Jetez un oeil dans notre boutique

1 923 vues

Apprendre à s’aimer : conseils et astuces de masturbation !

2 juin 2021,

written by

En période de pression et de stress, vous pouvez bien sûr vous tourner vers les cours de yoga ou les formations à la pleine conscience. Mais vous pouvez aussi chercher la solution plus près de chez vous. Saviez-vous que la masturbation est une technique reconnue pour faire circuler l’oxygène dans votre corps et votre esprit ? Ce mois-ci, c’est l’heure de la relaxation et de l’amour de soi !

Un mode de vie stressant

Nous devons étudier, travailler, entretenir nos maisons, emmener nos enfants à l’école et aux clubs de sport, et prendre soin de nos relations. Au milieu de toute cette frénésie, nous prenons rarement l’espace et le temps de nous faire plaisir, à moins qu’il ne s’agisse d’un coup rapide pour atteindre le point culminant. Et encore.

« Au milieu de toute cette frénésie, nous prenons rarement l’espace et le temps de nous faire plaisir. »

Nous constatons que notre mode de vie n’est pas toujours bon pour nos cerveaux surchargés, comme le montre le nombre de symptômes liées au stress. Il est certain que dans les fameuses années charnières, où les gens ont plus de mal à combiner leur travail et leur vie privée, les burn-out finissent par apparaître. Ajoutez à cela une pandémie et les chiffres passent de préoccupants à alarmants.

Réaction à la menace

Des recherches américaines ont montré que 75 % des personnes se sentent stressées au travail et que cela est particulièrement vrai pour 40 % d’entre elles depuis le Covid-19. Malheureusement, le stress a un impact négatif important sur notre bien-être. Nous nous sentons plus irritables, agités ou débordés. Nous avons du mal à dormir à cause du flot constant de pensées et de listes de choses à faire qui nous trottent dans la tête. Et nous souffrons de maux de tête, de problèmes d’estomac et d’un sentiment continu d’anxiété.

Pourquoi ça ? Le stress est en fait une réponse physique à une menace. Votre système nerveux réagit à cette menace en libérant des hormones de stress, comme l’adrénaline et le cortisol. Ces hormones vous aident à prendre des mesures rapides pour faire face au danger. Votre cœur commence à battre plus vite, vos muscles se tendent et votre tension artérielle augmente.

Les prédateurs à l’époque préhistorique

C’est une excellente réaction lorsque vous êtes poursuivi par un prédateur à l’époque préhistorique, mais moins utile à l’époque moderne. Notre environnement a peut-être changé, mais notre cerveau réagit toujours principalement aux menaces. Alors qu’auparavant, nous étions sur le qui-vive à la vue d’un bruissement dans les buissons, nous sursautons désormais à chaque notification sur notre ordinateur portable ou smartphone. Ce flux d’applications et d’e-mail est perçu par notre cerveau comme un signal d’alarme continu, de sorte que nous sommes toujours en état d’alerte et « allumés ». Ce n’est pas vraiment sain.

La masturbation et les hormones de relaxation

Qu’est-ce qui est nécessaire ? Plus de temps et d’espace pour vous-même. Pour des choses qui vous font du bien, des choses qui vous rechargent et vous donnent de l’énergie. Qu’il s’agisse de dessin, de photographie, de danse, de sport ou de jardinage, l’important est de s’éloigner des soucis de la vie quotidienne et surtout de tout ce qui « doit être fait ».

L’une des meilleures façons de se sentir libre et insouciant est, bien sûr, d’avoir un orgasme. Le plaisir solitaire élimine considérablement le stress. Pendant un orgasme, des endorphines sont libérées, des hormones du bonheur dans votre cerveau. Ces hormones vous procurent une sensation agréable et détendue et sont le stimulant idéal pour un cerveau stressé. Lorsque vous avec un orgasme, votre corps a également la possibilité de relâcher toutes les tensions et de flotter un moment dans l’instant présent.

Pas de frottements hâtifs

Un autre avantage ? Cette sérotonine est également libérée pendant un orgasme. Il s’agit d’une autre hormone du bonheur, qui vous rend également si détendue qu’elle améliore la qualité de votre sommeil. Et nous le savons tous : le sommeil est le meilleur des remèdes, surtout lorsque les hormones du stress vous empêchent de dormir. Vos pensées négatives s’apaiseront, votre esprit occupé s’arrêtera et vous pourrez vous ressourcer grâce à une bonne nuit de sommeil.

