Jetez un oeil dans notre boutique

orgasm
185 vues

Voici comment les personnes qui ont une vulve atteignent l’orgasme

1 mai 2024,

written by

De nombreuses personnes ayant une vulve et des couples éprouvent des difficultés car ils n’atteignent pas l’orgasme aussi fréquemment que leur partenaire. Pour certains, partager un orgasme demeure un rêve inaccessible, tandis que d’autres expérimentent des orgasmes multiples. Cependant, il est possible de changer cela! Voici des renseignements précieux et des conseils sur comment, où et avec quels moyens tu peux parvenir à l’orgasme.

Contenu

L’orgasme pour les personnes ayant une vulve

Ce n’est pas la destination qui compte, mais le voyage. Et pourtant, nous visons l’orgasme! De nombreuses personnes ayant une vulve ont besoin de plus de temps que celles ayant un pénis pour atteindre l’orgasme, ou connaissent cette sensation de presque y être, mais sans y parvenir. Ce n’est pas rare, surtout dans les ébats à deux. Mais même en se masturbant, certaines ont du mal à atteindre l’orgasme, sans parler des orgasmes multiples. Nous te présentons ici tout ce que tu dois savoir sur l’orgasme quand tu as une vulve, comment stimuler correctement le clitoris et quels sextoys peuvent t’aider en solo ou en couple.

Les quatre phases orgasmiques : comment les personnes ayant une vulve aiment faire l’amour

La phase d’éveil

Le processus de l’orgasme chez les personnes ayant une vulve se divise en quatre phases : La phase d’excitation est celle des préliminaires sexuels. Ici, le désir sexuel est stimulé par des baisers, des caresses ou du dirty talk. Le corps est plus irrigué de sang, donc plus tendu. Chez les personnes ayant une vulve, le premier signe d’excitation est la lubrification du vagin. Chez celles ayant un pénis, c’est l’érection.

La phase de plateau

La phase de plateau est ainsi nommée car un certain niveau de tension sexuelle est atteint et maintenu jusqu’à l’orgasme. Une partie du vagin commence à se remplir de sang, ce qui provoque son rétrécissement. Le pénis peut ainsi être fermement enveloppé et stimulé.

La phase d’orgasme

La phase d’orgasme est l’apogée sexuelle. Les muscles et les nerfs sont tendus et le vagin se contracte soudainement entre 3 et 15 fois à des intervalles de moins d’une seconde. De même, l’utérus et le sphincter se contractent de manière rythmique.

La phase de récupération

La phase de récupération permet au corps de se calmer après l’orgasme et de libérer les tensions accumulées. Le corps se détend, la congestion sanguine se dissout et les lèvres se dégonflent. La plupart du temps, la personne ayant un pénis a besoin d’un court repos, tandis que celle ayant une vulve pourrait théoriquement recommencer immédiatement.
Retour en haut

Premier assistant à l’orgasme : le clitoris

Stimuler le clitoris est essentiel pour atteindre l’orgasme lorsque l’on a une vulve. Il est nettement plus sensible que les lèvres et les parois vaginales. De plus, il est beaucoup plus facile à trouver que le point G et peut être agréablement caressé et massé pendant la masturbation en solo ou pendant les rapports sexuels.

Le rythme et l’intensité qui mènent à l’orgasme varient d’une personne à l’autre. Certains préfèrent des caresses circulaires ou des coups de langue rapides lors du sexe oral, tandis que d’autres préfèrent être stimulés par voie vaginale ou anale avec les doigts, un pénis ou un jouet. (Astuce : nous avons compilé les meilleurs jouets pour toi ici pour t’aider à atteindre l’orgasme.) Tu découvriras quelles positions stimulent particulièrement le clitoris dans notre compilation de positions sexuelles, que tu pourras filtrer selon différents points de stimulation.

Si ta·ton partenaire a encore du mal à y parvenir, tu peux guider doucement sa main ou lui montrer ce qui te fait du bien. Partage les secrets de ton corps, car la plupart des gens sont reconnaissants lorsqu’on leur donne des instructions claires sur ce qu’ils peuvent faire pour apporter du plaisir au lit – bien sûr, formulées avec amour et au bon moment.
Retour en haut

L’orgasme vaginal : comment ça fonctionne ?

