Jetez un oeil dans notre boutique

Pourquoi les femmes simulent l’orgasme ?

28 septembre 2022,

written by

Environ 60 % des femmes simulent l’orgasme. C’est beaucoup, surtout si vous êtes un homme qui ne se doute de rien et qui ne sait pas s’il fait les choses correctement. Mais ne vous inquiétez pas. Grâce à cette check-list, vous saurez avec certitude si votre partenaire atteint réellement l’orgasme ou s’il est temps d’affiner vos compétences !

« Oh, ah, ouiiiii ! » Si la comédie romantique Quand Harry rencontre Sally nous a appris quelque chose, c’est que simuler l’orgasme est bien une réalité. Non seulement pour Sally, qui hurle et gémit dans tout le café avant de prendre une bouchée de son sandwich, mais aussi et surtout pour Billy Crystal, déconcerté.

Ce pauvre homme, qui a manifestement toujours pensé que ses compétences sexuelles étaient un don de Dieu pour les femmes, voit maintenant ce fantasme brisé.

Pourquoi les femmes simulent l’orgasme ?

Mais pourquoi les femmes simulent-elles ? Simuler un orgasme alors qu’un tel orgasme devrait être la cerise sur le gâteau ? Une apogée foudroyante, la libération ultime ? Une étude réalisée en 2011 par Temple University en Pennsylvanie a révélé que 60 % des femmes simulent l’orgasme de temps en temps. Un tel pourcentage doit presque signifier que vous aussi vous êtes parfois tombés dans le panneau.

Peur de l’intimité

Dans cette étude, les femmes ont également été interrogées sur leurs motivations. Certaines femmes simulent l’orgasme parce qu’elles ne sont pas sûres de leurs performances sexuelles ou qu’elles veulent augmenter l’excitation pendant l’amour. D’autres femmes trouvent qu’il est difficile d’atteindre l’orgasme ou qu’elles ne sont pas assez bien ou assez longtemps stimulées, alors elles font semblant pour en finir au plus vite. Ou pour éviter de blesser l’ego de son partenaire.

Mais il y avait aussi beaucoup de femmes qui simulent l’orgasme parce qu’elles ont peur de l’intimité. Pour ces femmes, il est vrai qu’elles ont du mal à s’engager dans des relations affectives. Et parce qu’elles trouvent cela difficile, elles avaient aussi du mal à être excitée sexuellement et à atteindre l’orgasme. Elles se sentaient déconnectées de leur partenaire et ne tiraient aucun plaisir sexuel.

Quels signaux indiquent qu’elle simule l’orgasme ?

Quelles que soient les raisons, de nombreux hommes ne remarquent absolument pas quand une femme simule l’orgasme. Parfois, la femme en question joue tellement bien son rôle d’actrice digne d’un Oscar. Mais le plus souvent, c’est parce que ces hommes n’arrivent pas à imaginer une femme ne prenant pas son pied avec leurs merveilleuses compétences sexuelles.
[blockquote style= »pinkxl »]Quelles que soient les raisons, de nombreux hommes ne remarquent absolument pas quand une femme simule l’orgasme.[/blockquote]

Heureusement, un homme sans ego démesuré sait distinguer un véritable orgasme d’un faux. Voici les signes à observer :

Les cris et gémissements excessifs

En dépit de la scène légendaire de Quand Harry rencontre Sally, lorsqu’une femme jouit, elle ne reste généralement pas allongée en criant et en gémissant bruyamment. Bien sûr, un cri et un gémissement par-ci par-là, ça arrive, mais une cacophonie incessante de bruits sexuels clichés ? C’est suspicieux.

Aucun signe physique

Le corps ne ment pas. Pas même pour les femmes dont les performances sont comparables à celles de Meryl Streep. Si le rythme cardiaque d’une femme reste normal, qu’elle continue à respirer calmement et tranquillement, que ses pupilles ne se dilatent pas, que son clitoris et ses lèvres ne gonflent pas et que son vagin ne devient pas humide, il y a de fortes chances qu’elle simule.

