Jetez un oeil dans notre boutique

7 337 vues

Pour la Saint-Valentin, surprenez votre partenaire avec le sexe pervers

14 février 2022,

written by

C’est la Saint-Valentin ! Si vous pensez que c’est entièrement une stratégie marketing, un peu d’attention supplémentaire pour votre partenaire ne fait pas de mal. Cette année, ajoutez un peu de piment pour ce 14 février avec nos conseils de sexe pervers.

Le sexe pervers : c’est quoi ?

Est-ce que le sexe pervers est une séance de jambes en l’air revêtu de cuir ? Ou est-ce que c’est jouer votre partenaire avec un fouet tandis qu’il ou elle est menotté·e au lit ? Eh bien, pas exactement. Le sexe pervers n’a pas forcément de lien avec le BDSM. Ce que l’on entend par sexe pervers, c’est tout simplement le sexe qui vous excite et qui dépasse souvent les limites d’une activité sexuelle classique. Ainsi, le baiser, la masturbation, le sexe oral et le sexe vaginal ne sont pas des rapports sexuels pervers, mais si vous les rendez un peu plus épicées, en ajoutant des menottes ou un bandeau, alors elles le sont.

Exemples de sexe pervers

Votre vie sexuelle devient une routine et vous aimeriez y mettre un peu de piment ? Il existe toutes sortes d’options, sans pour autant vous transformer en expert·e du BDSM. Nous vous expliquons ce qu’est exactement le sexe pervers et vous donnerons quelques conseils pour l’appliquer à votre vie sexuelle.

Le cosplay ou les jeux de rôles

C’est ce qu’on voit souvent dans les films pornographiques : un jeu de rôle dans lequel une personne joue le rôle d’un·e infirmier·e, d’un·e policier·e, d’un·e prof ou d’un·e entraîneur·se sportif, qui donne du fil à retordre à son patient·e, son détenu·e ou son élève. Les jeux de rôle peuvent être très excitants. Les cosplayers en savent quelque chose : ce sont des personnes qui prennent leur déguisement très au sérieux. Ils participent à des événements spéciaux et accordent beaucoup d’attention à leurs vêtements, à leur maquillage et au caractère de leur personnage. C’est un peu comme un jeu de rôle ou un déguisement, mais avec de bien meilleurs costumes. « Dans le sexe en cosplay, vous avez l’impression d’être dans le rôle de votre personnage dès le départ », explique la sexothérapeute Debra Laino. « Non seulement vous êtes habillé·e comme ce personnage, mais vous agissez aussi tout comme ce personnage. »

Comment faire ?

Le sexe en cosplay ou avec un jeu de rôle est excitant, car vous vous écartez de la façon traditionnelle de faire l’amour. Peut-être que vous, en tant que professeur·e sexy, êtes soudainement la personne dominante ou que vous vous laissez prendre par ce chirurgien excitant. C’est tout un engagement que de se procurer un costume et un rôle de cosplay, alors commencez petit, par exemple avec de la lingerie de jeu de rôle excitante. Convenez avec votre partenaire que vous resterez complètement dans votre rôle pendant l’acte sexuel et que vous ne redeviendrez vous-même qu’après votre séance de jambes en l’air.

L’exhibitionnisme et le voyeurisme

Vous ressentez de l’excitation dans l’action de regarder dans le vestiaire d’une équipe de football ? Ou vous aimez l’idée d’être observé·e pendant l’acte ? L’exhibitionnisme et le voyeurisme signifient que vous aimez vous exhiber ou que vous aimez regarder les autres sans vous faire remarquer dans les vestiaires, sous la douche ou pendant l’acte sexuel. Toutefois, soyez vigilant·e sur la limite entre ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Car le simple fait de s’exhiber ou d’observer quelqu’un sans son consentement est puni par la loi.

Comment faire ?

Vous souhaitez observer secrètement quelqu’un, par exemple pendant qu’il prend sa douche ? Alors demandez à votre partenaire la permission de le ou la regarder. Car même si nous comprenons qu’il est excitant de le faire en secret, rien n’est plus important que la confiance et le consentement.

