Jetez un oeil dans notre boutique

5 048 vues

La position du missionnaire plus excitante que jamais !

29 avril 2022,

written by

La position du missionnaire est la position sexuelle classique par excellence. C’est l’une des plus connues de toutes et également la plus courante depuis des siècles. C’est aussi la position avec laquelle nous avons probablement tous perdu notre virginité. Confortable et familière, mais parfois un peu ennuyeuse. Voici donc six conseils pour rendre la position du missionnaire plus excitante que jamais !

Pour ceux qui ne savent pas encore ce que signifie le terme « position du missionnaire », c’est une position sexuelle qui consiste à ce que l’un des deux partenaires soit sur le dos pendant que l’autre est au-dessus pendant la pénétration. C’est aussi simple que ça !

Dans le monde occidental, la position du missionnaire est de loin la plus pratiquée. Dans une enquête menée par le légendaire biologiste et sexologue Alfred Kinsey, 91 % des femmes déclarent pratiquer régulièrement cette position et pour les 9 % restantes, c’était la seule position dans laquelle elles avaient des rapports sexuels. C’est une étude qui date de la première moitié du XXe siècle, mais quand même.

Guerriers forts

Nous retrouvons la position du missionnaire sur des dessins et des poteries anciennes. Bien que de nombreuses civilisations anciennes appréciaient également lorsque la femme est au-dessus et tandis que la femme plus « primitive » était plus branchée levrette.

Par exemple, les anciens Chinois croyaient que les garçons naissaient face au sol et les filles face au ciel. La position de missionnaire refléterait cela. Les tribus Kogi de Colombie croyaient que si une femme bougeait pendant l’acte sexuel, la terre pouvait glisser des épaules des quatre géants. La position du missionnaire permettait de donner moins de liberté à la femme et le sexe pouvait être plus « stable ».

Tandis que les tribus du Kerala en Inde sont convaincues que l’on ne peut donner naissance à des guerriers forts que si l’homme est au-dessus lors de la conception.

Un crime contre nature

Le missionnaire était également populaire dans le monde occidental. En effet, pendant des siècles, c’était la seule position sexuelle qui n’était pas regardée d’un mauvais œil par les autorités ecclésiastiques. Du sixième au seizième siècle environ, l’Église a commencé à promouvoir activement la position du missionnaire. Lors des rapports sexuels, l’homme devait être au-dessus, car ils pensaient que le sperme s’écoulerait avec la gravité, ce qui rendrait les femmes plus susceptibles de tomber enceintes.

Thomas d’Aquin a même qualifié de crime contre nature le fait de s’adonner à des relations sexuelles « contre nature ». La position du missionnaire vous distinguait des pécheurs sauvages et non civilisés, qui se livraient secrètement à des plaisirs oraux, anaux ou homosexuels. La position du missionnaire était en somme considérée comme pure et innocente, en phase avec comment Dieu voulait que la procréation se fasse entre l’homme et la femme.

Le « Doggy style »

Le terme « position du missionnaire » vient donc de ces prédicateurs forcenés. Les missionnaires ont visité la Polynésie, dans le Pacifique Sud, et ont été choqués de voir que la population locale avait des rapports sexuels dans toutes sortes de positions. Chez ces peuples, il était fréquent d’avoir des rapports sexuels avec des chiens, ce que les missionnaires considéraient comme sauvage.

Pour eux, l’homme au-dessus de la femme était la seule façon décente et admissible de faire l’amour. C’est ainsi que les missionnaires ont prêché non seulement la parole de Dieu, mais aussi la position « civilisée » qui a rapidement été baptisée « position du missionnaire ».

Les avantages de la position du missionnaire

Heureusement, il existe de nombreuses possibilités avec la position du missionnaire. Non seulement vous pouvez facilement vous embrasser, vous lécher et vous caresser, mais c’est aussi l’une des positions les plus intimes et les plus intenses qui soient. Vos corps et vos visages sont proches et vous pouvez vous regarder profondément dans les yeux pendant l’acte sexuel.

Le style de Game of Thrones

Grâce au contact visuel, vous ressentez une connexion plus forte avec votre partenaire et des substances sont libérées dans votre cerveau, ce qui vous rend tous les deux encore plus excités. Un tel sentiment de connexion est un peu difficile à obtenir avec la levrette, c’est pourquoi le missionnaire est si idéal pour tous ceux qui aiment l’emo sex. Pensez à la Khaleesi dans Game of Thrones qui a forcé le féroce Khal Drogo à se coucher sur le dos et qui, par le biais du contact visuel, a fait passer leur relation d’un martèlement animal à un amour romantique.

Et il y a plus de possibilités pour s’embrasser. Le baiser n’est pas seulement agréable et intime, il permet également à votre corps de continuer à produire des hormones sources d’excitation. Cela ne fait que vous donner encore plus envie de faire l’amour. Vous pouvez également vous embrasser le cou et la nuque, des zones érogènes qui regorgent de phéromones sexy.

Parfait pour explorer

La position du missionnaire est si simple et efficace, et c’est aussi une position parfaite pour explorer. Car il existe d’autres possibilités que cette simple position. Dans la position du missionnaire, l’homme à le contrôle sur la profondeur et le rythme de la pénétration. Mais en tant que femme, vous pouvez utiliser vos jambes et votre bassin pour modifier la position, ce qui peut créer une toute nouvelle dimension. Par exemple, vous pouvez laisser le pénis stimuler davantage l’avant ou l’arrière de votre vagin.

