Jetez un oeil dans notre boutique

Une faible estime de soi ? Essayez les affirmations positives !

15 septembre 2021,

written by

Dans un monde où tout est réalisable, nous le sommes aussi. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire. Surtout lorsque des pensées négatives vous traversent régulièrement l’esprit et viennent effondrer l’image que vous avez de vous-même. Heureusement, nous avons un antidote contre les pensées négatives auto-destructrices. Découvrez le pouvoir des affirmations positives !

Les affirmations, c’est quoi ?

Une affirmation n’est ni plus ni moins qu’une pensée. Un dicton, un mantra, une phrase que vous répétez encore et encore. Nous utilisons des affirmations tous les jours sans nous en rendre compte. Et malheureusement, nous les utilisons le plus souvent de manière négative.

Les affirmations négatives

En réalité, les affirmations fonctionnent de manière simple, selon le psychothérapeute Ronald Alexander. Notre cerveau est programmé pour croire ce que nous entendons ou disons le plus souvent. Supposons qu’enfant, vous entendiez souvent dire que vous étiez maladroit. Il y a fort à parier que lorsque vous serez grand, vous ne serez pas aussi prompt à sortir les marteaux et les clous pour accrocher un joli tableau au mur.

[blockquote style= »pinkxl »]Notre cerveau est programmé pour croire ce que nous entendons ou disons le plus souvent.[/blockquote]

Est-ce qu’il vous arrive de penser que vous n’êtes pas capable de faire quelque chose ? Ou que vous échouerez encore ? De telles pensées ont forcément un effet négatif sur votre état d’esprit. Si vous vous dites assez souvent que vous êtes incapable de faire une chose, vous perdrez confiance en vous et ne réussissez pas à réaliser cette chose en question. Vous commencerez à vous inquiéter et avant même de vous en rendre compte et d’entreprendre votre action. Vos pensées négatives vous ont littéralement paralysés.

C’est le fléau des affirmations négatives. Elles peuvent rester en veille dans votre subconscient pendant des années. Et plus on les répète souvent, plus elles s’installent profondément. En ce sens, les affirmations sont un peu comme des pensées négatives auto-destructrices. Plus vous les entendez, plus elles se réalisent.

[blockquote style= »pinkxl »]Plus on répète des pensées négatives, plus elles s’installent profondément.[/blockquote]
positieve affirmaties

Les affirmations positives

L’inverse est également vrai. Si vous vous vous encouragez régulièrement ou confirmez une caractéristique positive en vous, vous entraînez votre cerveau à renforcer cette pensée. Vous pouvez renverser les pensées négatives en vous faisant régulièrement des compliments.

Les affirmations positives sont des phrases courtes et puissantes que vous répétez. De cette façon, vous pouvez influencer positivement votre subconscient. Et cela peut avoir un effet très inspirant sur votre vie. On devient ce que l’on pense. Les affirmations positives vous donnent de l’énergie et font en sorte que votre confiance en vous augmente. Considérez-les comme des éléments constitutifs d’une image de soi plus puissante.

[blockquote style= »pinkxl »]Les affirmations positives sont des phrases courtes et puissantes que vous répétez.[/blockquote]

Par ailleurs, tout ce à quoi vous faites attention se développe. C’est pourquoi il est si important de s’accorder une attention positive. Et que vous chassiez les pensées négatives par un joyeux lavage de cerveau. Surtout si vous manquez souvent de confiance en vous ou si vous doutez de vous-même, il est important que vous essayiez de reprogrammer l’image que vous avez de vous-même. Pour que vous puissiez vous sentir beaucoup mieux dans votre peau.

krachtige affirmaties

Comment créer des affirmations puissantes ?

Il va sans dire qu’une affirmation positive est encourageante. Cela vous fait vous sentir mieux et plus positif(ve) envers vous-même. Et que cela vous aide à aller de l’avant. Pour y parvenir, l’affirmation doit être adaptée à vous et à votre situation. Bien sûr, il peut arriver qu’une citation que vous lisez sur les réseaux sociaux vous parle. Mais il est toujours préférable de travailler avec une affirmation sur mesure.

Prenez donc le temps de formuler des affirmations qui résonnent en vous. Et qui sont réalisables et réalistes. N’en faites pas trop. Cela n’a aucun sens de se répéter quatre-vingt fois à quel point vous êtes intelligent(e), beau(lle) ou heureux(se), si au fond de soi on ne le ressent pas du tout. Une affirmation n’est pas une lampe magique avec laquelle vous pouvez faire apparaître votre vie idéale d’un simple claquement de doigts. Les affirmations visent à stimuler les petites étapes de votre développement. Vous n’êtes pas obligé(e) d’atteindre le sommet tout de suite.

Dire que l’on est plein au as alors qu’en réalité, on a du mal a joindre les deux bouts ? Non. Dites-vous plutôt que vous allez suivre un cours pour améliorer vos chances sur le marché du travail. C’est une affirmation. Il s’agit de donner de l’espace à ce qui bouillonne déjà au fond de vous. C’est précisément pour cette raison qu’une affirmation telle que « je suis belle » ne servira pas à grand-chose si vous n’êtes pas sûre de votre apparence. Concentrez-vous plutôt sur les petites choses qui vous satisfont, comme « j’ai un beau sourire ». Cela fonctionnera beaucoup mieux.

Notre plan étape par étape !