Orgasme vaginal et clitoridien : la différence réside dans la partie du corps stimulée pour atteindre l’apogée. Un orgas me vaginal est obtenu en stimulant l’intérieur du vagin, tandis que l’orgasme clitoridien résulte de la stimulation du clitoris, une zone externe. Cependant, ces deux types ne sont pas totalement dissociables ! Le clitoris est également stimulé lors des rapports sexuels car il s’étend bien au-del avec des branches qui longent les côtés du vagin. En réalité, une minorité de personnes ayant une vulve (environ un tiers) atteint l’orgasme uniquement par la pénétration. Mais cela peut s’entraîner!

La plupart des personnes ayant une vulve s’habituent à une stimulation clitoridienne pour ressentir du plaisir. Modifie cette routine en alternant entre massage clitoridien et pénétration avec les doigts lors de la masturbation. Varie la pression et la vitesse. Si tu as du mal à atteindre les points désirés avec tes doigts, un gode peut aider. Utilise un modèle avec une extrémité courbée qui stimulera ton point G.

Explorer le Big O est encore plus amusant avec un·e partenaire. La meilleure manière de procéder est de t’allonger sur le dos et de demander à l’autre de se mettre à genoux devant toi pendant qu’il ou elle te stimule vaginale avec un doigt ou un jouet. Il ou elle peut imiter un geste de « viens ici » avec l’index. Ta·ton partenaire peut aussi essayer des mouvements circulaires, similaires à la stimulation clitoridienne, ou appuyer doucement sur ton ventre pour augmenter la stimulation interne.

Tiger G5 par Fun Factory

En plus du point G, il existe d’autres zones érogènes dans le corps des personnes ayant une vulve qui peuvent déclencher des orgasmes. As-tu déjà entendu parler du Point A ? La « zone érogène antérieure du fornix » se trouve profondément à l’intérieur du vagin entre le point G et le col de l’utérus. Le point A peut être stimulé de manière optimale par une pénétration très profonde et une pression de l’intérieur vers la paroi abdominale. La stimulation de cette région augmente également la production de sécrétions vaginales.

Beaucoup de personnes ayant une vulve se demandent à quoi ressemble un orgasme vaginal par rapport à un orgasme clitoridien et comment faire la différence. Bien que chaque corps et chaque orgasme soient différents et qu’il soit donc difficile de faire des déclarations générales à ce sujet, il existe quelques indices. Les personnes ayant une vulve ont tendance à décrire l’orgasme clitoridien comme un éclair aigu qui se propage à travers le corps et apporte une profonde satisfaction par la suite. Il est également perçu comme plus sélectif qu’un orgasme vaginal, qui est généralement décrit comme plus global. Avec un orgasme vaginal, la sensation peut être plus « brute » car elle émane de l’intérieur du corps et a tendance à se propager davantage par vagues à travers le corps. Il n’y a pas de « meilleur » ou de « pire ». Chaque personne ayant une vulve vit ses orgasmes différem ment et chaque orgasme est unique.

L’orgasme anal – ça existe aussi ?

L’orgasme anal est bien réel et n’est pas exclusivement réservé aux personnes ayant un pénis. Les personnes ayant une vulve n’ont certes pas de prostate, dont la stimulation peut conduire à des orgasmes intenses. Cependant, même en absence de prostate, la région autour de l’anus reste une zone hautement érogène. De nombreuses terminaisons nerveuses se trouvent dans les premiers centimètres du canal anal, et leur stimulation peut engendrer une forte excitation, susceptible de mener à l’orgasme. En outre, le sexe anal peut permettre de stimuler indirectement le point G, situé sur la paroi vaginale.