La masturbation est un excellent moyen de se libérer de l’agitation de la journée, mais cela ne signifie pas qu’une séance de masturbation soit aussi bénéfique qu’une autre. Bien sûr, les séances de masturbation volontaire fonctionnent bien en soi. Votre corps s’habitue à certains schémas et techniques, ce qui fait de l’orgasme une quasi-certitude. En même temps, il existe de meilleures façons de jouir et de se donner du plaisir. Le dénominateur commun ? Que vous preniez le temps de vous plonger dans votre moment d’amour de soi. Pas de frottement et de mouvement précipités donc.

Apprendre à s’aimer soi-même

Mais comment se diriger vers cette explosion ? Comment passer d’une masturbation hâtive à un amour de soi pur et débridé ? Celle dans laquelle vous ne vous contentez pas de jouir, mais vous vous sentez aussi rechargée mentalement ?

Tout d’abord, nous devons nous débarrasser de l’envie de satisfaire rapidement nos désirs. La véritable intimité nécessite plus qu’un petit coup rapide derrière Pornhub avec un rappel de la prochaine réunion Zoom en haut à droite de l’écran. La véritable intimité ne se limite pas à l’orgasme. Il s’agit d’être dans le moment présent, de libérer vos sens et de vous ouvrir à une connexion plus profonde avec vous-même et votre corps. Il existe tellement de sources de plaisir sensuel que vous perdez de vue lorsque vous vous concentrez uniquement sur l’orgasme pendant la masturbation.

Par exemple, nous nous touchons rarement de manière affectueuse. Et c’est bizarre, parce qu’après tout, nous ne trouvons rien de plus irritant qu’un partenaire qui va droit au but et saute tous les endroits agréables. Alors pourquoi nous infligeons-nous cela ? Prenez votre temps, accordez à votre corps l’attention qu’il mérite et explorez chaque parcelle de votre corps pour vivre une expérience sensuelle complète. Ne vous concentrez pas sur l’avenir, mais essayez d’être dans le moment présent. Ainsi, vous apprendrez à mieux connaître votre corps, vous découvrirez ce que vous aimez et ressentez mieux et vous serez en mesure de sentir les tensions et les blocages dans votre corps.

Conseils de masturbation

Pas de distractions, un bon état d’esprit et suffisamment de temps sont les principales conditions d’une séance relaxante de plaisir solitaire. Alors rangez votre téléphone et laissez-vous aller dans l’instant présent. Si vous arrivez à vous abandonner mentalement à l’instant présent, votre corps suivra naturellement.

Ce moment peut d’ailleurs être planifié : il n’y a rien de mal à avoir un créneau bloqué pour votre rendez-vous avec vous-même. Même pendant la journée, lorsque vous remarquez que votre concentration vacille lentement pendant que vous travaillez, un orgasme peut être un excellent stimulant pour votre niveau d’énergie. De plus, après votre séance, vous vous sentez souvent sexy, puissante et confiante.

Conseils pour une bonne séance de plaisir solitaire

1. Créez une atmosphère agréable

Choisissez un endroit calme et stimulant où vous ne pouvez pas être dérangé. Laissez cet espace respirer la séduction et l’érotisme, par exemple avec des draps soyeux, des bougies vacillantes et des huiles aux parfums sensuels. Utilisez tous vos sens pour vous imprégner de l’espace. Que voyez-vous, entendez-vous et sentez-vous autour de vous ? Puis ressentez ce dont votre corps a besoin. Parfois, vous voulez des caresses douces sur votre ventre, ou alors un massage ferme de vos seins et avez envie de glisser vos doigts à l’intérieur.

Lire aussi : Votre chambre, votre sanctuaire

2. Prêtez attention à votre corps tout entier

L’excitation sexuelle ne provient pas uniquement de la stimulation de vos organes génitaux. De vos cuisses à vos fesses et de votre cou à vos lobes d’oreilles : votre corps est rempli de terminaisons nerveuses et de zones érogènes excitantes. Ne vous limitez pas à votre clitoris et à votre vagin, mais accordez de l’attention à l’ensemble de votre corps. Et réveiller votre corps avec des caresses qu’il n’attend pas. Variez les massages doux et fermes avec des caresses, des tapotements, des pincements et des chatouilles. Utilisez également des objets surprenants, comme une plume, un pinceau ou une cuillère pour une tape coquine, si vous trouvez cela excitant. Et ne vous précipitez pas vers l’orgasme, mais prenez le temps de laisser votre corps se détendre et de ressentir chaque sensation de manière très consciente.

