Jetez un oeil dans notre boutique

4 562 vues

Irrésistible désir dans le jacuzzi

16 avril 2021,

written by

« Waouh, tu es encore plus belle que dans mes souvenirs », ses yeux brillent quand il le dit. Elle cache un sourire timide derrière ses belles boucles. Il attrape sa main et l’emmène à l’intérieur.

Elle regarde autour d’elle. Après quelques secondes, elle se rend compte que sa bouche est légèrement ouverte. En souriant, elle s’excuse : « Je suis désolée de fixer comme cela, mais c’est magnifique ici. A quel point es-tu riche ? » Avant même qu’elle ait prononcé la dernière phrase, ses yeux s’ouvrent grand. Elle met sa main devant sa bouche. Il sourit, il trouve sa question drôle, mignonne et honnête. Il aime ça et lui verse un verre et l’emmène dans son salon. Ils trouvent une place ensemble sur le canapé en cuir crème.

L’îlot de cuisine

La cheminée est allumée, des bougies brûlent et la vue depuis son appartement est presque irréelle. Ils parlent pendant un moment, puis il se lève. « Je vais cuisiner pour toi, princesse » dit-il avec un large sourire. Il se frotte les mains et ses yeux commencent à briller, « j’ai envie de te gâter ».  Elle sent dans tout son corps qu’elle le désire. Ils se dirigent vers sa cuisine et tandis qu’il commence, elle prend place sur un tabouret de bar près de l’îlot de cuisine.

Il enlève sa chemise, car il ne veut pas l’abîmer. Cette chemise est probablement aussi cher que son loyer. Pendant qu’il lave les pommes de terre, elle observe ses bras avec fascination. Cette fois encore, elle ne remarque pas que sa bouche s’ouvre un peu. Elle continue de fixer le bord de la manche de son T-shirt blanc, qui se resserre autour de son bras musclé couleur caramel. Ses yeux se promènent de son bras en diagonale vers sa poitrine. Elle prend une inspiration courte mais profonde avant de se mordre la lèvre inférieure. Est-ce que cet homme est réel ?

Un ex-médecin sur Tinder

Elle a hésité pendant longtemps avant d’aller au bout de ce rendez-vous. Il avait été son médecin quand elle s’était cassé la cheville il y a dix ans. Elle avait seize ans à l’époque, et lui une trentaine d’années. Elle ne l’a pas trouvé attirant à l’époque, juste gentil. Et c’est tout à fait normal qu’elle ne le trouvait pas attirant. C’était une adolescente et lui, était trop vieux pour elle. Elle a quand même trouvé son nom de famille amusant : Lion. Quand elle l’a vu passer sur Tinder il y a trois mois, elle l’a immédiatement reconnu. Jonathan (47 ans) Médecin. Elle a regardé son profil. Ça doit être lui. Elle ne l’a peut-être pas trouvé attirant par le passé, mais son profil Tinder lui a maintenant fait effet.

« Quand elle l’a vu passer sur Tinder il y a trois mois, elle l’a immédiatement reconnu : Jonathan (47) Médecin. »

Sa belle et riche peau brune. Sa barbe fournie, mais clairement bien entretenue, et son large sourire. Ses bras énormes, ses pectoraux et son style vestimentaire… Après avoir discuté pendant plus de deux mois sur Tinder, il lui a demandé son numéro. Ce n’est que lors de leur première conversation téléphonique qu’il lui dit l’avoir immédiatement reconnue. Il n’avait jamais oublié ses belles boucles et ses yeux en amande. Le premier appel téléphonique a duré des heures et tout lui semblait familier, mais il était tellement plus âgé. Cela la dérangeait. C’est pour cette raison qu’elle a hésité pour le rendez-vous, mais maintenant qu’elle était assise ici, elle était très contente de sa décision.

« Pas de sexe au premier rendez-vous »

Après le dîner, ils s’allongent sur le canapé. Il se redresse soudainement et la regarde sérieusement : « Ne le prends pas mal, mais veux-tu aller dans le jacuzzi avec moi sur la terrasse du toit ? » Cela la fait sursauter pendant un moment. Premièrement, elle n’a pas apporté de bikini et deuxièmement… elle n’est pas du genre à faire l’amour au premier rendez-vous. « Pourquoi ça ? » s’exclame-t-elle en le regardant sévèrement.

« Je ne ferais pas l’amour avec toi ce soir Jonathan. C’est notre premier rendez-vous ». Il rit, embrasse son front et en se levant, et lui répond : « Abigail… je ne veux pas coucher avec toi à notre première rencontre ». Alors ne t’avise pas de sauter dans mon jacuzzi toute nue, tiens ! ».  Et il lui jette un T-shirt gris. Elle mord la jointure de son index alors qu’il monte sur la terrasse du toit en dansant et en chantant : « Techniquement, c’est notre deuxième rencontre… ». Elle le regarde se déshabiller jusqu’à ce qu’il soit en caleçon. Puis il court rapidement à l’intérieur, passe devant Abigail et va chercher une bouteille de Champagne et deux verres dans la cuisine.

