Jetez un oeil dans notre boutique

Shere Hite : sexologue au 20ème siècle

9 octobre 2020,

written by

Il y a un mois, nous apprenions la mort de Shere Hite. Shere est connue pour ses recherches révolutionnaires sur le sexe. Les opposants (principalement des chrétiens conservateurs) l’ont stigmatisée comme étant misandre (qui éprouve du mépris, voire de la haine, pour le sexe masculin). Qui était cette femme et qu’a-t-elle fait pour l’émancipation sexuelle des femmes ?

Shere Hite : féministe et chercheuse sur le sexe

Shere Hite est née sous le nom de Shirley Diana Gregory dans le Missouri (États-Unis) le 2 novembre 1942. Elle a étudié l’histoire en Floride et a ensuite travaillé sur son doctorat à l’Université de Columbia à New York. Elle arrête ses études lorsqu’elle n’est pas autorisée à écrire sa thèse sur la sexualité féminine. Pendant ses études, elle a posé seins nus pour Playboy et pour une marque de machine à écrire. Lorsqu’elle a vu la photo avec le texte The typewriter so smart she doesn’t have to be (La machine à écrire si intelligente qu’elle n’a pas à l’être), elle a rejoint les femmes protestataires qui étaient contre la publicité.

Fondatrice de la révolution sexuelle

Hite s’est fait remarquer au sein du département de New York de l’Organisation nationale des femmes après avoir protesté contre la publicité pour la machine à écrire. Au cours d’une réunion sur l’orgasme féminin et la question de savoir si tout le monde a eu un orgasme, quelqu’un a suggéré que Shere Hite fasse une enquête à ce sujet. Cette démarche a abouti au The Hite Report (le rapport Hite).

The Hite Report : une étude nationale sur la sexualité féminine

Son travail le plus novateur, The Hite Report : A Nationwide Study of Female Sexuality, a été publié en 1976. Il s’est vendu à 48 millions d’exemplaires. Pour cette étude, 3 500 femmes ont été interrogées sur leur vie sexuelle. La principale conclusion du rapport : la plupart des femmes (70%) ne passent pas par la simple pénétration. En outre, les femmes interrogées ont indiqué qu’il est plus facile d’éjaculer par masturbation que par pénétration. Comme le rapport se concentre principalement sur le sexe d’un point de vue féminin, le rapport de Hite est considéré par de nombreux hommes comme étant misandre. Playboy appelle même le rapport The Hate Report (rapport de haine).

Hite : « Les chercheurs devraient arrêter de dire aux femmes ce qu’elles devraient ressentir sexuellement et commencer à leur demander ce qu’elles ressentent sexuellement » ou : « Ne dites pas aux femmes ce qu’elles devraient ressentir, mais demandez-leur ce qu’elles ressentent elles-mêmes.»

Conseil : Achetez The Hite Report sur la Fnac.com

Shere Hite est considéré comme la fondatrice de la révolution sexuelle pour les femmes. Elle a fait passer le plaisir féminin en premier et c’était quelque chose d’inédit. Ses recherches vont également à l’encontre des recherches antérieures menées par des chercheurs masculins tels que Kinsey, Masters and Johnson.

Critique sur Hite

Bien évidemment, les livres et les rapports de Hite font également l’objet de critiques. Les chrétiens conservateurs considèrent ses idées sur le plaisir sexuel des femmes comme un danger pour la vie de famille. En raison des nombreuses critiques formulées à l’encontre de Hite, douze féministes éminentes, dont Gloria Steinem et Barbara Ehrenreich, dénoncent la manière dont les médias l’attaquent, la qualifiant de « revers conservateur contre les droits des femmes partout dans le monde ».

Les scientifiques critiquent également Hite. Ses échantillons, par exemple, sont qualifiés comme étant non représentatifs. Cent mille questionnaires ont été envoyés pour la recherche Women and Love, dont 4 500 ont été retournés. La conclusion la plus importante de l’enquête est que 95 % des personnes interrogées se sentent victimes de violence psychologique et physique de la part de leur mari. Selon le Washington Post, cela s’explique principalement par le fait que « probablement seules les femmes malheureuses prennent le temps de répondre aux 127 questions ».

Départ pour l’Europe

En 1995, Hite renonce à sa citoyenneté américaine après que son travail et elle-même aient été constamment menacés. Elle écrit plus tard : « J’ai perdu ma citoyenneté en 1995. Après une décennie d’attaques constantes contre ma personne et mon travail, en particulier mes rapports sur la sexualité féminine, je ne me sentais plus libre de mener mes recherches dans mon pays natal ». Elle devient allemande et s’installe à Cologne avec son mari allemand, le pianiste Friedrich Horicke. Après son divorce, elle vivra avec son nouveau mari à Londres. Elle y décède à l’âge de 77 ans le 9 septembre 2020. Lire aussi : Ode à Beate Uhse

Lecture : l’œuvre de Shire Hite

Toutes les études peuvent être lues sous forme de livre. Voici quelques unes de ses œuvres (en anglais) :

  • Sexual Honesty, by Women, For Women (1974)
  • The Hite Report on Female Sexuality (1976, 1981, opnieuw gepubliceerd in 2004)
  • The Hite Report on Men and Male Sexuality (1981)
  • Women and Love: A Cultural Revolution in Progress (The Hite Report on Love, Passion, and Emotional Violence) (1987)
  • Flying with Jupiter (1993)
  • The Hite Report on the Family: Growing Up Under Patriarchy (1994)
  • The Hite Report on Shere Hite: Voice of a Daughter in Exile (2000) (autobiografie)
  • The Shere Hite Reader: New and Selected Writings on Sex, Globalization and Private Life (2006)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

16 vues

Écrit par

Savez-vous quel sextoy est caché sur cette photo? Voici la réponse!Horoscope amoureux des Béliers : comment les étoiles influencent-elles le Bélier passionné en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Découvrez comment ce signe zodiacal se comporte en tant que partenaire et au lit, ce…
16 vues
75 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
75 vues