Jetez un oeil dans notre boutique

Le contact humain : les effets sur votre santé mentale

21 octobre 2020,

written by

Une poignée de main ferme, une chaleureuse accolade ou une tape dans le dos : le contact humain est quelque chose de très important. Vous ressentez déjà la première sensation de toucher dès le ventre de votre mère. Le contact humain est très important pour le développement des enfants. Quel est exactement l’effet d’un contact humain sur votre santé mentale et que se passe-t-il si vous n’êtes pas ou peu touché ? Et pouvez-vous résoudre ce problème vous-même ? 

Le contact humain est essentiel pour le développement

Tout comme les animaux, les humains ont besoin d’être touchés. C’est l’un de nos plus grands besoins. Les bébés se calment lorsqu’ils sont serrés dans les bras de leurs parents pour une raison précise. Ashley Montagu, anthropologue, déclare : « Le toucher n’est pas vécu comme une chose physique, comme une sensation, mais comme une émotion ». Cela est dû au fait que notre peau contient des récepteurs qui provoquent une réaction émotionnelle. Ce n’est pas pour rien que la peau est l’un de nos sens : elle est responsable du sens du toucher, ou de la sensation. De plus, ce sentiment est la seule chose qui ne diminue pas avec l’âge.

Selon le neuroscientifique Saul Schanberg, un toucher est « dix fois plus fort qu’un contact verbal ou émotionnel. Si un contact n’était pas bon, nous n’existerions pas. Une mère ne toucherait pas son bébé si elle ne se sentait pas bien. Les gens ne feraient pas l’amour si ça ne leur faisait pas plaisir. Cela mettrait fin à notre existence ». Le contact peau à peau peut même faire en sorte que les bébés arrivent plus rapidement et restent moins longtemps à l’hôpital après une naissance prématurée.

Les effets psychologiques du toucher humain

Au contact, l’hormone ocytocine est libérée. C’est ce que l’on appelle l’hormone des câlins. L’ocytocine aide les gens à se connecter et les rend heureux. Mais ce n’est pas la seule chose. Elle a également un effet positif sur votre santé mentale. En plus de l’ocytocine, le toucher humain augmente également la dopamine et la sérotonine. Ces neurotransmetteurs assurent la communication dans le cerveau. La dopamine rend les gens heureux et satisfaits. La sérotonine affecte également l’humeur, la confiance en soi et les émotions.

Réduire le stress et l’anxiété

Avec l’ocytocine, la sérotonine et la dopamine réduisent le stress et l’anxiété (sociale). Une étreinte n’est donc pas seulement réconfortante, mais aussi curative. Des recherches montrent que les patientes atteintes d’un cancer du sein produisent plus de dopamine et de sérotonine pendant la thérapie par massage. En conséquence, les femmes participant à l’étude se sont senties moins effrayées, déprimées et en colère. Le Dr Jon Reeves, psychologue clinicien à Washington, déclare : « Le toucher est notre langue maternelle et l’un de nos besoins fondamentaux. Le contact d’une personne de confiance et aimée peut réduire l’anxiété et provoquer un sentiment de bonheur, sans rien faire d’autre ».

Plus de confiance et de positivité

L’ocytocine permet également d’adopter une attitude positive et d’être optimiste. En outre, elle permet aux gens de ressentir plus de compassion et, en même temps, de créer plus de confiance entre eux.

Les effets positifs sur votre santé physique

En plus des bienfaits sur le plan mental, le contact humain a également des effets positifs sur la santé physique. Par exemple, le contact humain a un effet positif sur votre système immunitaire et sur les troubles cardiaques et sanguins. Les recherches montrent que les femmes qui reçoivent beaucoup d’étreintes de leur partenaire ont une pression artérielle et un rythme cardiaque plus faibles.

Et si vous n’êtes pas touché(e) ?

Le Dr Tiffany Field est directeur de l’Institut de recherche sur le Toucher (TRI) de la Miller School of Medicine de l’Université de Miami. Elle fait des recherches sur l’effet du toucher humain. « Les gens ont besoin d’être touchés. Les personnes seules peuvent littéralement souffrir si on ne les touche pas. Elle peut provoquer une dépression et affaiblir le système immunitaire. Le toucher positif peut au contraire réduire l’effet des hormones de stress comme le cortisol, qui affaiblissent le système immunitaire ».

Les recherches réalisées sur le terrain démontrent également que les enfants qui ne sont pas câlinés, bercés et tenus dans les bras deviennent des adolescents plus agressifs que leurs camarades (beaucoup) touchés. Ils sont également plus susceptibles de souffrir de dépression et d’autres troubles mentaux plus tard dans leur vie. Cela se produit, par exemple, dans les familles où les enfants sont négligés ou chez les enfants qui grandissent dans des orphelinats.

Absence de contact lors du confinement

Le terme peau à peau vient du domaine de la maternité : les bébés ne peuvent pas vivre sans contact peau à peau. Pendant la crise actuelle, tout le monde doit garder une distance suffisante entre eux. Les psychologues et autres experts mettent en garde contre les conséquences de l’absence de contact humain. Pendant le confinement, des millions de personnes se retrouvent seules. Le Dr Anouk Keizer, psychologue expérimental à l’université d’Utrecht, étudie actuellement les effets de la distanciation sociale sur la santé. Avant même le coronavirus, des recherches ont été menées sur la dite crise du toucher, dans laquelle la culture occidentale en particulier évite le contact. Cela touche principalement les hommes occidentaux, qui se touchent à peine.

Pouvez-vous vous-même prévenir le manque de contact ?

Dans les moments de solitude, vous pouvez vous toucher pour réduire votre manque de contact. Cela ne doit pas nécessairement être de nature sexuelle, mais bien sûr, vous pouvez le faire. L’objectif principal est de se connecter avec son corps. Vous pouvez le faire, par exemple, en vous massant longuement avec une bonne lotion pour le corps. Ou en vous tenant sous une douche chaude et en suivant consciemment le jet avec vos pensées. La masturbation vous aide également à rester en bonne santé mentale : un orgasme assure la libération de ces hormones du bonheur, ce qui, dans ce cas, dépend de vous. Enfin, câliner un animal de compagnie contribue également à libérer de l’ocytocine. Ce n’est pas la même chose qu’un bon câlin d’un ami ou d’un parent, mais c’est mieux que rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

21 vues

Écrit par

Horoscope amoureux du Lion : comment les étoiles s’alignent-elles pour les Lions optimistes en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Le grand horoscope amoureux et sexuel du Lion révèle comment ce signe astrologique fonctionne en tant que partenaire et au lit, ce que les…
21 vues
65 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
65 vues