Un T-shirt mouillé

« Je t’attends, princesse ! » dit-il. Il se laisse glisser dans le jacuzzi, dos à elle. Puis elle défait soigneusement la fermeture éclair de sa robe. Elle fait glisser les bretelles de ses épaules et laisse le tissu souple glisser le long de son dos, sur ses fesses et le long de ses jambes. D’un seul mouvement, elle ouvre l’agrafe de son soutien-gorge et celui-ci tombe sur le sol. Puis elle enfile le T-shirt et s’avance vers lui.

Elle se tient à côté du jacuzzi pour mettre ses longues boucles en queue de cheval. Pendant qu’elle fait cela, il prend le temps de la regarder. Lorsqu’elle lève les mains pour faire la queue de cheval, son t-shirt se soulève légèrement avec son mouvement de sorte à ce qu’il puisse voir quel genre de string elle porte. Il remarque sa tache de naissance sur son aine gauche et se mord la lèvre. Puis il la regarde de plus près et à travers le tissu fin du T-shirt gris, il voit ses tétons. Puis il continue à lever les yeux et la regarde droit dans les yeux. « Abigail, tu es magnifique », dit-il en secouant la tête. « Je n’arrive pas à croire que tu es réelle. »

Abigail entre dans le jacuzzi, avec le t-shirt toujours sur elle. Elle le tient avec ses mains, juste en dessous de ses seins. Jonathan la regarde d’un air interrogateur, elle va vraiment se jeter à l’eau avec son t-shirt ! Abigail rit de son regard confus en se retournant. Debout, dos à lui, elle passe le t-shirt par-dessus sa tête. Elle s’abaisse lentement dans l’eau moussante, ne se retournant que lorsque ses seins soient complètement immergés sous la mousse.

Flirt dans le jacuzzi

Alors qu’ils discutent de tout et de rien, leurs jambes se touchent. Au début, juste le bout de leurs genoux, mais très vite, ils se touchent de haut en bas. Comme les deux pièces d’un puzzle, elles s’emboîtent parfaitement. L’eau chaude et ses cuisses chaudes la font rougir. Après environ 25 minutes, la conversation passe d’innocente à excitante et coquine. Cela peut aussi avoir un rapport avec la bouteille de Champagne qu’ils ont vidé. « Abi, sois raisonnable, ne fais pas ça », se dit-elle. « Allez mec, ne gâche pas tout en faisant l’amour tout de suite » pense-t-il. Mais parfois, l’attraction est si forte qu’il n’y a plus de raison de raisonner. Ils savent tous les deux qu’ils ne devraient pas le faire, mais ils savent aussi tous les deux que ça finira bien par arriver.

« Parfois, l’attraction est si forte qu’il n’y a plus de raisonnement. »

L’eau chaude et l’excitation sont un peu de trop pour Abigail. Elle a besoin de se rafraîchir, de sortir de l’eau pour que la brise fraîche du soir puisse rafraîchir son corps brûlant. Elle se lève, prend une grande inspiration et apprécie la sensation de fraîcheur. Puis ses yeux deviennent à nouveau grands. Merde. Elle se tient là, les seins nus, juste à la hauteur des yeux de Jonathan ! Il rit, non il sourit et ses yeux pétillent.

Il la tire vers lui et lui attrape les fesses tout en embrassant son ventre. Puis il se lève lui aussi lentement et en chemin, il gâte ses seins avec de doux baisers. Quand il se redresse, ils se regardent l’un l’autre. Il se mord la lèvre, car il a tellement hâte de voir la suite. Elle respire profondément et sent son string humide devenir encore plus humide. Quand ses lèvres touchent les siennes, ils gémissent tous les deux de plaisir. Lui, avec une voix grave et profonde, elle, avec une voix aiguë et douce. Elle en veut plus. Beaucoup plus. Alors que ses lèvres jouent avec sa bouche et que ses dents mordent délicatement sa lèvre inférieure, la tension monte d’un cran. « Je veux aller dans ta chambre », murmure-t-elle.

En roue libre

Très vite, ils sortent du jacuzzi et, tout mouillés, courent à travers le salon jusqu’à sa chambre. Il se tient debout, enlève son caleçon et ensuite le string d’Abigail, la soulève et l’allonge avec précaution sur le lit. « Alors, Mme Johnson. Il est temps de vous faire un examen approfondi », dit-il avant d’éclater de rire parce qu’il réalise à quel point cela sonnait faux. Elle rit aussi, mais écarte volontiers ses cuisses.

Pendant que sa langue tourbillonne autour de son point le plus sensible, il relève légèrement la tête pour qu’elle puisse voir exactement ce qu’il lui fait. De temps en temps, il lève les yeux pour voir son plaisir. Et chaque fois que ses yeux trouvent les siens, elle ressent une secousse dans tout son corps. Il ne faut pas longtemps avant qu’elle atteigne son premier orgasme. C’est surtout dû à l’énorme excitation qu’elle ressentait depuis des heures, parce qu’il n’avait pas fait grand-chose. C’est arrivé seulement maintenant.