Pas de contraction rythmique

Lorsqu’une femme est sur le point de jouir, les muscles de son plancher pelvien se contractent de manière rythmique. Certaines femmes ressentent également des tremblements et des contractions dans tout le corps. Si votre doigt, votre langue ou votre pénis se trouve à l’intérieur de son vagin à ce moment-là, vous sentirez également cette violente décharge dans la paroi vaginale. Bien sûr, c’est une chose qu’elle pourrait aussi simuler. Mais pour la plupart des femmes, il est impossible de simuler ces contractions rythmiques de manière plus ou moins convaincante.

Pas de sexual afterglow

Après un orgasme, les femmes ont ce qu’on appelle un sexual afterglow. C’est la sensation de bien-être que l’on éprouve après un rapport sexuel. Non seulement de l’intérieur, mais aussi de l’extérieur. En fait, lorsque la circulation sanguine s’accélère pendant un rapport sexuel, la peau du visage, du ventre, des seins et du vagin se réchauffe et rougit. Ce sexual afterglow se voit mieux après l’orgasme. Vous ne percevez pas de rougeur sur son visage et sur son corps ou de sentiment de bien-être après votre rapport sexuel ? Alors il est tout à fait normal de vous poser des questions.

Silencieuse et repoussante après un rapport sexuel

Il est également bon de surveiller les réactions émotionnelles après un orgasme, vraisemblablement faux. Si une femme est manifestement gênée après un rapport sexuel, ou si elle sort précipitamment du lit, il se peut qu’elle n’ait pas réellement joui. En effet, les femmes qui ont joui sont généralement un peu somnolentes, câlines ou simplement épuisées par la charge d’hormones libérées pendant l’orgasme. Elles ne se précipitent généralement pas vers la douche ou la sortie aussi vite que possible.
[blockquote style= »pinkxl »]Si une femme est manifestement gênée après un rapport sexuel, ou si elle sort précipitamment du lit, il se peut qu’elle n’ait pas réellement joui.[/blockquote]

Comment résoudre le problème de simulation d’orgasme ?

Lorsqu’une femme simule l’orgasme pendant un coup d’un soir, il n’y a pas vraiment lieu de s’inquiéter. Parfois, le déclic sexuel n’est pas là et parfois, l’alcool met des bâtons dans les roues. Cela peut arriver, et si vous savez déjà que cela restera un coup d’un soir, il n’y a pas lieu d’en faire tout un plat.

Mais lorsque cela se produit régulièrement dans votre relation stable, il y a du travail à faire. Tout d’abord, en engageant la conversation. Aussi embarrassant que cela puisse être, dites à votre partenaire que vous la soupçonnez de simuler l’orgasme et demandez-lui si elle jouit vraiment pendant les rapports sexuels. Créez une atmosphère agréable et sûre et évitez surtout d’avoir un ton accusateur. Essayez plutôt d’avoir de l’empathie pour sa situation et faites en sorte qu’elle sente que vous voulez résoudre le problème, s’il y en a un, ensemble.

Et surtout, réalisez qu’une femme a besoin de plus qu’un pénis qui fait des va-et-vient pour jouir. Peu de femmes jouissent uniquement par la pénétration ; le clitoris doit également être stimulé dans les rapports sexuels. Tout comme les autres parties du corps, d’ailleurs. Ne pensez donc pas que vous pouvez simplement pénétrer une femme et la faire jouir en hurlant. Investissez dans un meilleur jeu de doigts et mettez votre langue au travail.

Alors ces « Oh, ah, ouiiiii ! » auront plus de chances d’être sincères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

16 vues

Écrit par

Savez-vous quel sextoy est caché sur cette photo? Voici la réponse!Horoscope amoureux des Béliers : comment les étoiles influencent-elles le Bélier passionné en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Découvrez comment ce signe zodiacal se comporte en tant que partenaire et au lit, ce…
16 vues
75 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
75 vues