Pour vivre un orgasme anal, il est crucial que tu sois détendu·e. Il est conseillé que ta·ton partenaire te mette d’abord dans le bon état d’esprit avec des préliminaires intenses qui faciliteront le lâcher-prise. La prochaine étape consiste à étirer doucement l’anus, car passer directement à la pénétration peut ne pas être l’idéal. Ta·ton partenaire peut stimuler la zone anale avec sa langue (anulingus) et/ou doucement avec un ou deux doigts ou un jouet anal. N’oubliez pas le lubrifiant, car l’anus ne s’humidifie pas de lui-même!

Si tu te sens détendu·e et prêt·e, ta·ton partenaire peut procéder à la pénétration avec précaution. Assurez-vous de procéder doucement et progressivement pour vous habituer à la nouvelle sensation. En outre, toi ou ta·ton partenaire pouvez stimuler ton clitoris ou tes mamelons pour aider à faciliter l’orgasme anal. Cependant, il est important de profiter de l’expérience globale – l’orgasme n’est que la cerise sur le gâteau, ici aussi.

L’orgasme sans toucher : un mythe ?

L’orgasme sans toucher – cela existe vraiment ? Mais oui ! En fait, la plupart d’entre nous ont probablement déjà vécu cette expérience à un moment ou à un autre. Nous parlons ici de rêves humides, un terme courant pour désigner un orgasme pendant le sommeil. Mais existe-t-il des orgasmes sans contact en dehors de ces beaux rêves ?

Du sport au lit avec le Coregasme

Le célèbre sexologue américain Alfred Kinsey et ses collègues ont découvert dans leur étude de 1953 que 5 % des personnes ayant une vulve interrogées avaient déjà eu un orgasme sans se toucher pendant le sport. Ce phénomène est également connu sous le nom de Coregasme.

Une étude plus récente publiée dans la revue Sexual and Relationship Therapy a interrogé 370 personnes ayant une vulve, qui ont rapporté avoir vécu des expériences stimulantes lors de divers types d’exercices. Certaines de ces personnes estimaient que l’orgasme sans contact se produisait davantage par accident, tandis que d’autres pensaient qu’elles pouvaient diriger consciemment le processus.

124 personnes ont rapporté avoir connu au moins une fois un pic d’orgasme lors du sport. La majorité n’avait eu aucun fantasme sexuel. 246 ont signalé une excitation mais qui n’a pas conduit à l’orgasme. Environ la moitié des personnes ont déclaré avoir atteint l’orgasme athlétique en travaillant leurs muscles abdominaux, par exemple en faisant des redressements assis ou des exercices similaires. Un entraînement approprié est essentiel pour atteindre un orgasme athlétique sans toucher. Aimerais-tu l’essayer une fois? Voici un guide étape par étape du Coregasme :

  • Échauffe-toi : Une séance cardio, comme la course à pied, augmente la teneur en oxygène dans le sang, augmente le pouls et la circulation sanguine dans le corps. Trois facteurs qui favorisent la capacité à avoir un orgasme.
  • Entraînement : il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses. Entraîne intensément tes muscles abdominaux avec les exercices suivants. Squats avant – 3 séries de 15 à 30 répétitions. Crunches – 3 séries de 15 à 30 répétitions. Montées de genoux à la barre – 3 séries de 15 à 30 répétitions.
  • Il est temps de jouir : lorsque tu ressens l’excitation et que tes muscles commencent à trembler, ne t’arrête pas, continue. Si tu y arrives, laisse-toi aller à l’orgasme. Dès que tu ressens le premier signe, détends-toi sans arrêter les exercices abdominaux.

Si tu n’aimes pas l’entraînement musculaire, tu peux essayer d’atteindre l’apogée détendu·e – seul·e ou à deux. Es-tu très excité·e en ce moment et tu n’as pas eu d’orgasme depuis un moment ? C’est super! Cela augmente la probabilité d’un orgasme sans le toucher. L’abstinence consciente t’aidera à créer une tension sexuelle.

