Jetez un oeil dans notre boutique

1 769 vues

Ce que dit votre vulve sur votre santé et votre hygiène

31 octobre 2022,

written by

Des pertes à forte odeur, une couleur inhabituelle des pertes ou des lèvres gonflées, des démangeaisons, des douleurs en urinant ou des saignements en dehors des règles. Votre corps vous dit à bien des égards que quelque chose ne va pas dans ou autour de votre vulve. Parce que nous comprenons que vous ne voulez pas aller chez le médecin pour chaque petit symptômes – ou peut-être que vous n’osez pas – dans cet article, nous plongeons dans la santé vaginale des femmes. Par exemple, que dit l’odeur de vos pertes sur la santé de votre vagin ?

Aller chez le médecin pour des problèmes vaginaux

De nombreuses femmes ont du mal à se rendre chez le gynécologue pour des problèmes vaginaux. Par exemple, nous avons honte des démangeaisons, des saignements intermittents ou des flux qui sentent fort. Cependant, il est important de savoir que votre gynécologue est également formé pour traiter ce genre de problèmes. Il ou elle ne vous jugera pas et ne vous mettra pas dans l’embarra. Mieux vaut ne pas ignorer vos symptômes, mais plutôt les prendre au sérieux. Pour évaluer si vos problèmes sont graves ou non, vous pouvez consulter la liste ci-dessous. Mais nous ne sommes pas médecins, il est donc préférable de contacter votre médecin traitant en cas de problèmes. Passez ce coup de fil.

Une vulve saine : des pertes blanches

La notion de vulve saine est différente pour chaque femme. Presque toutes les femmes ont des pertes blanches et un peu épaisses. En général, les pertes sont presque inodores, mais elles peuvent aussi avoir une odeur un peu aigre. C’est parce que votre vagin a une forte acidité. Au fur et à mesure que vous avancez dans votre cycle, vous pouvez avoir un peu plus de pertes. Cela est dû à l’augmentation d’oestrogènes dans votre corps. « Si votre muqueuse change, il est recommandé de contacter votre gynécologue », explique la gynécologue Narenda Pisal. « De nombreuses affections bénignes qui sont courantes, comme un polype cervical ou un ectropion, provoquent des pertes excessives ».

Mes pertes sont aqueuses

« Une muqueuse aqueuse est également normal », déclare la gynécologue Claire Bailey. « Si votre muqueuse est aqueuse et claire, c’est bon signe. Elle maintient votre vulve propre et élimine les cellules mortes et les bactéries nocives, qui peuvent provoquer des infections. De plus, vos pertes sont également un lubrifiant naturel utile qui prépare votre vulve et votre vagin aux rapports sexuels. Si vous êtes ménopausée, vos pertes peuvent également devenir plus aqueuses. C’est parce que le niveau d’œstrogènes dans votre corps baisse. Cela peut conduire à une atrophie vaginale (peau plus fine de la vulve) et qui à son tour provoque des pertes plus aqueuses. »

Des pertes vertes : qu’est-ce que ça signifie ?

Vous avez des pertes vertes ? Dans ce cas, il est conseillé de consulter votre gynécologue. « Une muqueuse verte peut être le signe d’une infection, comme la chlamydia ou la gonorrhée », explique la gynécologue Claire Bailey. « Avec une cure d’antibiotiques, ces infections peuvent être guéries. »

Mes pertes puent

Les pertes vaginales ont souvent une odeur. Vous avez remarqué que vos pertes ont une (forte) odeur différente ? Il se peut alors que vous souffriez d’une vaginose bactérienne. Dans ce cas, l’équilibre naturel entre les champignons et les bactéries de votre vulve est perturbé. Cela peut être causé par l’utilisation de produits vaginaux, de protège-slips, mais aussi par le sexe. Votre muqueuse a parfois une couleur blanche grisâtre et a souvent une odeur forte et désagréable. Ce qui est bien, c’est que les symptômes peuvent disparaître car votre vulve résout le problème elle-même, mais il est également possible de consulter votre gynécologue pour une cure d’antibiotiques si cela dur plus longtemps ou si cela devient très gênant.

Lire aussi : La vaginose bactérienne, c’est quoi ?

