Jetez un oeil dans notre boutique

Tomber enceinte ? Tout sur vos jours de fertilité !

8 février 2021,

written by

Tomber enceinte. On pourrait penser que c’est simple, mais ce bébé ne se love pas toujours dans votre ventre aussi naturellement que vous le souhaiteriez. Une femme peut être enceinte dès la première tentative, tandis qu’une autre peut être déçue pendant plusieurs mois. Néanmoins, il existe des moyens prouvés pour augmenter vos chances de tomber enceinte rapidement. L’essentiel ? Savoir quand il faut s’activer sous les draps. Le timing est l’élément clé.

Combien de temps faut-il pour tomber enceinte ?

Lorsque nous pensons à tomber enceinte, nous optons généralement pour le scénario le plus positif. Un, deux, trois mois maximum, puis la ligne du test de grossesse devra devenir rose foncé. Mais les chances d’une grossesse rapide sont en réalité beaucoup plus faibles. Trente pour cent des femmes qui tentent de concevoir un enfant ont un test positif dans les trois mois. Soixante-dix pour cent sont enceintes dans les six mois et quatre-vingt pour cent après un an. Au bout de deux ans, plus de quatre-vingt-dix pour cent des femmes tombent enceintes.

Le rôle de l’âge

Ces pourcentages ont tout à voir avec l’âge. Jusqu’à l’âge de trente ans, la probabilité mensuelle moyenne de tomber enceinte est de vingt pour cent. Vous avez plus de trente ans ? Alors ce pourcentage diminuera lentement. Votre réserve d’œufs s’amenuise et la qualité des œufs restants est souvent inférieure à celle que vous aviez lorsque vous étiez plus jeune. C’est pourquoi les fausses couches sont plus fréquentes lors des grossesses plus tardives. Bien sûr, il y a beaucoup de femmes qui ont des enfants après trente-cinq ou quarante ans. Mais les risques de visites médicales fréquentes et de grossesses compliquées augmentent.

Vous avez plus de 35 ans ? Vous pourrez alors demander l’aide de votre médecin après six mois d’essais infructueux. Si vous avez plus de quarante ans, il est conseillé de d’abord consulter votre médecin si vous souhaitez tomber enceinte.

Combien de fois par semaine faut-il faire l’amour pour tomber enceinte ?

Au cours de chaque cycle, il n’y a que quelques jours où vous pouvez tomber enceinte. Vous n’avez donc pas besoin de faire l’amour tout au long du mois. Si vous connaissez votre corps, vous savez probablement repérer ces jours. Votre peau et vos yeux brillent davantage, vous vous sentez mieux dans votre peau et parfois vous débordez soudainement de confiance en vous. Logique, d’un point de vue biologique. Plus vous êtes séduisante ces jours-là, plus vous avez de chances de tenter de vous accoupler avec un mâle bienveillant. De ce fait, de nombreuses femmes ont beaucoup plus envie de faire l’amour à cette période.

Le cycle moyen

Que se passe-t-il exactement pendant cette période de fertilité ? Environ huit jours après le premier jour des règles, votre endomètre s’épaissit. Alors, vos jours les plus fertiles commencent. En moyenne, un ovule quitte l’ovaire vers le quatorzième jour de votre cycle, ce qui signifie que vous êtes fertile environ cinq à six jours avant l’ovulation. En effet, les spermatozoïdes peuvent survivre dans votre corps jusqu’à cinq jours. Un ovule reste en vie pendant un jour après l’ovulation. Après l’ovulation, vous avez donc environ vingt-quatre heures pour tomber enceinte.

Des ovules têtus

C’est facile comme bonjour, pensez-vous. Malheureusement, notre corps n’est pas toujours aussi prévisible. La plupart des femmes n’ont pas la chance d’avoir un cycle menstruel de vingt-huit jours, où l’ovule décide de quitter l’ovaire le quatorzième jour. Près de la moitié des cycles menstruels diffèrent de sept jours ou plus. Il est donc difficile de déterminer avec précision votre période de fécondité. Vous essayez depuis longtemps de tomber enceinte, mais vous n’y parvenez pas ? Peut-être avez-vous des rapports sexuels les mauvais jours.

Comment déterminer vos jours de fertilité ?

Eh bien, votre mission est claire. Faites l’amour le jour de votre ovulation et les jours précédents. Vous devez maintenant déterminer quand cet ovule aura l’intention de rencontrer ce spermatozoïde. Il existe différentes façons de le faire, certaines plus scientifiques que d’autres. Nous vous les énumérons !