Profite de massages avec ta·ton partenaire et masse sa zone intime. Taquinez-vous avec votre langue ou jouez avec vos doigts sur les mamelons de l’autre. Important : n’atteignez pas le point orgasmique, mais chauffez-vous simplement encore et encore – de préférence sur plusieurs jours. Votre excitation continuera d’augmenter en conséquence, ainsi que la capacité d’atteindre un orgasme sans le toucher. Ces trois astuces supplémentaires t’aideront à atteindre l’orgasme encore plus facilement sans te toucher :

  1. La méditation : Contrôle tes pensées grâce à la méditation et apprends à oublier les soucis, à repousser les pensées stressantes, à te détendre et à percevoir le moment plus intensément. La méditation entraîne ton attention afin que tu puisses progressivement la contrôler plus facilement.
  2. S’entraîner à l’orgasme : avec l’entraînement, les muscles du plancher pelvien te donnent plus de contrôle sur ton orgasme, que ce soit pendant les rapports sexuels ou en solo. Grâce à l’entraînement, tu sens les parties musculaires profondes, tu peux les contracter et les relâcher au bon moment. Le point de départ parfait pour un orgasme sans se toucher.
  3. Le Womanizer : Le Womanizer est un sextoy qui stimule le clitoris sans contact, par pression ondulante et crée une toute nouvelle sensation d’orgasme ! Tu pourras en savoir plus sur ce miracle de l’orgasme ici.

vers le haut

L’éjaculation féminine – mythe ou réalité?

L’éjaculation féminine n’est pas un mythe : elle est réelle. Une stimulation intensive – notamment du point G – permet aux personnes qui ont une vulve d’éjaculer lors de l’orgasme. Les scientifiques ne s’accordent cependant pas encore sur la composition de la sécrétion, où elle se forme réellement et quels en seraient les déclencheurs.

On suppose actuellement que squirter n’est pas la même chose que l’éjaculation féminine. Pendant le squirt, l’urine s’écoule de l’urètre au plus fort de l’excitation. Pendant l’éjaculation, cependant, un mélange de liquides est sécrété qui est très similaire au sperme masculin.

L’analyse chimique a révélé que l’éjaculat contient de la phosphatase acide prostatique (PAP), du calcium et du glucose, entre autres. Il peut apparaître clair à laiteux. L’éjaculat est formé dans les glandes paraurétrales, également appelées glandes de Skene. Celles-ci siègent dans le tissu spongieux qui entoure l’urètre. Il est sécrété par intermittence par l’urètre et à droite et à gauche de celui-ci.

Étant donné que la physiologie exacte du processus n’est pas encore connue, il n’est pas clair si l’éjaculation féminine peut être apprise. En fait, cela peut, mais n’est pas obligé, se produire à chaque orgasme. Cela reste souvent un événement singulier.

On ne sait pas non plus si une plus grande sensation de plaisir en découle ou si l’orgasme en lui-même était particulièrement intense dans le cas de l’éjaculation. Cependant, ce dernier cas est le principe général accepté. Comme pour les personnes qui ont un pénis, mieux vaut ne pas considérer l’éjaculation comme le but ultime du sexe. On rappelle aussi que squirter n’a rien d’embarassant, au contraire, ça montre qu’on est capable de lâcher prise et de s’amuser intensément – et puis les draps peuvent être changés !
Si tu as peur que ta·ton partenaire trouve cela bizarre, parle-lui en d’abord. Elle·il comprendra sûrement et, espérons-le, t’encouragera à te laisser aller. Si tu veux retenir l’éjaculation par honte, tu risquerais de rater un orgasme incroyable. Si tu ressens le besoin d’uriner pendant la masturbation, le sexe oral ou les rapports sexuels, tu es probablement sur le point d’y arriver. Abandonne-toi à la sensation, laisse tomber tes inhibitions et profites…
vers le haut

Orgasmes multiples : les personnes qui ont une vulve peuvent avoir plusieurs orgasmes

Les orgasmes multiples sont plusieurs orgasmes consécutifs à intervalles courts. Mais toutes les personnes qui ont une vulve ne vivent pas des orgasmes multiples de la même manière : chez les personnes de type pic, la courbe d’excitation chute rapidement après l’orgasme. Le clitoris est alors souvent surstimulé et des caresses supplémentaires peuvent être perçues comme désagréables. Un deuxième orgasme immédiat n’est alors pas possible. Après une pause d’environ une à dix minutes, cependant, vous pouvez continuer. Chez les personnes qui ont une vulve de type plateau, la courbe de plaisir reste relativement constante à un niveau élevé après l’orgasme – et le deuxième tour peut se poursuivre sans interruption.