Mes lèvres sont gonflées

Bien qu’il n’y ait pas deux vulves identiques, vous pouvez vous-même voir la différence si vos lèvres sont gonflées. « En fait, il n’y a jamais que les lèvres qui sont enflées », explique le gynécologue Bailey. « Habituellement, la personne souffre également de rougeurs, de démangeaisons, de lacérations ou de douleurs. La cause peut être une inflammation ou une infection. Essayez d’abord de réduire vous-même l’inflammation ou l’infection, par exemple en n’utilisant pas de protège-slips, de savon ou de produits vaginaux. Les vêtements serrés tels que les collants, les leggings et les jeans sont également à éviter. Avec des produits que vous pouvez trouver en pharmacie, vous pouvez essayer de traiter une infection. Contactez votre gynécologue si le problème persiste. »

Mycose vaginale

Une infection vaginale aux levures (candida) est très courante et heureusement inoffensive. Cependant, cela peut être extrêmement inconfortable, car vous pouvez souffrir de nombreuses démangeaisons et douleurs autour de la vulve. Vous pouvez également ressentir une douleur ou une sensation de picotement en urinant et pendant les rapports sexuels. Une infection vaginale aux levures est causée par des levures ou certains types de champignons et peut facilement revenir. Une infection aux levures n’est pas une IST, mais elle peut être causée par un rapport sexuel. Il est donc important que les deux partenaires soient traités pour l’infection aux levures. Il existe des comprimés, mais aussi des crèmes que l’on insère dans la vulve et que l’on applique sur le pénis.

Je saigne après un rapport sexuel

Il arrive que les femmes saignent après un rapport sexuel ou en dehors de leurs règles. Selon le Dr Christine Ekechi, « Cela peut indiquer des changements au niveau du col de l’utérus. Habituellement, ce saignement disparaît de lui-même. Dans de très rares cas, ils peuvent être une conséquence du cancer du col de l’utérus. Votre gynécologue peut exclure cela en effectuant un frottis du col de l’utérus. »

Lire aussi : Qu’est-ce qu’un saignement utérin ?

Inflammation de la vessie : sensation de brûlure en urinant

Si vous ressentez des douleurs ou des brûlures lorsque vous urinez, il se peut que vous ayez une infection urinaire. D’autres symptômes comprennent le fait d’uriner en petites quantités, d’avoir une urine trouble et malodorante et de ne pas se sentir bien en général. Une infection de la vessie se produit lorsque des bactéries provenant des intestins pénètrent dans la vessie. Cela peut être causé par l’insertion d’un tampon ou d’un stérilet, par des rapports sexuels ou par le fait de mal s’essuyer après être allé aux toilettes. Les femmes sont plus sensibles aux infections de la vessie que les hommes car leur urètre est plus court et plus proche de l’anus. Ainsi, les bactéries sont à proximité. Les femmes sont également plus susceptibles d’avoir des infections urinaires pendant la ménopause et la grossesse.

« Les femmes sont plus sensibles aux infections de la vessie que les hommes car leur urètre est plus court et plus proche de l’anus. »

Vous pouvez essayer de combattre vous-même une infection urinaire légère en buvant beaucoup d’eau et en urinant souvent. Vous avez une infection urinaire grave et cela ne fonctionne pas ? Alors recueillez un peu d’urine du matin dans un récipient et apportez-le à votre médecin pour qu’il le teste. Si une infection de la vessie est détectée, on pourra vous administrer un traitement antibiotique. Encore une fois, il est important de garder ce qui précède à l’esprit.

Lire aussi : Faire l’amour pendant une infection urinaire ?

Douleurs au ventre et au bas du dos en dehors des menstruations

« Si vous ressentez des douleurs abdominales, des douleurs lombaires et/ou des douleurs pendant les rapports sexuels, ainsi qu’un changement dans vos pertes, alors il se peut que vous ayez une infection des trompes de Fallope », explique le Dr Ekechi. « Les symptômes ne sont pas toujours les mêmes : par exemple, vous pouvez aussi avoir des douleurs en urinant ou pendant les rapports sexuels. Il est important de traiter rapidement l’inflammation des trompes de Fallope, car elle peut entraîner des complications et même vous faire courir le risque d’avoir des trompes bouchées ou endommagées. Cela vous expose à des risques de grossesse extra-utérine. Contactez donc immédiatement votre médecin si vous avez des inquiétudes concernant les symptômes ci-dessus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

2 vues

Écrit par

Ce ne devrait plus être un secret pour personne : les jouets peuvent enrichir incroyablement ta vie sexuelle et apporter de la variété lors de tes ébats en solo ou avec ton·a partenaire. Mais comme pour tout ce qui concerne notre corps, l’hygiène est un aspect important….
2 vues