Jetez un oeil dans notre boutique

2 485 vues

Histoire érotique: Le Plâtrier

13 mars 2024,

written by

« Comme un pro » est sa devise. Quand je vois son camion arriver, je lève les yeux au
ciel : mais qui peut bien inventer une telle chose ? Je suis dans la villa d’un client,
attendant le plâtrier qui doit venir enduire le rez-de-chaussée. La porte s’ouvre et je
suis agréablement surprise, malgré l’horrible slogan sur son véhicule. Et bien qu’il soit
vêtu de vêtements de travail sales, il a ce petit quelque chose. Plus encore : il est à
croquer. Ses cheveux sauvages tombent devant ses yeux et il tend – heureusement –
une main propre vers moi. « Tu es Anna ? » demande-t-il. « Je suis Jay. » Je secoue la
tête : « Non, je suis Kim, l’architecte d’intérieur d’Anna. Anna m’a demandée de te
rencontrer ici. Un café ? »

Je le regarde rêveusement

Quelques instants plus tard, en parcourant le salon, il siffle : « Waouh, cette maison
est incroyable. » « Tu devrais voir l’étage, » je réponds, mais je me surprends à faire
cette remarque. Ce n’était pas prévu qu’il monte. Il n’est là que pour la rénovation du
salon et de la cuisine. « Je veux dire que tout est très luxueux ici. Une magnifique
nouvelle salle de bain, une énorme chambre avec dressing et puis une ribambelle
d’autres chambres. » Je le regarde rêveusement, me demandant ce que ce serait de
vivre moi-même dans cette maison. Il sourit et dit : « Je vais commencer à travailler.
Tu voulais discuter de quelque chose ? »

Son pantalon est un peu trop bas sur ses hanches

Alors qu’il décharge son matériel, je l’observe de nouveau. Ses cheveux sombres sont
ébouriffés, comme s’il venait de se lever. Il est un peu plus grand que moi et ses bras
sont bronzés et musclés. Tout chez lui me plait : mal rasé, vêtements sales et
chaussures robustes, et incroyablement sexy. Son pantalon est un peu trop bas sur
ses hanches, me laissant entrevoir les poils qui s’y enfoncent. « Je, euh, vais y aller, » je
déclare. « Ok, » répond-il, me lançant un regard un peu trop long avec ses yeux
marron foncé. Mal à l’aise, je mets ma veste et prends mon sac. « À quelle heure pars tu ? Je viendrai fermer. » En pédalant, je me sens beaucoup plus joyeuse que quand la
journée a commencé. Je travaille avec un plâtrier maintenant, un sacré beau gosse,
j’envoie à mon amie. À attraper ! répond-elle. Oui, à attraper… ça semble être un bon
plan. Mais tellement peu professionnel, bien sûr. Je décide de l’oublier, du moins
jusqu’à mon retour cet après-midi.

Il dissipe mes doutes avec un clin d’ceil

« Le robinet ne fonctionne pas, » dit-il, faisant tourner ses mains. « Je peux monter pour
les laver ? » J’hésite. Ce n’était pas censé se passer ainsi, c’est pourquoi j’étais là. Il
semble lire dans mes pensées. « Viens avec moi, alors. Comme ça, tu verras que je ne
prends rien. » Avec un grand clin d’œil, il dissipe mes doutes. Il enlève soigneusement
ses chaussures avant de monter et je le précède vers la salle de bain. « Wow, tu n’as
pas exagéré. » La salle de bain est un bijou, tout en marbre blanc et dorures. En
ouvrant le robinet pour lui, je sens son après-rasage, mêlé à un peu de sueur. Je me
retire rapidement. Je l’observe se laver les mains. Ses bras sont musclés et virils,
comment seraient-ils en m’enlaçant ? Il suit mon regard et contracte un peu plus ses
muscles. « Le spectacle te plaît ? »

Je suis sûr que tu serais encore plus séduisante sans cette tenue de dominatrice.

Ô mon Dieu, je suis désolée, » balbutié-je, sentant mes joues s’empourprer. « D’abord,
je t’interdis de monter seul et maintenant… » « Maintenant, tu me dévores du regard
comme si j’étais une friandise ? » ajoute-t-il, en se rapprochant. J’acquiesce. « Tu sais,
tu es plutôt séduisante toi-même, Kim, » dit-il en ouvrant ses bras. « Mais je parie que
tu serais encore plus irrésistible sans cette tenue de dominatrice. » Il délie lentement
le lacet de ma veste noire, que j’affectionne particulièrement, et la laisse tomber au
sol. Son visage s’approche du mien lentement, et je le vois humecter ses lèvres juste
avant qu’il ne m’embrasse. Prise par surprise au début, je ne réagis pas, puis je
réponds à son baiser avec ferveur. Mes mains se frayent un chemin dans ses cheveux
désordonnés, le tirant plus près de moi. Je lui retire son t-shirt sale, puis laisse mes
mains explorer son torse parfaitement bronzé. Ses doigts s’attaquent au bouton de
mon pantalon, un geste que j’encourage avec empressement. Avant même de me
rendre compte de ce qui se passe, il a déjà activé la douche, et nous y entrons
ensemble sous le jet d’eau chaude.

Attrape-moi si tu peux !

Le gel douche luxueux glisse doucement entre mes mains alors que je les passe sur
son dos. Je m’attarde particulièrement sur ses fesses fermes, que jusqu’à présent
j’avais seulement entrevues. « Tourne-toi, » lui dis-je, et il obéit en se retournant alors
que je m’accroupis. Ses fesses sont parfaites et je passe rapidement ma main enduite
de mousse de douche sur ses testicules, glissant entre ses jambes. En réponse, il se
tourne avec un sourire en coin, son sexe dur frôlant presque mon visage. Je le saisis
et lèche mes lèvres, le tirant plus près de moi. Le message de mon amie me revient
en tête. « Attrape-moi si tu peux ! » Et d’une grande « bouchée », je l’attrappe aussi
profondément que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

24 vues

Écrit par

Horoscope amoureux du Lion : comment les étoiles s’alignent-elles pour les Lions optimistes en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Le grand horoscope amoureux et sexuel du Lion révèle comment ce signe astrologique fonctionne en tant que partenaire et au lit, ce que les…
24 vues
66 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
66 vues