Tu pourras apprendre les orgasmes multiples avec les conseils suivants

  • Détente : avoir l’esprit clair est la base si tu veux atteindre l’orgasme plusieurs fois. Oublie le stress au travail, crée une atmosphère de détente (bougies, parfums, musique d’ambiance et températures agréables) et prends le temps pour des préliminaires intensifs.
  • Variation : ton clitoris est-il trop sensible pour être touché davantage après l’orgasme ? Alors essaye d’autres points de plaisir comme le point A. Si vous avez fait l’amour comme des sauvages la première fois, le sexe oral doux est recommandé pour le deuxième tour – ou vice versa. Certaines personnes qui ont une vulve, en revanche, aiment reprendre exactement là où elles se sont arrêtées.
  • Les toys : Parfois, le sexe seul ne suffit pas pour atteindre un orgasme et encore moins plusieurs. Divers sextoys peuvent t’aider à atteindre cet objectif. Nous avons rassemblé un aperçu des meilleurs jouets pour des orgasmes plus intenses ici. Tu peux également regarder un film érotique ou écouter une histoire sensuelle en arrière-plan afin d’être en plus stimulé·e visuellement ou acoustiquement.

Au fait, ce ne sont pas seulement les personnes qui ont une vulve qui sont capables d’avoir des orgasmes multiples : les autres peuvent théoriquement le faire aussi – mais cela demande de la pratique. Il est important de faire la distinction entre l’orgasme et l’éjaculation. Sans éjaculation (« orgasme sec ») qui s’accompagne d’une baisse rapide du désir et des performances, la personne qui a un pénis peut continuer et revivre un autre pic de plaisir.

Une condition préalable à cela est un entraînement ciblé du muscle PC dans la région du plancher pelvien. Ce sont les groupes musculaires qui peuvent être utilisés pour arrêter la miction (l’action d’uriner). Presser fort ceux-ci juste avant d’atteindre l’orgasme a pour but d’empêcher l’éjaculation tout en procurant une sensation agréable. L’entraînement régulier du plancher pelvien vaut la peine ! Mais : les orgasmes multiples sont rares et le sexe n’est pas un sport de compétition. Le voyage compte plus que la destination !

vers le haut

Les problèmes d’orgasme

Beaucoup de personnes qui ont une vulve (et les autres aussi) connaissent les problèmes d’orgasme : tu es sur le point d’avoir un orgasme, mais cela ne marche tout simplement pas. Les problèmes d’orgasme de ce type sont courants et ne sont pas préoccupants. Les causes des problèmes d’orgasme sont diverses et ne peuvent pas être nommées en termes généraux. Un peu de patience et de temps pour connaître tes propres besoins suffisent généralement pour profiter d’un orgasme agréable à la fin. Pour tou·te·s celles et ceux qui veulent en savoir plus sur ce qu’on peut faire d’autre voici nos conseils : atteindre l’orgasme avec le sexe oral.

Si cela ne fonctionne toujours pas, le stress et la pression, la honte, l’état de santé mentale et physique général et la situation de couple sont souvent les principales raisons affectant la capacité d’avoir un orgasme. Dans des cas plus rares, les troubles de l’orgasme peuvent également avoir des causes médicales – n’aie pas peur d’en parler à ta·ton gynécologue.

Les problèmes les plus courants et des conseils utiles

Ne pas atteindre l’orgasme avec la·le partenaire

Tu atteins l’orgasme en te masturbant, mais pas avec les autres ? Tu peux changer cela ! Ta·ton partenaire peut apprendre à te donner des orgasmes inoubliables – si tu l’aides. Après tout, il ou elle ne peut pas deviner ce que tu aimes car tout le monde aime être stimulé d’une manière différente.

