Jetez un oeil dans notre boutique

1 995 vues

Sensibilisation au cancer du sein – l’auto-examen

13 octobre 2022,

written by

Chaque année, le mois d’octobre est le mois de la sensibilisation au cancer du sein. Ce mois est consacré aux personnes atteintes du cancer du sein, à la collecte de fonds pour la recherche sur cette maladie et à la sensibilisation au cancer du sein. Cela implique notamment de procéder à un auto-examen des seins. Nous vous disons tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Pourquoi l’auto-examen est-il essentiel dans la lutte contre le cancer du sein ?

Une femme sur sept est atteinte d’un cancer du sein, soit environ 13 000 femmes chaque année. Les hommes peuvent aussi avoir un cancer du sein, mais ces cas sont très rares : une centaine d’hommes se voient diagnostiquer un cancer du sein chaque année. La maladie étant très fréquente chez les femmes, les Françaises âgées de 50 à 74 ans sont invitées à effectuer une mammographie de dépistage tous les deux ans. Au cours de ce dépistage, on effectue une mammographie des seins pour vérifier s’ils présentent des irrégularités. Mais si vous n’avez pas encore cinquante ans, l’auto-examen reste essentiel car c’est le meilleur moyen de connaître l’aspect habituel de vos seins afin de remarquer tout changement.

Même si le cancer du sein est de plus en plus traitable, c’est le cancer le plus fréquent chez la femme et la 1ère cause de décès par cancer chez la femme. Plus tôt le cancer du sein est diagnostiqué, plus tôt le traitement peut commencer.

S’auto-examiner = apprendre à connaître ses seins

Pour remarquer des changements dans vos seins, vous devez bien les connaître afin de savoir comment ils se portent « normalement ». Vos seins sont constitués de tissu glandulaire qui peut donner l’impression d’être plutôt grumeleux et bosselé sous la peau : c’est normal. Il est également normal que vos seins ne soient pas exactement de la même taille. Ou que, dès le plus jeune âge, l’un de vos mamelons ou les deux soient inversés.

Non seulement vous pouvez ressentir des anomalies, mais parfois vous pouvez aussi les voir. C’est pourquoi il est également important d’examiner régulièrement vos seins. Par exemple, lorsque vous prenez une douche, mais aussi dans le miroir. Vous trouverez plus loin dans cet article des informations sur les symptômes qui peuvent indiquer une anomalie.

Comment procéder à une autopalpation mammaire ?

Le meilleur jour pour examiner vos seins est une semaine après le premier jour de votre cycle menstruel. Ce jour-là, vos seins sont les moins sensibles et sont moins influencés par les hormones. Si vous êtes déjà ménopausée, le moment où vous effectuez votre auto-examen n’a pas d’importance.

Cet auto-examen peut être réalisé en position debout, assise ou allongée. Ces gestes peuvent également être effectués dans un bain ou sous une douche. En effet, le savon a tendance à faciliter la palpation en améliorant la précision du toucher.

  • Levez le bras gauche, pour palper votre sein gauche. Pour cela, utilisez la pulpe des trois doigts du milieu de votre main droite. Commencez la palpation par la partie externe du sein, en effectuant de petits mouvements rotatifs des bouts des doigts. Parcourez petit à petit l’ensemble du sein en effectuant ces mouvements. Les gestes de palpation doivent être fermes et réalisés de manière attentive. Au fur et à mesure des mouvements de palpation, trois niveaux de pression doivent être appliqués : une pression d’abord superficielle, puis moyenne, et enfin forte.
  • Examinez et palpez l’ensemble de la poitrine, et aussi la partie située entre la courbe du sein et l’aisselle. Pensez également à palper le creux de votre aisselle. L’objectif est de repérer, ou non, l’existence d’une éventuelle grosseur ou d’une masse anormale sous la peau.
  • Procédez enfin à l’examen du mamelon. Pressez-le délicatement et observez si cela provoque un écoulement (de liquide ou de sang). Si oui, rapprochez-vous immédiatement de votre médecin traitant ou de votre gynécologue.
  • Une fois le sein gauche terminé, répétez les mêmes gestes sur le sein droit. Pour cela, utilisez les trois doigts du milieu de la main gauche.

Une grosseur dans votre sein

Si vous sentez une grosseur, il peut s’agir d’une tumeur, mais ce n’est pas forcément le cas. Il peut également s’agir de tissu conjonctif ou d’un kyste bénin. Votre médecin l’examinera plus en détail. Lorsque nous parlons de grosseur, nous entendons un renflement dont la sensation est différente de celle du reste du tissu mammaire. Par exemple, elle peut ressembler à une bille (lisse, dure), mais il peut aussi s’agir d’un disque épaissi ou d’un gonflement allongé. Vous avez remarqué que la tache ne semble pas disparaître (rapidement) ? Prenez alors rendez-vous avec votre médecin. Si des examens complémentaires sont nécessaires, il pourra vous envoyer à l’hôpital pour une échographie ou une mammographie.

Autres symptômes pouvant indiquer un cancer du sein

De nombreuses femmes savent déjà qu’une grosseur dans les seins peut être le signe d’un cancer du sein. Cependant, ce n’est pas le seul symptôme qui pourrait signifier que quelque chose ne va pas. Vous présentez un ou plusieurs des symptômes énumérés ci-dessous ? Vous devriez alors prendre rendez-vous avec votre médecin. Il pourra déterminer si des examens complémentaires sont nécessaires.

  • L’apparition d’écoulements anormaux au niveau du mamelon
  • Une plaie sur le sein qui ne guérit pas ;
  • L’apparition d’une faussette
  • L’apparition de rougeurs
  • Une anomalie de la peau
  • Un sein rouge et chaud
  • L’apparition d’une grosseur (boule) au niveau du sein ou de l’aisselle
  • Une déformation du sein
  • Une modification de la texture ou de pigmentation de la peau du sein ou de l’aréole

Les changements à cause des hormones

Les hormones peuvent provoquer une sensation différente au niveau de vos seins. Ils peuvent être douloureux en raison des influences hormonales. Ce n’est pas rare et, heureusement, les seins douloureux indiquent rarement une anomalie. Vos seins peuvent également être différents par exemple pendant votre cycle menstruel ou pendant une grossesse et une période d’allaitement. Vous ressentez une anomalie dans vos seins pendant votre cycle menstruel ? Alors vérifiez à nouveau une semaine après votre premier jour de règles après pour être sûre. Vous avez des doutes ? Dans ce cas, consultez votre médecin.

Lire aussi : Des seins sensibles et douloureux. Pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

14 vues

Écrit par

14 vues