment contenus dans les protections menstruelles provoquent également une irritation des lèvres et des muqueuses, ce qui aggrave l’infection. Changez donc votre tampon à temps et n’utilisez pas de protège-slips. Si vous utilisez des serviettes hygiéniques ou des tampons, choisissez des variantes biologiques sans eau de javel ou optez pour une coupe menstruelle, par exemple. À lire : Toutes les options menstruelles en un coup d’œil

Le sexe

Il est important de savoir que la vaginose bactérienne n’est pas une IST. Il n’est pas possible d’infecter votre partenaire, car tout le monde possède ces bactéries dans son corps. Cependant, vous pouvez aggraver la situation, entre autres :

  • Faire l’amour sans préservatif. Cela perturbe l’acidité du vagin. C’est pourquoi vous devez utiliser un préservatif si vous avez des symptômes.
  • Les doigts. Les bactéries provenant de vos mains peuvent perturber la valeur du pH du vagin.
  • Le sexe oral. Des chercheurs de l’université de Californie ont découvert que les bactéries qui se trouvent dans la bouche (et qui causent également des problèmes de gencives et de plaque) jouent aussi un rôle dans le développement de la vaginose bactérienne.
  • Faire l’amour alors que la femme n’est pas assez mouillée. Cela provoque une irritation de la muqueuse.
  • Utiliser des lubrifiants avec des additifs chimiques. Vous souhaitez utiliser un lubrifiant ? Alors privilégiez un lubrifiant aussi naturel que possible.

Comment traiter la vaginose bactérienne ?

Votre vagin se rétablit souvent tout seul. Si les symptômes persistent, consultez un médecin. Il peut vérifier si vous souffrez réellement de vaginose bactérienne et, si nécessaire, vous prescrire une cure d’antibiotiques, ou une crème ou un gel pour traiter le vagin. De plus, il est très important de regarder de plus près votre mode de vie. Votre corps est capable de combattre les infections, si votre système immunitaire fonctionne correctement. Vos intestins jouent un rôle très important à cet égard. Des légumes (verts), des fibres en quantité suffisante et de la vitamine D sont recommandés pour renforcer le système immunitaire.

La différence avec une infection fongique

Une infection fongique vaginale (candida) n’est pas la même chose qu’une vaginose bactérienne. Une infection fongique vaginale est causée par des levures ou certains types de champignons, tandis que la vaginose bactérienne se produit lorsque l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries est perturbé et que les mauvaises bactéries prédominent.

Histoires pertinentes

Répondre ou poser une question

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas dans votre commentaire.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tags

Suivez-nous!