Jetez un oeil dans notre boutique

De remarquables résultats pour la recherche sur les tabous sexuels

7 juillet 2021,

written by

Près de 2 000 personnes ont rempli un questionnaire sur les tabous sexuels. Par exemple, pour savoir si vous fantasmez sur quelqu’un d’autre pendant les rapports sexuels. Et si vous simulez parfois un orgasme quand vous en avez assez du sexe. Les résultats étaient parfois attendus, parfois remarquables. Voici les résultats les plus intéressants.

« Je suis toujours honnête avec mes amis sur la fréquence de mes rapports sexuels »

Un peu moins de la moitié des répondants sont tout à fait d’accord avec cette affirmation (sur une échelle de 0 à 10). Cela signifie qu’une grande partie des gens sont – du moins de loin – honnêtes quant à la fréquence de leurs rapports sexuels. S’agit-il encore de jouer les durs ? Ou peut-être la honte ?

« Je fantasme parfois sur quelqu’un d’autre que mon partenaire »

La grande majorité des personnes interrogées fantasment sur une personne autre que leur partenaire sexuel. Ce n’est pas très convaincant avec une note moyenne de 6,4 (échelle 0-10), mais il est clair que nos fantasmes sexuels prennent parfois le dessus. Il est frappant de constater que les personnes qui ne sont pas d’accord avec cette affirmation ne le sont pas du tout. Plus de 200 personnes ont donné un 0. Ce groupe ne fantasme donc que sur son partenaire sexuel. Romantique, n’est-ce pas ?

« Je suis honnête vis-à-vis de mon partenaire quant au nombre de partenaires de sexe que j’ai eus »

Si vous avez un partenaire (de sexe), vous pouvez pousser un soupir de soulagement. Si de nombreuses personnes ne disent toujours pas combien de fois elles ont des rapports sexuels, la plupart semblent être honnêtes quant au nombre de partenaires qu’elles ont eu. Plus de 60 % sont d’accord avec cette affirmation. Et avec une moyenne de 8,5, on peut dire que les gens peuvent (ou non) en inventer, mais en général, ils sont plutôt honnêtes à ce sujet.

« Je ne simule jamais mon orgasme quand je pense que ça prend trop de temps »

Bien que 42 % des personnes interrogées aient indiqué qu’elles ne simulent jamais un orgasme, un nombre important de participants ont déclaré l’avoir déjà simulé. La note moyenne de 6,8 est tout sauf convaincante. En d’autres termes : beaucoup de gens ont déjà trompé quelqu’un. Ou encore plus fort : ils le font encore.

Lire aussi : Comment améliorer vos rapports sexuels ?

« Mes amis savent quels jouets sexuels je possède »

Les résultats de cette question prouvent une fois de plus que le tabou sur les jouets sexuels disparaît lentement mais sûrement. Malgré des résultats partagés, près de 30 % des répondants sont d’accord avec cette affirmation. Seuls 18 % ne sont pas du tout d’accord. Il est néanmoins encourageant de constater que les gens parlent plus souvent et plus ouvertement de sexe et de jouets sexuels.

« Je commande mes jouets de manière anonyme »

Le résultat de cette question est également très partagé. Pourtant, une petite majorité ne commande pas ses jouets de manière anonyme. Il n’y a certainement pas de quoi avoir honte. Mais ça peut être un peu inconfortable.

« Je voudrais essayer des choses plus excitantes sous les draps et j’ose en parler ouvertement avec mon partenaire (de sexe) »

Il est essentiel de parler de sexe avec votre partenaire (de lit). Les résultats de cette affirmation montrent (heureusement) que la majorité des répondants partagent ouvertement leurs fantasmes sexuels avec leur partenaire. Mais il y a encore quelques centaines de personnes qui n’osent pas le faire. Pour eux, le message est le suivant : rassemblez votre courage et entamez la conversation. Même si vous vous sentez un peu mal à l’aise, rappelez-vous que vous n’avez rien à perdre.

« Je trouve l’idée du BDSM (débutant) excitante »

Sur une échelle de 0 à 10 – de « pas d’accord » à « d’accord » – la moyenne est de presque 6. Cela montre qu’un nombre remarquable de personnes sont excitées par le BDSM (doux). On ne sait pas exactement ce qui les attire dans ce domaine. Ce que nous savons, c’est que les produits BDSM et les articles sur le BDSM sont extrêmement populaires.

Conclusion

Le caractère remarquable des résultats de cette étude dépend en grande partie de votre cadre de référence concernant les tabous sexuels. Mais c’est toujours intéressant de voir ce qui se passe dans la tête des gens. Surtout lorsqu’il s’agit de sujets qui ne sont pas toujours discutés ouvertement. D’une manière générale, nous pouvons prudemment conclure de cette étude que les tabous sexuels sont lentement mais sûrement brisés. Cela nous rend heureux !

Lire aussi : Les plus grands mythes sexuels démystifiés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

0 vues

Écrit par

Ce ne devrait plus être un secret pour personne : les jouets peuvent enrichir incroyablement ta vie sexuelle et apporter de la variété lors de tes ébats en solo ou avec ton·a partenaire. Mais comme pour tout ce qui concerne notre corps, l’hygiène est un aspect important….
0 vues