Jetez un oeil dans notre boutique

1 125 vues

Rapports sexuels et désir d’enfant

10 juin 2020,

written by

Comment trouver l’équilibre entre un désir d’enfant et un désir sexuel. Dans le passé, les rapports sexuels n’avaient qu’une seule finalité, à savoir la reproduction. Il ne s’agissait pas de plaisir ou de désir, mais plutôt d’un aspect fonctionnel. L’orgasme masculin en était un élément important à l’époque, mais la procréation venait en premier lieu.

De nos jours, les rapports sexuels sont très différents pour la plupart des gens. On parle même de rapports sexuels parallèles à la relation de couple. Les rapports sexuels ne servent plus seulement à quelque chose. C’est devenu une expérience en soi. Cela peut s’avérer être fantastique mais difficile à la fois si vous voulez combiner conception et plaisir d’une manière saine.

Au début de votre relation, les rapports sexuels étaient simplement présents car c’était agréable. Vous étiez excité(e), vous aimiez donner du plaisir à votre partenaire, ou vous vous laissiez chouchouter par l’amour. Puis, soudainement, les rapports sexuels se transforment en quelque chose dont vous avez besoin pour réaliser votre désir d’enfant.

Gérer votre relation sexuelle et votre désir d’enfant

Si vous avez la chance de tomber enceinte dans un délai relativement court (entre 0 et 12 mois), votre relation sexuelle n’en souffrira pas. Dans tous les cas, essayez d’alterner suffisamment les rapports sexuels pour concevoir avec des rapports sexuels entièrement axés sur le désir et le plaisir.

Si cela prend plus de temps que cela, veillez à ne pas tomber dans le piège d’avoir un rapport sexuel qu’une fois par mois 48 heures avant votre période d’ovulation (le sperme reste fécond jusqu’à 48 heures après l’éjaculation).

En l’absence de grossesse, votre vie est rythmée par l’espoir qui accompagne chaque période d’ovulation (et les rapports sexuels sont alors principalement motivés par cet espoir et non par le désir sexuel) et par la déception lorsque vos règles arrivent à nouveau. Cela vous affecte beaucoup sur le plan émotionnel. Toutes ces émotions que vous portez en vous. Et qui seront aussi aux dépens de votre sexualité pour le reste du mois. Surtout si votre vie sexuelle était déjà fragile avant que vous n’ayez un désir d’enfant. Ou si elle était source de tension et de honte.

Comment faire pour que les rapports sexuels restent agréables avec un souhait d’enfant ?

Si vous remarquez que vos rapport sexuels pour concevoir priment désormais sur le plaisir et le désir, agissez. Le fait que pour de nombreux couples, cela ait un impact négatif sur la relation sexuelle ne signifie pas que c’est un fait accompli. Vous devrez probablement faire des efforts supplémentaires. Par exemple en établissant une distinction très nette entre désir d’enfant et désir sexuel. Sans oublier que les rapport sexuels pour concevoir peuvent être aussi très agréables.

Par exemple, vous pouvez essayer de trouver un autre endroit pour faire l’amour de façon agréable, qui n’a rien à voir avec votre désir d’enfants. Par ailleurs, il peut être intéressant de prendre votre temps pendant l’acte et de ne pas trop vous précipiter. Faites-le précéder d’un massage et essayez de le faire une fois par mois. Gardez également à l’esprit que vos attentes doivent être réalistes : à partir du moment où vous avez vos règles, commencez à noter le nombre de jours, puis privilégiez les rapports sexuels dans les 48 heures où vous êtes fertile.

Etre réaliste

Après cela, vous pouvez bénéficier d’une semaine de repos mental avant de compter les jours jusqu’à une éventuelle période de menstruation. Si vos règles arrivent, vous serez triste ou déçue et vous retournerez dans la même routine. Ainsi, le désir d’enfant, surtout s’il n’est pas réalisé pendant une longue période, peut vous préoccuper au quotidien. Il est alors irréaliste de s’attendre à avoir des rapports sexuels 3 fois par semaine.

Remarque : cela peut bien sûr être le cas si vous et votre partenaire avez des rapports sexuels très fréquent. Mais la fréquence ne définit pas nécessairement le degré de satisfaction du rapport sexuel. Si vous étiez auparavant des bêtes de sexe très actifs, il se peut que vous continuiez à avoir suffisamment de rapports sexuels même si votre désir d’avoir un enfant n’a pas été exaucé. Mais plus il est long, plus il risque d’avoir un impact sur votre vie sexuelle. Et c’est tout à fait normal…

Faites-vous l’amour uniquement parce que vous avez un désir d’enfant ? Alors peut-être que vous remarquerez moins l’impact que cela a sur votre relation sexuelle, et peut-être même qu’elle a un effet bénéfique sur votre vie sexuelle. Mais sachez que cela pourra encore changer par la suite si vous n’y prêtez pas attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

14 vues

Écrit par

14 vues