Jetez un oeil dans notre boutique

4 749 views

Ma première fois avec un vibromasseur

27 mai 2021,

written by

Dans une vie, il y a d’innombrables premières fois. Cela s’applique également à la sexualité. Dans la série « Ma première fois », les femmes décrivent leur première fois : un baiser avec une personne du même sexe, un plan à trois, une tromperie ou des rapports sexuels sous influence. Linda (37 ans) travaille comme rédactrice indépendante pour le magazine Adam et Eve et nous raconte sa première masturbation avec un vibromasseur.

Le vibromasseur : le plus ancien et le plus célèbre des jouets sexuels

La création du premier vibromasseur est en fait une triste histoire. On pensait que de nombreuses femmes souffraient d’hystérie. Cela a été expliqué de différentes manières. Selon l’une d’elles, il s’agissait d’un utérus qui se déplaçait dans le corps et la femme avait le souffle coupé, d’où la nécessité de haleter au moment de l’orgasme. D’autres affirmaient que c’était un manque de plaisir sexuel.

Quoi qu’il en soit, il s’agissait soit disant d’une maladie persistante et chronique qui touchait environ 75 % des femmes. Il n’y avait pas de remède, mais l’hystérie pouvait être traitée. La solution était le paroxysme, ou stimulation des organes génitaux, qui entraînait des contractions musculaires de « plaisir et de douleur ». Les femmes pouvaient alors continuer à mener leur vie. Les médecins, cependant, trouvaient que c’était un travail long et intensif. Étant donné que la masturbation était toujours interdite, de plus en plus d’aides (médicales) ont été mises au point.

De la médecine au sex toy

Le premier vibromasseur a été introduit sur le marché médical vers 1880. Plus tard, des modèles pour les ménages pouvant être branchés sur le secteur, ont vu le jour. Les vibromasseurs ont fait l’objet d’une large publicité, mais leur utilisation est restée taboue pendant des décennies. Pendant longtemps, le vibromasseur Wand a été vendu comme appareil de massage, alors qu’il était surtout utilisé comme un vibromasseur pour le clitoris. Ce n’est qu’avec l’avènement de Sex and the City et autres femmes progressistes que l’utilisation du vibromasseur s’est normalisée. De nombreuses femmes se sentent désormais libres d’entrer dans un sex shop, d’organiser des sortes de réunions Tupperware pour vibromasseurs ou commander en ligne.

Mon tout premier vibromasseur

Je me souviens le jour où j’ai vu un vibromasseur pour la première fois : j’allais aider une amie à déménager. Quand je suis arrivée chez elle, j’ai constaté que tout devait encore être emballé. Et c’est ainsi que je me suis retrouvé face à son vibromasseur bullet bleu vert : un modèle petit et fin, j’ai de suite pensé : tu arrive à te satisfaire de ça ? Je me considérais comme très progressiste et j’avais eu plusieurs relations et aventures, mais je n’avais pas de vibromasseur. Plus tard, cette même amie a décidé de m’en offrir un pour mon anniversaire. Je lui en suis reconnaissante, car jusqu’à présent, je n’avais pas eu le courage d’aller dans un sex shop toute seule pour m’en acheter un. C’était bien sûr avant l’apparition des boutiques en ligne.

Au sex shop

Nous sommes allées ensemble acheter un vibromasseur. En un rien de temps, nous étions dehors, avec le modèle le plus gros qu’on pouvait trouver. Un modèle réaliste et pour les fans de Sex in the City : la taille d’un moulin à poivre.

I like big dicks and I cannot lie

Eh bien, que puis-je dire : j’aime les gros spécimens, je dois l’avouer. Mon amour pour les gros pénis ça, tous mes amis le savaient. Mon meilleur ami m’a offert une surprise pour Noël sous forme d’un pénis de deux mètres ( !) de long. Revenons à mon premier vibromasseur : il a provoqué beaucoup de réactions dans mon groupe d’amis, mais aussi beaucoup d’intérêt parmi mes amis masculins et amants.

Se masturber pour la première fois avec un vibromasseur

Jusqu’à présent, la masturbation pour moi se limitait à la stimulation du clitoris avec mes doigts. L’arrivée de mon premier vibromasseur a changé tout cela. J’ai voulu l’essayer le soir même. Avec un peu de lubrifiant et parce que j’étais déjà suffisamment excitée, il a glissé facilement à l’intérieur. Je pouvais aussi régler les vibrations. Pourtant, il y avait quelque chose qui manquait. Non, ma première expérience n’était pas très excitante. Je me suis vite rendu compte que je ne prenais plaisir que lorsque j’étais suffisamment excitée. Les histoires érotiques étaient mon truc, beaucoup plus excitant que le porno, alors j’ai réessayé en lisant une histoire érotique. Tout en lisant et en me masturbant, j’ai davantage apprécié le vibromasseur et la formidable sensation qu’il me procurait. Mes orgasmes sont devenus de plus en plus intenses grâce au vibromasseur et je décide plus tard de l’utiliser avec l’un de mes amants.

L’évolution des vibromasseurs

Le développement des vibromasseurs est en continu. Après mon premier jouet – fonctionnant sur piles et sentant un peu le produit chimique – j’ai opté pour un jouet pour couple : le Chorus de We-Vibe. Celui-ci se concentre plus sur le clitoris, ce que je préfère. De plus, vous pouvez le porter pendant les rapports sexuels, afin que vous puissiez tous deux en profiter. Le jouet peut également être rechargé par USB et, dans l’ensemble, il semblait plus durable et plus moderne que mon tout premier vibromasseur.

Mon expérience avec le Womanizer

Il y a quelques années, le vibromasseur a pression d’air Womanizer est apparu. Un jouet révolutionnaire qui utilise la pression de l’air pour dorloter votre clitoris. Je ne pouvais pas imaginer à quoi cela ressemblait et je pensais que c’était trop cher pour moi, mais après avoir lu les nombreux avis – et l’arrivée du Womanizer Duo – j’ai décidé de me lancer. Je peux vous dire que c’est l’un des meilleurs achats de ma vie. Le Duo est un vibromasseur que toutes les femmes devraient avoir. Ma première séance de plaisir solitaire avec le vibromasseur Duo a été si intense que j’ai cru que j’allais exploser. Ce vibromasseur stimule à la fois votre point G et votre clitoris et j’ai connu un orgasme qui a duré plusieurs minutes. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que je le sors régulièrement de ma table de nuit.

Se masturber avec un vibromasseur : célibataire et en couple

Se masturber avec un vibromasseur : j’adore ça. En solo, mais aussi avec un partenaire, c’est un énorme plus pour votre vie sexuelle, pour plus de tension et de plaisir. En plus, je voyage souvent seule : dans ce cas, il est préférable pour mon couple d’avoir un vibromasseur au lit plutôt qu’un autre homme. Le Womanizer Liberty est toujours sur ma liste de souhaits pour mes voyages, car c’est un modèle plus petit avec un étui de protection pratique, donc parfait pour dans la valise. Et fantasmer reste toujours un plaisir !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

350 vues

Écrit par

La masturbation à deux, communément appelée « travail de la main », consiste à stimuler le pénis de son partenaire à l’aide de la main. Cette pratique se distingue de l’auto-masturbation par le fait qu’elle est réalisée par une autre personne. Les techniques varient en fonction du nombre de doigts…
350 vues
445 vues

Écrit par

Le lavement anal, souvent entouré de tabous et de malentendus, mérite une place dans les discussions ouvertes sur la santé et le plaisir sexuel. Chez Adam et Eve, nous croyons à l’importance de s’informer correctement pour profiter pleinement de …
445 vues