Par ailleurs, cette position est idéale pour les femmes qui souhaitent stimuler leur clitoris. En poussant vos hanches vers le haut, votre clitoris vient se frotter contre le bas ventre et l’os pubien de votre partenaire et de cette façon, vous pouvez stimuler votre orgasme clitoridien pendant la pénétration. Votre partenaire peut également, avec un peu d’entraînement, stimuler votre clitoris en touchant votre point le plus sensible avec son pénis à chaque poussée.

missionaris

Les variantes de la position du missionnaire

En bref, le missionnaire est tout sauf ennuyeux. De plus, il existe des dizaines de variations sexy auxquelles on peut penser. Vous voulez savoir lesquelles ? Voici six alternatives excitantes pour tous ceux et celles qui souhaitent pimenter la bonne vieille position du missionnaire !

1 : Position du point G

Un petit défi, mais quand on y arrive… c’est un régale ! La femme s’allonge sur le dos, les jambes relevées et les pieds sur les épaules ou la poitrine de l’homme. L’homme se met à genoux et serre ses jambes l’une contre l’autre. Il attrape alors les fesses de la femme et la tire vers lui. La femme peut tenir les jambes de l’homme pour plus d’équilibre et de contrôle. La pénétration peut être de plus en plus rapide et profonde à chaque poussée. Certes, cela demande un peu de pratique et d’efforts. Mais c’est une position parfaite pour atteindre le point G encore et avoir un orgasme hyper intense.

2: L’union du tigre

Cette position consiste à d’abord adopter la position du missionnaire. Jusqu’à présent, tout va bien ! Mais au lieu de reposer les jambes sur le lit, la femme les tiens vers le haut. L’homme saisit ensuite les tibias, les chevilles ou les cuisses de cette dernière, et les presse contre le lit (ou vers la poitrine de la femme). On peut dire qu’il la plie en quelque sorte en deux. C’est une position plutôt dominante, où votre partenaire a le contrôle de tous les mouvements. Cette position permet aussi un pénétration très profonde, mais elle  demande aussi beaucoup d’effort et d’endurance. C’est pour cela qu’elle ne dure en général pas très longtemps avant de passer à la suite. Mais tant que ça dure, c’est une position extrêmement excitante !

3 : La position de l’Indra

Cette position sexuelle consiste à ce que la femme soit étendue sur le dos, les genoux relevés, l’homme face à elle, à genoux et penché vers l’avant. Dans l’idéal, les pieds de la femme reposent sur le torse de son partenaire. Cette posture favorise une pénétration profonde que la femme peut contrôler grâce à la pression des ses pieds. Une liberté qui donne davantage de sensation de plaisir. Cette position est également très excitante pour l’homme et comble son désir de fusion totale avec sa partenaire.

4 : La position du compas

Cette position est plutôt simple à réaliser. La première étape consiste à ce que la femme soit couchée sur le dos, jambes tendues et écartées tout en relevant le buste. Elle peut maintenir cette position en s’aidant de ses bras. Rien de compliqué jusqu’ici. Une fois positionnée, l’homme s’assoit sur elle à califourchon tout en l’entourant de ses jambes qu’il maintient allongées. S’il a du mal à trouver son équilibre, il peut s’accrocher aux épaules de la femme. Tout le monde est en place ? La pénétration peut alors débuter. Plus la femme écartera les jambes et plus la pénétration sera intense !

5 : Un peu de bondage

La position du missionnaire peut également être plus excitant avec des sex toys. Combinez-la avec un simple set de bondage, par exemple. Aucune expérience ? Dans notre set de bondage pour débutants, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour que votre première expérience soit excitante et douce à la fois. Discutez au préalable des limites claires que vous vous fixez, puis essayez de vous abandonner à votre partenaire et au moment présent. Vous pouvez rendre la séance plus excitante en portant un masque ou un bandeau pour les yeux. Si votre vue est cachée, vos autres sens seront plus développés. Et donc, chaque caresse sera encore plus intense.

6 : Jouez avec le clitoris

Non seulement pendant les préliminaires, mais aussi pendant la pénétration, le petit bouton du plaisir ne doit pas être oublié. Un clitoris stimulé vous fera mouiller et le sexe est beaucoup plus fluide et agréable. La plupart des femmes ont également besoin d’une stimulation clitoridienne pour atteindre l’orgasme. Pendant le missionnaire, et ses différentes variantes, le frottement de votre clitoris contre le pubis de votre partenaire peut facilement vous faire jouir. Ou si vous vous caressez avec vos doigts pendant qu’il vous pénètre. Mais si cela ne fonctionne pas, vous pouvez toujours opter pour un vibromasseur clitoridien pour une stimulation supplémentaire.

Dernier conseil : inspirez, expirez !

La position du missionnaire est déjà assez intense, mais saviez-vous que vous pouvez la rendre encore plus intense en synchronisant votre respiration ? Des chercheurs ont découvert que les personnes amoureuses respirent souvent en même temps lorsqu’elles se touchent. Inconsciemment, cela renforce vos liens et intensifie l’expérience sexuelle.

Mais pas seulement. Car plus vous respirez de manière consciente, plus vous vous sentez bien dans votre peau. Lorsque vous respirez, une plus grande quantité d’oxygène entre dans votre organisme, ce qui améliore votre circulation sanguine. Bonjour l’orgasme intense, car votre clitoris devient alors davantage sensible à mesure que le sang afflue vers lui.

Alors arrêtez ce halètement précipité. Mais commencez par une respiration longue, profonde et détendue et découvrez par vous-même comment vous pouvez jouir de manière beaucoup plus intense !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

18 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
18 vues
101 vues

Écrit par

As-tu un·e partenaire qui n’a jamais utilisé de jouets érotiques, mais tu aimerais que cela devienne un aspect plus central de votre intimité ? Ou souhaite-tu simplement surprendre ton partenaire avec quelque chose de nouveau ? Voici quelques astuces pour susciter cet intérêt et augmenter le plaisir…
101 vues