Jetez un oeil dans notre boutique

2 658 vues

Amants #2

28 février 2020,

written by

La semaine dernière, j’ai eu une liaison pour la première fois de ma vie. Excitant, bizarre et surtout délicieux. J. et moi nous sommes échangés des messages après ce dimanche, mais nous ne nous sommes pas revus depuis. Alors que ce soir, nous allons de nouveau nous entraîner tous ensemble à la salle de sport et nous devons donc faire comme si de rien n’était.

Octobre 2018,

Dans la salle de sport, nous nous saluons tous avec la bise et une accolade. Je fais de même avec J., mais j’évite son regard. Je commence ma séance de sport et je vois comment les choses se passent dans le groupe. Va-t-il ne rien montrer et puis-je vraiment lui faire confiance ? C’est soi-disant dans la plus grande concentration que je me focalise sur les poids devant moi. Au moment où la barre est posée sur ma nuque et que je me prépare pour la première série de squats avant, je me sens observée.

Je jette discrètement un coup d’œil dans le miroir devant moi et je vois que J. m’observe de loin, attendant que je me penche vers l’avant pour qu’il puisse mater mes fesses. Je sens que je rougie et j’espère que personne ne le remarque. Heureusement que ces squats se passent bien, c’est comme si mon corps cherchait à donner le meilleur de lui-même. Finalement, ma raison l’emporte et je me concentre sur mon entraînement sans me laisser distraire davantage.

Après la séance de sport vient, comme à l’accoutumée, la proposition de prendre un verre. Il s’agit plus d’une habitude que d’une proposition. Le bar au coin de la rue est notre QG. Nous marchons ensemble vers les vestiaires et, sans m’en rendre compte, je sens une main passer sur mes fesses. Immédiatement, je suis à nouveau en feu. Comment gérer cette situation ? Je n’ai pas eu à attendre longtemps pour en connaître la réponse.

Sa main entre mes jambes…

Après s’être douchés, nous nous retrouvons tous à l’extérieur, prêts à nous rendre au bar. Une semaine bien remplie se termine et nous sommes tous heureux d’être en week-end. Une fois à l’intérieur, nous voyons que notre table est libre et nous nous installons sur les tabourets du bar. J. parvient à se glisser subtilement à côté de moi. À quoi pense-t-il ?

Dès que nous sommes tous servis en boisson, les conversations reprennent de plus belle, nous sommes loin d’être des personnes silencieuses. Quand soudain, je sens une main sur ma jambe, je me rends compte que c’est celle de J. C’est avec un visage stoïque qu’il poursuit sa conversation, comme si de rien n’était. Je suis de plus en plus chaude entre mes jambes au fur et à mesure qu’il remonte sa main. Tout ça alors que mon partenaire est assis de l’autre côté ! Je dois prendre l’air pour me calmer.

Je décide de prendre une autre mauvaise habitude et j’annonce que je vais fumer. D’une manière ou d’une autre, J. savait que lui seul allait me rejoindre. Une fois dehors, nous nous éloignons de sorte à ne pas nous faire repérer. J’ai à peine le temps d’allumer ma cigarette, que je sens le corps de J. contre moi. Il est en rut et me veut sur-le-champ. Heureusement, cette voix dans ma tête est encore assez forte ; ce n’est vraiment pas possible ! Voilà comment j’ai su éviter des ébats sexuels spontanés et explosifs en pleine rue.

C’est mon moment

Nous ne parvenons tout simplement pas à rester éloignés l’un de l’autre. Ma main disparaît dans son pantalon, J. a déjà remonté ma robe et plonge ses doigts dans mon string. Alors que je me contente de fumer tranquillement ma cigarette pour le monde extérieur, je suis intérieurement au bord de l’orgasme. Je susurre dans l’oreille de J. qu’il doit s’arrêter car je ne peux plus me retenir, mais cela ne fait que l’encourager.

De son pouce, il masse mon clitoris et fait glisser deux de ses doigts à l’intérieur de mon vagin pour stimuler mon point G. J’enfonce mes dents dans son épaule et m’assure qu’il soit autant excité que moi. J’augmente la vitesse à laquelle je le masturbe et je fais glisser mon pouce sur son gland. Je remarque qu’il perd aussi de plus en plus de son fluide. Puis soudain, j’atteins mon apogée orgasmique. J’étouffe mes gémissements dans le cou de J. C’est alors que J. se retire, il semblerait que cette soirée ne soit que pour moi. Comme si de rien n’était, nous nous sommes installés à la table et nous avons rejoint le cours de la conversation, qui apparemment concerne encore une des inventions sur le marché chinois.

– D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

21 vues

Écrit par

Horoscope amoureux du Lion : comment les étoiles s’alignent-elles pour les Lions optimistes en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Le grand horoscope amoureux et sexuel du Lion révèle comment ce signe astrologique fonctionne en tant que partenaire et au lit, ce que les…
21 vues
64 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
64 vues