Jetez un oeil dans notre boutique

863 vues

Journée internationale des câlins : c’est quoi ?

21 janvier 2021,

written by

Les câlins ne sont pas seulement agréables, ils sont aussi bons pour la santé. Ils réduisent le stress et favorisent la santé mentale. Une raison suffisante pour prêter attention à la Journée internationale annuelle des câlins qui a lieu le 21 janvier. Ces derniers temps, nous faisons l’expérience de comment la distanciation physique agit sur notre quotidien. Cet article montre à quel point le contact physique est important.

La Journée internationale des câlins, c’est quoi ?

La Journée internationale des câlins a été créée en 1986 par l’Américain Kevin Zaborney. Ce dernier pensait que « la société américaine est trop timide pour exprimer ses sentiments publiquement » et espérait que les gens embrasseraient davantage leurs amis et leur famille en créant une journée internationale des câlins. Il ne se faisait d’ailleurs pas de trop grand espoir. Néanmoins, cette journée s’avère être de plus en plus connue, y compris dans d’autres pays.

« La journée internationale des câlins a été créée en 1986 par l’Américain Kevin Zaborney. »

Zaborney avait raison concernant le contact physique en Occident. Avant même la pandémie de la Covid-19, des recherches ont été menées sur la crise du toucher, qui ont montré que le toucher est évité dans la culture occidentale. Surtout les hommes occidentaux qui n’ont quasi jamais de contact physique.

Quand fête-t-on la Journée internationale des câlins ?

Chaque année, le 21 janvier, c’est la Journée internationale des câlins. La première Journée internationale des câlins a été célébrée en 1986. La date n’a pas été choisie au hasard. Le créateur a choisi une date en janvier qui se situe entre la veille du Nouvel An et la Saint-Valentin. Cette période est souvent qualifiée de période sombre et difficile. Ce n’est donc pas une coïncidence si le Blue Monday aux alentours de cette date. En 2021, par exemple, le lundi bleu tombe le 18 janvier. Comme certaines personnes ont besoin d’un coup de boost, la journée des câlins est prévue à cette période.

L’importance des câlins

L’importance des étreintes et des contacts physiques a été prouvée à maintes reprises : les gens en ont besoin. En fait, le toucher est l’une des choses dont nous avons le plus besoin. Les enfants se développent moins bien lorsqu’ils ont peu de contact physique dans leur enfance. Comme par exemple le bébés qui se sentent réconfortés dans les bras de leurs parents. Les enfants plus âgés continuent également à avoir besoin de contacts physiques, tout comme les adultes. « C’est parce que nous ne considérons pas le toucher comme quelque chose de physique, mais comme une réponse émotionnelle » explique l’anthropologue Ashley Montagu. Notre peau contient des récepteurs qui provoquent une réaction émotionnelle.

« Les enfants se développent moins bien lorsqu’ils ont peu de contact physique dans leur enfance. »

Les câlins ont de nombreux effets positifs sur la santé mentale. Par exemple, l’hormone ocytocine (également connue sous le nom d’hormone des câlins) vous fait vous sentir connecté et vous procure un sentiment de bonheur. La dopamine vous rend également heureux et satisfait. Associées à la sérotonine, ces hormones permettent de réduire le stress et l’anxiété. Il est également important pour votre corps d’être touché. Votre système immunitaire, votre cœur et vos vaisseaux sanguins en bénéficient. Vous faites beaucoup de câlins en tant que femme ? Il est alors possible que votre tension artérielle et votre rythme cardiaque soient plus faibles que ceux des personnes qui en font moins.

Lire aussi : Le contact humain : les effets sur votre santé mentale

Alternatives au toucher (humain)

Le manque de contact physique est également connu sous le nom de « skin hunger », ou « faim de peau ». Les bébés peuvent l’avoir, mais les adultes aussi. Le problème, c’est que pendant la crise du coronavirus, nous n’avons pas le droit de nous serrer dans les bras si nous ne vivons pas sous le même toit. Pour les célibataires, cela peut être un véritable problème. Il se peut donc que les câlins avec votre mère ou votre meilleur ami doive attendre. Mais il existe de nombreuses façons de satisfaire votre faim de peau.

Câlinez votre animal de compagnie

Se blottir contre d’autres personnes n’est pas la seule chose qui aide à augmenter votre taux d’hormones. Câliner votre animal libère également de l’ocytocine dans votre corps. Nous l’admettons : caresser votre lapin ou câliner votre chien est différent d’un câlin affectueux de la part d’un partenaire. C’est pourtant la meilleure alternative contre les faims de peau.

Se toucher

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une étreinte, vous pouvez vous toucher de manière consciente pour satisfaire votre besoin d’être touché(e). Cela peut bien sûr être d’ordre sexuel, mais pas forcément. Il suffit de se toucher consciemment pour profiter des caresses. Prenez le temps d’appliquer votre lotion corporelle et de la faire pénétrer dans votre peau. Vous pouvez également toucher votre corps un peu plus que d’habitude sous la douche ou dans le bain.

Lire aussi : Le guide de l’auto-plaisir pour un jour de pluie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

16 vues

Écrit par

16 vues