Vous aimez l’idée que les autres puissent vous voir pendant que vous faites l’amour ? Alors faites l’amour dans un endroit où vous pouvez être surpris, comme à l’extérieur, mais vous devez aussi réaliser que cela peut aussi être puni par la loi. Il existe des endroits spécialement conçus pour cela, les clubs échangistes par exemple. Vous pouvez aussi filmer vos ébats sexuels, sans en faire quoi que ce soit.

Lire aussi : Les endroits les plus excitants pour faire l’amour à l’extérieur

Le BDSM pour débutants

Le voilà, le sexe pervers auquel vous pensez quand vous entendez ce terme. BDSM signifie Bondage & Discipline (BD), Dominance & Soumission (DS) et Sadisme & Masochisme (SM). Dans ce mode de vie, une personne est dominante et l’autre soumise. Fouets, menottes, bandeaux : tout est possible. Mais vous n’avez évidemment pas besoin d’enfiler de suite les menotte.

Comment faire ?

Vous pouvez souligner le rôle du dominant et du soumis pendant l’acte sexuel en bandant les yeux de la personne soumise, en l’attachant et en la « punissant » avec un fouet, un paddle ou un plumeau. Il est important de vous fixer des limites (« non » c’est « non ») et de vous mettre d’accord sur un mot d’arrêt. Ne commencez pas par mettre des coups trop forts ou de jouer avec un fouet XXL. Sachez que vous pouvez toujours y aller progressivement, mais que vous ne pourrez pas retourner en arrière si vous avez été un peu trop fort d’un coup. Pour les débutants qui veulent découvrir le sexe pervers, il existe de nombreux sets de démarrage BDSM qui contiennent tout ce qu’il faut pour une nuit de Saint-Valentin torride.

Le sexe pervers : le fétichisme

Est-ce que vous ou votre partenaire avez un fétiche ? C’est-à-dire éprouver de l’excitation pour un objet non sexuel. Par exemple les pieds, les pantalons en cuir, ou bien les collants. Les chaussures et le cuir sont également des fétiches courants. En fonction de vos propres limites, vous pouvez essayer de vous adapter au fétichisme de votre partenaire.

Comment faire ?

Parlez à votre partenaire de votre fétiche ou du sien et voyez si vous pouvez trouver une solution. Si votre partenaire est excité·e par les pieds ou les chaussures à talons, essayez de lui procurer du plaisir d’une manière spéciale. En le laissant toucher vos pieds ou justement, en le masturber avec vos pieds. Ou bien s’il est fétichiste des sous-vêtements, vous pouvez lui laisser une de vos culottes en cadeau.

Tous ensemble !

Les plans à trois, l’échangisme, aller dans un club échangiste font partis du sexe pervers. C’est aussi excitant que passionnant que d’impliquer une troisième personne dans ses ébats sexuels ou bien de changer de partenaire. Dans le cas de l’échangisme, vous échangez votre partenaire avec un autre couple. Nous vous conseillons bien évidemment de fixer ensemble des limites.

Comment faire ?

De nombreuses personnes qui souhaitent avoir des rapports sexuels en tant que couple avec une tierce personne se rencontrent souvent d’abord sur des sites en ligne. Cela peut se faire par le biais d’une application qui se concentre spécifiquement sur les couples échangistes. Certaines appli sont destinées aux couples, mais aussi aux célibataires. Vous cherchez quelqu’un pour un plan à trois, alors essayez SDC Swingers Date Club qui est une grande plateforme pour l’échangisme, tout comme SecondLove.

Et vous, que pensez-vous du sexe pervers ? Et quelle est la chose la plus excitante que vous ayez jamais faite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

15 vues

Écrit par

Savez-vous quel sextoy est caché sur cette photo? Voici la réponse!Horoscope amoureux des Béliers : comment les étoiles influencent-elles le Bélier passionné en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Découvrez comment ce signe zodiacal se comporte en tant que partenaire et au lit, ce…
15 vues
75 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
75 vues