Jetez un oeil dans notre boutique

836 vues

Masculinité toxique : les risques pour lui et pour vous

31 décembre 2021,

written by

Un homme un vrai est dominant, dur, agressif, il est le soutien de famille, mais ne fait rien à la maison, il est au-dessus de sa partenaire dans la hiérarchie et surtout, il n’est pas émotif. Pleurer, c’est pour les mauviettes et les gays. Tout cela semble désespérément démodé pour quelqu’un qui vient d’Europe occidentale, mais il existe encore de nombreux pays et régions où ce type de pensée est tout à fait normal. Pendant ce temps, des hordes de femmes se demandent pourquoi leurs pères, frères et partenaires ne parlent pas de leurs émotions. Nous plongeons dans le monde de la masculinité toxique à la recherche de réponses.

Qu’est-ce que la masculinité toxique ?

La masculinité toxique est un terme large. Elle fait référence aux pressions culturelles qui entourent la masculinité. On apprend aux garçons qu’un « vrai homme » doit être dominant et agressif. Il faut être dur et ne montrer aucune émotion. Cela peut être dommageable, tant pour l’état physique et mental du garçon ou de l’homme, mais aussi pour la société. Par conséquent, cette forme de pression sociale est décrite comme une masculinité toxique. Il s’agit d’un sujet très discuté et recherché, avec autant de définitions. Pensez-y : Harvey Weinstein, accusé d’agressions sexuelles par plus de 90 femmes. Comment a-t-il pu continuer si longtemps ? Était-ce parce qu’il était puissant, fort et viril ?

Puissant, fort et masculin

Les chercheurs s’accordent à dire qu’il existe trois éléments clés pour décrire la masculinité toxique :

  • Forts : les hommes ont besoin d’être forts à la fois physiquement et émotionnellement. Ils ne reculent pas devant un combat (parce qu’ils sont durs et dominants). D’autre part, ils sont émotionnellement inaccessibles : les émotions sont cachées et ils ne pleurent pas (en public).
  • Le pouvoir : ce n’est qu’en tant qu’homme ayant réussi, avec du pouvoir et un statut social et financier, que vous obtenez le respect des autres. L’objectif ultime est d’atteindre un niveau supérieur dans votre domaine de travail.
  • Misogyne : tout ce qui est considéré comme féminin n’est pas fait. De montrer ses émotions à prendre soin de soi.

Des recherches menées en 2019 montrent que les hommes qui ont grandi avec ce type d’idées traditionnelles sont moins susceptibles d’offrir de l’aide aux autres. Par exemple, ils ne sont pas susceptibles d’aider lorsque quelqu’un est attaqué ou grondé.

Les conséquences négatives sur la santé physique

Comme nous l’avons déjà mentionné, la masculinité toxique peut avoir des conséquences négatives sur la santé. Des recherches menées en 2007 montrent que les hommes qui grandissent dans un environnement où la masculinité est importante ont de nombreuses habitudes malsaines. Ils fument, boivent (beaucoup) d’alcool et mangent peu de légumes. La même recherche montre qu’ils ne considèrent pas ces choses comme malsaines, mais comme normales. Une autre étude de 2011 a montré que les hommes qui grandissent avec une forte idée de la masculinité sont moins susceptibles que les autres hommes d’aller chez le médecin. Cela nuirait à leur solidité.

Les conséquences négatives sur la santé mentale

Elle a également des conséquences sur la santé mentale. Ce n’est pas surprenant quand on entend dès le plus jeune âge qu’il faut être un « dur à cuire ». Au lieu de se prendre dans les bras et de parler de ses sentiments. Les garçons et les hommes qui sont exposés à une masculinité toxique ressentent toujours la pression d’être des durs, des forts et des gagnants. À l’école, mais aussi plus tard dans le sport, au travail et dans leur vie personnelle.

Ils doivent (bien sûr) être hétérosexuels et vouloir toujours avoir des relations sexuelles. Il va sans dire que tout le monde ne rentre pas dans ce cadre très limité. Si vous avez été élevé dans l’idée que les femmes et les homosexuels sont inférieurs, il n’est pas facile de changer d’avis. En fait, elle est nuisible : c’est pourquoi l’American Psychological Association (APA) a rédigé de nouvelles directives pour le traitement des hommes et des garçons présentant des problèmes toxiques liés à la masculinité.

Masculinité toxique : un danger pour les femmes

Les vrais hommes pensent toujours au sexe et ont du mal à se retenir. Donc, si en tant que femme, vous vous promenez dans la rue légèrement vêtue et qu’il en a envie, c’est vous qui le cherché, n’est-ce pas ? Faux ! Les cris, l’objectivation, les agressions et les viols ne sont pas normaux et ne s’expliquent pas par le fait que « les hommes sont comme ça ». C’est une excuse lâche pour expliquer son propre sexisme. La violence à l’égard des femmes et des homosexuels s’accompagne presque toujours d’une réponse condescendante : ils sont inférieurs à nous et doivent donc recevoir une leçon.

Apprendre à parler de ses sentiments

Aux États-Unis, il existe des cours spéciaux qui aident les hommes à désapprendre les comportements dangereux liés à la masculinité toxique. Il s’agit notamment de la domination physique, pour les hommes qui ont tendance à battre leur femme ou leurs enfants. Toutefois, l’accent est mis sur les émotions : frustration, tristesse, colère. Autant d’émotions que ces hommes ne savent pas bien gérer. Si votre partenaire n’a jamais appris à parler de ses sentiments, cela peut aussi avoir des conséquences difficile pour vous. Surtout si vous rencontrez certaines choses dont il faut simplement parler pour améliorer la relation. Il peut être utile de chercher une aide professionnelle, par exemple auprès d’un psychologue ou d’un thérapeute relationnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

14 vues

Écrit par

14 vues