« Alors que sa langue tourne autour de son point le plus sensible, il relève légèrement la tête pour qu’elle puisse voir exactement ce qu’il lui fait. »

Il lève sa main gauche pour pouvoir masser ses seins. Juste assez fort, il lui pince les tétons et lui malaxe les seins pendant qu’il la pénètre doucement avec sa main droite. Elle est mouillée d’excitation, il glisse alors un troisième doigt à l’intérieur d’elle. Alors qu’il la lèche, la doigte et la masse avidement, l’excitation se ressent entre ses jambes. Il est tellement dur pendant si longtemps que ça commence presque à lui faire mal. Il sent les battements de son cœur battre à l’extrémité de son gland. Après qu’Abigail ait joui une deuxième fois, il s’allonge sur le dos et la soulève sur ses genoux. Aussi facilement que ses doigts ont glissé il y a un moment, il glisse maintenant sur elle. Lentement, fermement, chaudement… humidement.

De fortes secousses

Centimètre par centimètre, ils sentent tous deux qu’ils se rapprochent de plus en plus l’un de l’autre. Abigail appuie ses mains sur sa poitrine, rapprochant ses seins. Elle est magnifique. Alors qu’elle se déplace lentement, en douceur, de haut en bas, de petites gouttes de sueur brillantes se forment sur son cou et sa poitrine. Les mêmes gouttelettes se forment sur son front. Elle espère secrètement qu’il va bientôt la serrer fort et commencer à la prendre plus fort, parce qu’elle n’aime pas les choses lentes.

C’est comme s’il lisait dans ses pensées, il s’agrippe fermement à ses hanches. Très fort. Il y aura certainement des bleus. Il soulève un peu son corps et commence à faire des vas-et-vient de plus en plus fort et rapide. A chaque a-coups, il admire comment ses seins sautillent. « Tu as les plus beaux seins que j’ai jamais vus », dit-il en les regardant presque avec incrédulité. Les merveilleux préliminaires oraux et son sexe dur qui entre et sort avec force la font jouir une troisième fois. Et cette fois, elle crie. Après une vingtaine de secondes, elle lève les yeux vers lui, timidement. « Désolé », puis elle rit. « Tu n’as pas à t’excuser auprès de moi, tu le dira aux voisins demain », dit-il en lui faisant un clin d’œil.

4-0

Il la met à genoux pour qu’il puisse la prendre en levrette, mais elle n’est pas d’accord. « C’est 3-0 Jonah, c’est évidemment pas juste. » Elle lui fait signe de s’allonger à nouveau sur le dos. Pendant qu’il fait cela, elle rampe sur lui de façon à ce que sa jambe gauche soit entre ses jambes. En léchant de son gland jusqu’à ses testicules, elle glisse doucement le long de sa jambe. Au début, elle lèche prudemment, doucement. Mais c’est avec de plus en plus d’empressement qu’elle lèche son pénis de haut en bas tout en le masturbant doucement. Le goût de sa propre excitation l’excitent encore plus. Excitée, elle commence à frotter sa jambe plus rapidement tout en le prenant dans sa bouche. O-oh l’orgasme numéro 4 arrive rapidement et intensément sans prévenir. « Oups, désolée » elle sourit à nouveau timidement. 4-0.

Encore une fois

Ça ne le dérange pas, en fait il adore la voir jouir. Puis elle se concentre complètement sur lui. Elle le retire en prenant son gland dans sa bouche à chaque mouvement descendant. Pas d’en haut, mais de côté pour qu’il puisse voir ce qu’elle fait. Puis elle le prend à nouveau dans sa bouche, en bougeant simultanément sa bouche et sa main jusqu’à ce qu’elle le sente devenir encore plus dur et commencer à palpiter. « Tu veux jouir dans ma bouche ? » lui demande-t-elle. Bien qu’il s’agisse de la plus délicieuse fellation qu’il ait jamais reçue, il refuse.

Il veut sentir son corps chaud autour de son pénis une fois de plus. Alors il la retourne sur ses mains et ses genoux et la prend en levrette. Dur, rapide et plein de passion. De sa main gauche, il lui tient les deux mains derrière le dos, de sorte que son visage soit enfoncé dans le matelas. Avec son autre main, il joue avec son point le plus sensible, qui est très sensible maintenant. Il sait donc qu’il ne faut pas mettre trop de pression. En quelques minutes, elle crie que l’orgasme numéro cinq arrive. « Je veux que tu jouisses, princesse », ordonne-t-il. Et alors qu’elle jouit pour la cinquième fois, il jouit aussi de manière intense. « 5-1 » dit-il, haletant en s’écroulant sur le lit à côté d’elle.

Lire aussi : Blind date #1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

24 vues

Écrit par

Horoscope amoureux du Lion : comment les étoiles s’alignent-elles pour les Lions optimistes en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Le grand horoscope amoureux et sexuel du Lion révèle comment ce signe astrologique fonctionne en tant que partenaire et au lit, ce que les…
24 vues
65 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
65 vues