3. Variez les endroits

Bien sûr, vous pouvez toujours vous masturber dans votre lit, mais aussi lors d’une séance de douche ? La douche est un endroit idéal pour se masturber, car vos sens sont stimulés de manière optimale. Il n’y a rien de tel que des jets d’eau sur votre peau et la vapeur chaude qui embrassent votre corps. Le bruit de l’eau vous aide également à vous mettre dans un état de détente, car il étouffe les bruits parasites pour vous permettre de vous abandonner à vous-même.

Lire aussi : Créez votre propre spa de bien-être sexuel

4. Utilisez des jouets sexuels

Les jouets sexuels sont un autre moyen de garder vos séances de masturbation fraîches et excitantes. Les jouets existent dans toutes les tailles, formes et types : des boules aux dildos en passant par les vibromasseurs point G. Et ce qui est génial, c’est que ces jouets vous permettent d’exploiter des zones érogènes totalement nouvelles. Vous utilisez des jouets sexuels depuis longtemps et vous remarquez que cela ne vous stimule plus autant ces derniers temps ? Essayez de passer aux doigts, pour être plus en contact avec votre corps.

Lire aussi : Les meilleurs sex toys haut de gamme pour les femmes

Les meilleures positions de masturbation

1. La masturbation clitoridienne

D’accord, ça semble vieux jeu, mais le solomissionnaire reste la meilleure position pour un orgasme clitoridien débordant. Allongez-vous sur le dos, mettez un oreiller sous votre tête et écartez les jambes. Commencez à masser et à caresser vos lèvres externes et internes. Remontez lentement jusqu’à votre clitoris et… vous voyez le topo. Utilisez de la salive ou du lubrifiant pour obtenir une meilleure sensation de glissement.

2. La masturbation vaginale

Ça va vous sembler épuisant, mais c’est vraiment agréable. Fléchissez les genoux jusqu’à ce que vos talons touchent l’arrière de vos fesses. Glissez votre doigt ou votre jouet dans votre vagin et faites des mouvements lents de haut en bas pour le faire pénétrer de plus en plus profondément. Variez les mouvements, des caresses profondes aux rotations. C’est la position idéale pour un orgasme du point G.

3. La masturbation anale

Un grand nombre de terminaisons nerveuses se rencontrent à l’entrée de l’anus, ce qui en fait l’endroit idéal pour les sensations sensuelles. Asseyez-vous sur le lit, le visage vers le bas et les fesses vers le haut. Ainsi, vous pouvez insérer en douceur vos doigts, un petit plug anal ou des perles anales, tout en caressant votre clitoris avec votre autre main. Vous pouvez également vous asseoir sur un coussin et le « chevaucher » jusqu’à l’orgasme. Vous pouvez aussi vous allonger sur le dos, les jambes relevées et laisser un jouet glisser à l’intérieur.

4. La masturbation combinée

Dans cette position de l’amazone en solo, vous posez votre gode ou votre vibromasseur sur le lit et vous vous abaissez lentement jusqu’à ce que vous trouviez une position agréable : pénétration, clitoris ou les deux en même temps. Chevauchez votre jouet aussi vite ou aussi lentement que vous le souhaitez et jouez avec vos tétons et votre clitoris en même temps. Essayez de relier tous ces points en les touchant en même temps. De cette façon, toutes les sensations sexuelles se mélangent jusqu’à ce qu’elles se rejoignent finalement dans une montée en puissance de différents types d’orgasmes.

5. Regardez-vous

Le miroir est un excellent moyen de découvrir son corps. Asseyez-vous devant un miroir et étalez du lubrifiant ou de l’huile sur tout votre corps : vos seins, votre ventre, vos cuisses et votre vulve. Faites glisser vos mains sur ces zones et voyez ce qui se passe. Quelles sont les caresses qui vous excitent ? Cela vous excite-t-il aussi de vous voir ?

Dernier conseil : prêtez attention à votre plancher pelvien. La plupart des femmes ont tendance à contracter leurs muscles pendant la masturbation. Essayez de vous laisser aller. Un plancher pelvien détendu vibre et tremble beaucoup plus violemment pendant un orgasme qu’un plancher pelvien tendu. Et ça donne un orgasme plus intense. Cela vaut la peine d’essayer !

Lire aussi : La masturbation est la nouvelle méditation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

2 vues

Écrit par

Ce ne devrait plus être un secret pour personne : les jouets peuvent enrichir incroyablement ta vie sexuelle et apporter de la variété lors de tes ébats en solo ou avec ton·a partenaire. Mais comme pour tout ce qui concerne notre corps, l’hygiène est un aspect important….
2 vues