Êtes-vous du genre a être très excité par les pieds ? Ou avez-vous des rêves érotiques avec des femmes enceintes ? Ou rêvez-vous de donner une bonne fessée à votre petite amie ? Il se pourrait que vous soyez fétichiste ! Dans cet article nous expliquons ce qu’est le fétichisme, si c’est quelque chose de mauvais et quels sont les fétichismes les plus courants.

Le fétichisme, c’est quoi ?

Vous êtes fétichiste si vous êtes excité sexuellement par un objet ou une partie du corps qui ne fait pas partie des organes génitaux. Il est donc possible que vous soyez excité par les pieds, en vous habillant comme un bébé ou en cuir. Il est également possible que vous soyez excité quand quelqu’un d’autre s’habille, comme une écolière par exemple. Nous avons fait un top 10 des fétichismes les plus courants.

1. Fétichisme des sous-vêtements

Lorsque l’on est fétichiste de sous-vêtements, on se passionne pour certains types de sous-vêtements. Il peut s’agir de culottes, mais aussi de corsets, de soutiens-gorge ou de collants. Le fétichiste peut s’exciter en regardant une autre personne dans une belle lingerie, en sentant les sous-vêtements portés ou en se satisfaisant, par exemple, d’une paire de culottes utilisée. Parfois, les gens aiment aussi porter la lingerie de leur partenaire.

2. Le fétichisme des pieds

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le fétichisme des pieds est bien connu et populaire. Il y a toutes sortes de variations. Par exemple, les gens s’excitent en regardant les pieds ou en léchant et en embrassant les pieds, les orteils et la plante des pieds. Aussi l’odeur des pieds est une partie importante du fétichisme des pieds. Un élément particulier du fétichisme est lorsqu’une personne conduit un véhicule pieds nus. Il existe aussi une façon de prendre son pied : l’homme est masturbé avec les pieds. Dans le cas où c’est la femme qui a un fétichisme des pieds, le partenaire peut mettre ses pieds sur ses seins. Il y a aussi des fétichistes de baskets, qui aiment l’odeur des baskets usées.

3. Le bondage

Un autre fétichisme que nous connaissons dans le cadre du BDSM : le bondage. La notion de bondage est large : quelqu’un peut être attaché avec les mains ou les chevilles et cela va jusqu’à faire porter un bâillon ou une ceinture de chasteté. Cela empêche la personne de parler ou d’avoir une érection. Le bondage requiert une grande confiance entre les partenaires. Il est souvent combiné avec le fétichisme numéro 10 : celui de la soumission et de la domination.

4. Fétichisme : bébés adultes

Vous ne le savez peut-être pas, mais le fétichisme du bébé est l’un des plus populaires au monde. Ce sont surtout les hommes adultes qui se déguisent en bébés ou en jeunes enfants. Ils boivent au biberon, sucent une sucette et portent même une couche. Ils aiment que quelqu’un s’occupe d’eux, les habille et les nourrisse. Certains vont jusqu’à faire confectionner des vêtements spéciaux, ont un box ou un berceau fabriqués sur mesure et sont très proches d’une « maman ». Aux États-Unis, il existe même des crèches spéciales – gérées par une Dominatrice – où il est possible de séjourner.

5. L’ondinisme

L’ondinisme est un fétichisme dans lequel on s’excite lorsque votre partenaire urine sur vous ou sur une autre personne. Cela peut se faire dans la baignoire, sous la douche ou simplement au lit. L’ondinisme est aussi appelé douche dorée ou jeu de pisse. Le fétichiste aime l’odeur et le goût de l’urine. Ils trouvent également la température chaude et l’humidité de l’urine excitante.

6. Fétichisme excitant : la fessée

La fessée est donnée à l’un des partenaires. À l’origine, la fessée était particulièrement répandue chez les adeptes du BDSM, mais elle est de plus en plus courante. La fessée peut se faire à la main, au fouet ou à la palette. Souvent, le fétichisme de la fessée est combiné avec des vêtements assortis, tels qu’un uniforme scolaire.

7. Regarder et être regardé

Le voyeurisme et l’exhibitionnisme est un fétichisme qui peut facilement être pratiqué à la maison. En tant que voyeur, vous êtes excité lorsque vous regardez les gens avoir des rapports sexuels, se laver et s’habiller ou se déshabiller. Tout ce que vous avez à faire est de visionner un film porno pour satisfaire vos besoins. Avec l’exhibitionnisme, vous voulez que les gens vous regardent. Vous pouvez aller dans des boîtes de nuit spéciales pour cela, les soirées échangistes sont également adaptées aux exhibitionnistes.

8. L’échangisme

L’échangisme est un fétichisme très célèbre. Un couple a des rapports sexuels avec un autre couple ou avec d’autres personnes. L’échangisme ou l’échange de partenaires peut se faire à la maison, mais aussi lors de soirées échangistes ou dans des clubs. Les recherches montrent que c’est souvent l’homme qui suggère l’échange de partenaires et que la femme en tire une plus grande confiance en soi. C’est un fétichisme qui peut avoir une forte influence sur votre relation, car un partenaire peut devenir jaloux ou tomber amoureux d’un autre. Mais cela peut également vous rapprocher.

9. Fétichisme : cuir, caoutchouc et latex

De la combinaison en latex serrée aux strings en cuir, du drap en cuir verni sur le lit aux vêtements en caoutchouc : les fétichistes du caoutchouc, du cuir ou du latex deviennent très excités quand ils voient ces matières. Elles peuvent être portées par leur partenaire, mais peuvent aussi servir de literie. Ce sont surtout les hommes qui ont un fétiche du cuir : on les appelle aussi les hommes en cuir. Il y a beaucoup de vêtements fétichistes pour hommes et femmes sur le marché, ainsi vous trouverez toujours ce qui vous stimulera.

10. Être dominant ou soumis

Une autre chose que nous savons du BDSM est la domination et la soumission. L’un des partenaires est le Dom, celui qui a tout le contrôle. Le soumis fait tout ce que le Dom exige de lui. Pour être en mesure de jouer ces rôles, vous devez avoir une confiance totale l’un envers l’autre.

Est-ce mal d’avoir un fétichisme ?

En général, avoir un fétichisme n’est pas un problème du tout. Pourvu que vous ne blessiez ni vous ni votre entourage. Si vous souffrez de votre propre fétichisme, nous vous recommandons d’en parler à votre médecin.