  • Les tests d’ovulation : à l’approche de l’ovulation, votre corps produit plus d’œstrogènes. Cette hormone veille à ce que la paroi interne de votre utérus s’épaississe et ne rejette pas les spermatozoïdes qui s’approchent. En raison de cette augmentation des œstrogènes, une autre hormone, l’hormone lutéinisante, sait qu’elle doit également entrer en action. Cela est dû au fait que l’ovule ne peut pas se libérer de l’ovaire sans cette hormone LH. Environ 24 à 36 heures avant votre ovulation, votre taux de LH atteint un pic que vous pouvez détecter à l’aide d’un test d’ovulation. Les rapports sexuels sur commande ne sont peut-être pas très romantiques, mais ils sont souvent efficaces.
  • La méthode du calendrier : un peu moins fiable, mais le calendrier prédit quand même vos jours fertiles dans un tiers de vos cycles. Comment ça marche ? Pendant six à douze mois, vous tenez un carnet précis de votre cycle menstruel. Ce cycle commence le premier jour de vos règles et se termine la veille de vos prochaines règles. Si votre cycle est très régulier, votre période d’ovulation arrivera entre 12 et 16 jours avant vos prochaines règles. Il est donc important d’avoir des rapports sexuels réguliers au cours de la deuxième semaine de votre cycle jusqu’à ce que vous soyez sûre que votre ovulation est passée. Si vous faites l’amour tous les deux jours, vous êtes assurée d’avoir toujours une armée de spermatozoïdes prêts à l’action. Mais bien sûr, vous pouvez aussi faire l’amour tous les jours pour augmenter vos chances. Avec cette méthode, vous aurez le plus de chance si vous avez un cycle régulier. De plus, il s’agit d’un processus à long terme, alors si vous êtes pressée : passez directement aux tests d’ovulation !

Les signaux ovariens

En plus de ces méthodes, votre corps émet également des signaux et des symptômes pendant les jours aux alentours de votre ovulation. Nous avons déjà parlé de votre sentiment de confiance en soi et de la libido croissante qui l’accompagne. Mais votre glaire utérine et vos douleurs d’ovulation peuvent aussi être des indicateurs clairs de votre fertilité.

  • Le mucus utérin : cela peut sembler désagréable, mais il est utile d’étudier vos flux de près. Au cours de votre cycle, votre glaire cervicale change, avec un changement notable dans les jours précédant l’ovulation. Le mucus devient alors clair et élastique, un peu comme du blanc d’oeuf cru. Si vous le souhaitez, vous pouvez en prélever et voir combien elle est étirable entre votre pouce et index. C’est la période la plus fertile du cycle. Les spermatozoïdes circulent très rapidement dans cette sécrétion.
  • Douleurs de l’ovulation : environ 20 % des femmes ressentent des douleurs pendant l’ovulation. Une légère douleur ou une pesanteur en bas du ventre qui peut durer de quelques heures à quelques jours. Cela ressemble un peu à des douleurs menstruelles, mais d’un côté de l’abdomen : le côté où se trouve l’ovaire qui libère l’ovule. Si vous avez un cycle très régulier, il peut être utile de surveiller les douleurs de l’ovulation. Il y a donc de fortes chances que votre ovulation ait lieu à ce moment-là et qu’il soit temps de traîner votre partenaire jusqu’au lit. Mais comme ces douleurs surviennent souvent aussi après l’ovulation, ce n’est pas vraiment la méthode la plus fiable pour déterminer votre fertilité.

Comment savoir si vous êtes enceinte ?

Vos efforts au lit ont-ils porté leurs fruits ? Impatientes comme nous le sommes, de nombreuses femmes sont à l’affût de signes précoces de grossesse. Cependant, là aussi, les signes avant-coureurs varient d’une femme à l’autre. Une femme peut avoir des vomissements avant même son premier jour d’aménorrhée, tandis qu’une autre peut s’en apercevoir uniquement lorsqu’elle a quelques jours de retard.

Les hormones

Le fait d’avoir un retard de règle est le signal le plus clair que quelque chose se passe. Mais une fatigue soudaine, des seins douloureux, des nausées matinales et des sautes d’humeur peuvent également survenir au début de la grossesse. Vous êtes donc irritable, vous pleurez pour un oui ou pour un non, ou vous avez une soudaine envie d’engueuler votre partenaire ? Ce n’est peut-être pas le syndrome prémenstruel que vous blâmez cette fois, mais vos hormones de grossesse qui entrent en jeu.

Salut, Tena Lady !

Vous pouvez aussi développer une aversion pour certains aliments et vous vous retrouvez soudainement à manger des aliments étranges. Comme des cornichons avec de la crème fouettée par exemple. Plus tard dans la grossesse, vers la sixième à la huitième semaine après la conception, vous pouvez également remarquer que vous urinez plus fréquemment. C’est parce que votre utérus se développe pour faire de la place à votre bébé. Et cela fait pression sur votre vessie. Dites bonjour à Tena Lady (sérieusement !). Heureusement, cela diminuera vers la fin du premier trimestre car votre utérus sera plus haut.

Un peu moins drôle ? Que ce problème revient deux fois plus souvent au cours du troisième trimestre. Personne n’a dit que c’était facile !

Le sexe doit rester amusant !

Bien sûr, nous comprenons que vous souhaitez sentir votre petit bouger le plus vite possible. Mais n’oubliez pas que la préparation doit être amusante. Le plaisir du sexe disparaît souvent lorsque les couples veulent avoir un enfant. Les déceptions et les attentes contradictoires peuvent mettre votre relation à rude épreuve. Un tel stress n’est jamais sain, même pas pour vos chances de concevoir un enfant.

Alors, restez détendue, maintenez un mode de vie sain, vous et votre partenaire. Et que le sexe ne devienne pas une obligation. Vous serez surpris de voir combien de personnes – après des mois d’essais infructueux – tombent enceintes spontanément après une séance d’amour imprévue et surtout de manière détendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

21 vues

Écrit par

Horoscope amoureux du Lion : comment les étoiles s’alignent-elles pour les Lions optimistes en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Le grand horoscope amoureux et sexuel du Lion révèle comment ce signe astrologique fonctionne en tant que partenaire et au lit, ce que les…
21 vues
65 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
65 vues