  1. Examinez la façon dont vous pensez de vous-même. Que voulez-vous changer ? Quelles sont les pensées négatives qui vous bloquent dans votre vie quotidienne ? Faites une liste de vos caractéristiques dites négatives. Il peut s’agir de choses que vous vous reprochez, de choses dont vous n’êtes pas sûr(e) ou de critiques que vous avez reçues d’autres personnes dans votre vie et qui vous dérangent ou vous limitent. Cela vous parle ? Alors, c’est ce point qui doit retenir votre attention.
  2. Transformez ensuite ce point négatif en une pensée positive. Par exemple, êtes-vous plus silencieux(se) que les autres en groupe ? Dans ce cas dites-vous : « J’ose parler lorsque j’estime que quelque chose est important ». Ou êtes-vous facilement agacé(e) par les autres ? Alors dites-vous : « Je peux rester calme quand je suis énervé(e) ».
  3. Essayez de relier vos affirmations à vos « valeurs fondamentales ». C’est-à-dire ces choses qui sont importantes pour vous, comme la gentillesse, l’honnêteté ou le dévouement. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur ce qui est vraiment important pour vous. Peut-être que, secrètement, cela ne vous dérange pas d’être un peu plus silencieux(se), mais que cela vous gêne car les autres vous le font remarquer. Concentrez-vous sur les choses auxquelles vous tenez.
  4. Formulez vos affirmations en utilisant la forme « je ». Les affirmations tournent autour de vous et c’est ainsi qu’elles doivent être ressenties. Aussi, mettez-les au présent. Si vous écrivez quelque chose au futur, cela ressemble davantage à quelque chose qui, espérons-le, se produira un jour. Comme un objectif à atteindre. Mais si vous agissez comme si vous l’aviez déjà atteint, cela renforcera votre confiance en vous. Parce que cela vous rappellera ce que vous pouvez déjà faire maintenant.
  5. Où et quand dire vos affirmations ? Chaque moment peut être un moment d’affirmation. Il est bon d’avoir des moments fixes, quotidiens, afin de ne pas courir le risque que tout s’efface au bout de quelques jours. Un autre conseil : accrochez vos affirmations sur le réfrigérateur ou sur le mur. Imprimez-les sur une jolie carte que vous poserez sur votre table de chevet. Nous parions que vous commencerez mieux votre journée. Les affirmations sont plus efficaces lorsque vous prenez un peu de temps pour elles. Fermez les yeux ou regardez-vous dans le miroir et essayez d’aller au fond de vous-même. De cette façon, vous serez mieux connecté(e) à vous-même. Et dites vos affirmations à voix haute. Cela peut sembler gênant, mais on s’y habitue rapidement.

[blockquote style= »pinkxl »]Les affirmations sont un bon premier pas vers le changement, mais elles ne constituent pas le changement lui-même.[/blockquote]
Et le plus important : adaptez vos actions. Les affirmations sont un bon premier pas vers le changement, mais elles ne constituent pas le changement lui-même. C’est vous qui devez agir pour initier le changement.

Quelques exemples d’affirmations

Vous avez besoin d’un peu d’inspiration ? Bien qu’il soit préférable de formuler vos propres affirmations, il n’y a rien de mal à utiliser quelques exemples pour vous aider. N’oubliez pas que les meilleures affirmations commencent par « je ». Et que le message central reste que vous êtes bien comme vous êtes. Ce qui compte, c’est que vous utilisiez ces courtes et puissantes affirmations pour créer des émotions positives. Exprimer sa confiance en soi pour qu’après l’avoir répété, on ait encore plus confiance en soi.

Les voici :

– Je m’accepte tel(e) que je suis.

-Je suis bien comme je suis.

-Je donne le meilleur de moi-même.

-Je vois, j’accepte et j’aime mon vrai moi.

-Je vis dans le moment présent.

-Je m’aime et j’aime les autres.

-Je suis reconnaissant(e) pour la gentillesse des gens qui m’entourent.

-Je choisis les pensées positives.

-Je me donne le droit de faire des erreurs.

-Je reste calme face aux choses que je ne peux pas contrôler.

-Je laisse partir les choses qui ne me donnent pas d’énergie.

-Je me concentre sur les émotions positives.

-Je suis satisfait(e) de mon corps sain.

-Je m’ouvre aux choses qui se présentent à moi.

-J’aime le travail que je fais.

-J’aime prendre soin de moi.

-Je mérite d’être aimé(e).

-J’ai le droit de raconter mon histoire.

Quand les affirmations ne fonctionnent pas

Malheureusement, les affirmations ne fonctionnent pas toujours. Les pensées positives peuvent vous apporter beaucoup, mais parfois les expériences ou les pensées négatives sont si profondément ancrées que même le mantra le plus positif ne pourra pas guérir cette entaille dans votre image de soi. Avez-vous remarqué que le fait de fouiller dans votre image de soi vous apporte beaucoup de problèmes ? Que vos affirmations ne vous aident pas et que vous vous sentez plus malheureux(se) qu’autre chose ? Dans ce cas, nous vous recommandons de consulter un thérapeute ou psychologue.

Un thérapeute peut vous aider à renverser les pensées négatives et à découvrir avec vous des stratégies saines, comme l’affirmation. Ne voyez pas cela comme un échec. Ne sombrez pas non plus dans le désespoir et la déprime. Une faible estime de soi ou des schémas de pensée négatives ne sont pas toujours quelque chose que vous pouvez faire seul(e).

Parfois, on a juste besoin d’un peu de soutien. Et il n’y a pas de quoi en avoir honte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

59 vues

Écrit par

La masturbation à deux, communément appelée « travail de la main », consiste à stimuler le pénis de son partenaire à l’aide de la main. Cette pratique se distingue de l’auto-masturbation par le fait qu’elle est réalisée par une autre personne. Les techniques varient en fonction du nombre de doigts…
59 vues
303 vues

Écrit par

Le lavement anal, souvent entouré de tabous et de malentendus, mérite une place dans les discussions ouvertes sur la santé et le plaisir sexuel. Chez Adam et Eve, nous croyons à l’importance de s’informer correctement pour profiter pleinement de …
303 vues