Montre à ta·ton partenaire ce que tu aimes, comment tu te touches et demande-lui d’être patient·e. L’acte sexuel ne te suffit pas ? Alors tu es comme beaucoup de personnes qui ont une vulve. Des préliminaires approfondis aident ici à vraiment démarrer l’excitation, ainsi qu’une stimulation supplémentaire du clitoris (orale ou manuelle), des mamelons et d’autres zones érogènes. Pour tou·te·s les partenaires lisant ceci, voici nos conseils pour faire jouir une personne qui a une vulve.

Impossible de se détendre

Dur aussi de se détendre parfois, même au lit. « C’était la dernière bouteille de lait dans le frigo ? », « Qu’est-ce que j’offre à grand-mère pour ses 80 ans ? » et « C’était quand déja, le prochain rendez-vous chez le dentiste ? » – ces pensées et d’autres t’empêchent de vraiment te laisser aller. Essaye de calmer ta tête pendant un moment et écoute simplement ton corps. Peut-être qu’un massage relaxant aidera également à arrêter les tourbillons de pensées.

Les insécurités corporelles empêchent aussi souvent de se détendre et de se laisser aller. Fesses trop grosses, seins trop petits ? Tant pis! Ta·ton partenaire ne s’en soucie pas. Ces peurs ne se jouent que dans ta propre tête. Essaye d’abord de le faire avec des lumières atténuées et des positions sexuelles où ton insécurité se voit un peu moins, des positions dans lesquelles vous êtes étroitement blotti·e·s et où tu te sens en sécurité – vas-y pas à pas et découvre une toute nouvelle confiance en toi et des nouveaux points orgasmiques !

Terminer trop tôt

Il arrive aussi aux personnes qui ont une vulve que, lorsqu’elles sont très excitées, elles jouissent trop tôt. Heureusement qu’il y a plusieurs orgasmes ! 😉 Si c’est la personne qui a un pénis qui termine trop tôt, ce n’est pas un problème non plus. Après tout, ce n’est pas parce qu’il ou elle a eu un orgasme prématuré que la partie doit être terminée. Prends simplement sa main et mets-la là où tu aimes la sentir. Cela peut même l’exciter tellement qu’un deuxième tour sera possible.

Si votre vie amoureuse est affectée négativement par l’éjaculation précoce, vous pouvez prendre des contre-mes ures en vous donnant des signes quand le moment est venu et en ralentissant à ce moment. Il existe également des techniques pour retarder l’orgasme que l’on peut apprendre. Ou alors elle·il s’occupe de toi d’abord avant de continuer. Il est important que vous parliez ouvertement de ce que vous souhaitez et de ce dont vous avez envie. Surtout, ne vous mettez pas la pression : le sexe peut être épanouissant même sans orgasme et n’est pas le seul but de l’amour.

vers le haut

Ces jouets peuvent également aider

Womanizer Premium
Ce coureur de jupons est considéré comme un garant de l’orgasme ! Ce vibromasseur à ondes de pression innovant te gâte avec une toute nouvelle technologie brevetée. Le clitoris est aspiré sans contact et sans risque de surstimulation.

Coffret de découverte de soiCoffret de découverte de soi
Une boîte avec tout ce que ton orgasme désire : Découvre de nouvelles aventures en te masturbant avec des jouets vibrants et de petits assistants à l’orgasme. Ce starter kit t’aidera à atteindre des orgasmes à couper le souffle!

Coffret 4 semaines, 4 orgasmesCoffret 4 semaines - 4 orgasmes
Ouvre l’une des 4 portes du coffret chaque semaine et tu pourras t’attendre à 4 orgasmes intensément différents. Prenez votre temps en couple et laissez-vous inspirer – essayer de nouvelles choses est la première étape vers de vrais moments de chair de poule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

21 vues

Écrit par

Horoscope amoureux du Lion : comment les étoiles s’alignent-elles pour les Lions optimistes en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Le grand horoscope amoureux et sexuel du Lion révèle comment ce signe astrologique fonctionne en tant que partenaire et au lit, ce que les…
21 vues
65 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
65 vues