Jetez un oeil dans notre boutique

4 379 vues

Les fantasmes pervers dans la chambre

5 février 2022,

written by

Vous avez toujours eu un fantasme pervers dans lequel vous étiez attachée sur le lit, ou dans lequel de la cire chaude de bougie dégoulinait sur votre corps alors que vous étiez allongée sur le ventre, les yeux bandés ? Vous n’êtes certainement pas la seule ! Il existe de nombreux fantasmes qui contiennent un élément coquin. Ils impliquent souvent des stimuli inattendus et jouent avec les différents sens. Cela rend le sexe imprévisible et ajoute de l’excitation.

Ce qu’il y a de mieux dans les fantasmes pervers, c’est que tout se passe avec le consentement de l’intéressé·e : dans votre fantasme, vous donnez la permission que cela se produise, et vous pouvez donc vous abandonner à l’excitation. Cela rend la situation sensiblement différente de celle qui se produit dans une situation non consensuelle dans la réalité. Si vous voulez l’introduire dans la chambre, cela peut être un peu excitant. Cependant, il y a quelques points à garder à l’esprit.

Lire aussi : Un partenaire dominant au lit

1. Vous voulez vraiment faire de votre fantasme une réalité ?

Cela semble si merveilleux et excitant dans votre imagination, mais ce ne sera peut-être pas pareil au moment où vous le réaliserez. Parfois, on peut finir par perdre sa fantaisie. La réalisation d’un fantasme peut s’avérer très bonne et vous pouvez donc certainement envisager d’y donner suite, mais cela peut aussi être décevant. Ce qui est désagréable, c’est que vous perdrez probablement ce beau et excitant fantasme.

2. La perversion n’est pas nécessairement synonyme de BDSM

BDSM signifie bondage, dominance, soumission, sadisme et masochisme. Ce sont des éléments de jeu puissants qui jouent avec les limites, les émotions, la confiance et les stimuli physiques. Le BDSM ne concerne pas nécessairement le sexe. Il peut contenir des aspects sexuels, ou être utilisé dans un contexte sexuel, mais il ne s’agit pas de sexe dans la définition. C’est une question de consentement. Et dans le cadre de ce consentement, il est autorisé à jouer avec l’espace disponible. La communication est la plus grande et la plus importante des choses.

Alors que le BDSM peut susciter une résistance de votre part ou de celle de votre partenaire, il peut sembler plus accessible si vous parlez de choses perverses qui vous intriguent. De cette façon, vous rendez le pas à franchir un peu plus petit.
[blockquote style= »pinkxl »]Le BDSM ne concerne pas nécessairement le sexe, mais le consentement. Et dans le cadre de ce consentement, il est autorisé à jouer avec l’espace disponible.[/blockquote]

3. Commencez progressivement et prenez votre temps

Ne vous attendez pas à devenir tout de suite experte sur tout ce que vous voulez ajouter à vos contacts sexuels. Donnez-vous le temps de vous familiariser avec les différents matériaux et d’explorer les possibilités. Découvrez ce que vous et votre partenaire aimez. Il est préférable d’entrer progressivement dans les choses perverses que vous voulez ajouter, plutôt que de pousser trop loin et de dépasser les limites dans le processus.

4. Faites attention aux matériaux que vous utilisez

Tous les matériaux ne sont pas sans danger pour le corps. Par exemple, la cire de bougie ordinaire peut provoquer des brûlures, et si vous utilisez un objet un peu trop pointu ou lourd, vous risquez de vous blesser. Utilisez donc des matériaux prévus à cet effet. Si vous êtes plus familier avec l’ensemble du jeu, vous pouvez également jouer avec d’autres matériaux, tels que des articles ménager, de jardin et de cuisine. Cela peut sembler facile à faire, mais si vous ne savez pas à 100 % comment les utiliser en toute sécurité, cela risquerait de faire plus de mal que de bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

21 vues

Écrit par

Le sexe oral implique des principes fondamentaux identiques malgré les différences anatomiques, et requiert une pratique attentive, où le bon timing et le plaisir mutuel sont essentiels. La communication continue pendant l’acte améliore l’expérience, permettant d’ajouter des touches spéciales comme la stimulation des testicules ou du point G…
21 vues