Jetez un oeil dans notre boutique

10 226 vues

Histoire érotique : découvrir ensemble

9 juillet 2022,

written by

« On est en couple depuis quatre ans et nos rapports sexuels sont tellement ennuyeux », soupire Emma. « Souvent, je n’en ai pas envie parce que c’est toujours la même chose au final. « Tu ne veux pas lui en parler ? » lui dis-je. Ma meilleure amie Emma est un amour, mais aussi un peu une reine du drame. Son petit ami n’est pas seulement beau à regarder, mais il est aussi très gentil et ouvert à communication. « Mouais. A chaque fois que je lui suggère quelque chose, il refuse. Tu ne veux pas lui en parler toi ? »

Tous les deux assis sur le canapé avec un verre de vin

« C’est une blague, n’est-ce pas ? » Jean me regarde, perplexe. « Désolée, » lui répondis-je, « mais Emma m’a demandé de t’en parler de ça. Je trouve ça super gênant aussi. » Je m’installe sur le canapé de l’appart de ma meilleure amie et de son petit copain, Jean. « Tu as des verres à vin ? » Lui demandais-je en agitant deux bouteilles de vin devant lui. « Je pense que nous en aurons besoin. » Un instant plus tard, nous sommes tous deux assis sur le canapé, un verre de vin à la main. « Alors… » dit Jean. « Emma n’est pas satisfaite de notre vie sexuelle et te demande de m’en parler ? » Je me sens désolée pour lui. C’est assez absurde quand on y pense.

On parle de tout et de rien, sauf de sexe

Emma est partie chez ses parents pour « réfléchir », et elle a envoyé un message à Jean pour lui dire que je viendrais pour parler de ses frustrations. Je ne sais plus vraiment pourquoi j’ai accepté. Jean et moi n’osons pas aborder le sujet. Nous parlons donc de mes études, de son travail, du club de sport où nous nous entraînons tous les deux, du beau temps, d’Emma. En fait, on parle de tout et de rien, sauf de sexe. Ce n’est que lorsque j’ouvre la deuxième bouteille de vin que j’ose enfin entrer dans le vif du sujet. « Alors oui… la raison pour laquelle je suis ici, c’est Emma qui m’a demandé de te parler de votre vie sexuelle. Je ne comprends pas vraiment pourquoi elle ne le fait pas elle-même, mais comme tu le sais, c’est ma meilleure amie. » Je commence à rougir.

Si je ne suis pas excitée, je n’aime pas ça

Jean ne me regarde pas quand il dit : « Je ne savais pas qu’elle était si malheureuse. Je ne le suis pas du tout, même si j’aimerais qu’elle prenne un peu plus d’initiatives. » Surpris, je lève les yeux. « Emma ne prend pas d’initiative ? Alors ça, ça ne lui ressemble pas », lui dis-je. Il acquiesce. « Je suis d’accord, mais c’est vraiment comme ça. Elle attend tout de moi. » J’y pense pendant un moment. « Eh bien, personnellement, les préliminaires sont très importants », lui répondis-je. C’est hyper gênant de dire ce genre de chose à Jean. « Sans préliminaires, je ne suis pas vraiment excitée et je n’aime pas ça », dis-je.

J’adore le sexe oral

Je prends une grande gorgée de vin, qui me monte clairement à la tête. « Qu’est-ce que tu préfères alors ? » me dit-il. « Parce que je peux la doigter pendant de longues minutes, mais rien ne semble se passer. » Je hausse les épaules. « J’ai vécu ça tellement de fois aussi. Peut-être que tu caresses le mauvais endroit. Quant à moi, j’aime surtout le sexe oral et quand on joue avec mes seins. » En disant cela, je regarde longuement le tapis sous mes pieds, car je n’ose pas établir de contact visuel pour le moment. « J’adore le sexe oral », répond Jean, « mais Emma n’aime pas ça. » Il me fixe du regard. Une, deux, trois secondes. Je me retourne et romps le contact visuel. Je ressens des papillons dans le ventre.

C’est comme dans mes fantasmes

Quand Emma m’a demandé de parler à Jean, j’ai fantasmé dans mon lit et me suis masturbé en pensant à cette conversation. Cela s’est passé exactement comme je l’avais prévu, sauf qu’en réalité je suis plus timide que dans mon imagination. Il est temps de mettre un terme à cela. « Quel dommage », dis-je en me rapprochant un peu plus. « J’adore quand c’est… » Avant de réaliser pleinement ce que je faisais, je me lève, pose mon verre de vin sur la table et me place devant lui. Ses mains atteignent mon jean et il me regarde d’un air interrogateur. Je lui souris d’un air encourageant. Il ouvre le bouton et baisse la fermeture éclair de mon jean. D’un seul geste, il descend mon jean et ma culotte. En même temps, j’enlève mon haut pour ne porter qu’un soutien-gorge. « Bonté divine », dit-il en me regardant avec étonnement.

Il n’hésite pas un seul instant

Je m’assieds sur le canapé et m’appuie sur mes coudes. Il n’hésite pas un seul instant et s’agenouille entre mes jambes. Il embrasse doucement mes cuisses, se régalant des yeux sur elles. Avec ses mains, il se glisse sous mes fesses et les malaxe, tandis que sa langue parcourt le bas de mon corps. Mon ventre, mon aine, mes jambes, et finalement il s’approche un peu plus de ma zone sensible. J’adorerais presser son visage contre ma vulve, mais je lui accorde le bénéfice du doute. J’écarte un peu plus mes jambes pour lui et s’y met avec passion. Il lèche mon clitoris avec juste assez de pression. En gémissant, je l’encourage.

« Tu aimes ça ? »

Ses mains sont passées de mes fesses à mes seins. « Je me disais bien l’avoir vu… » dit-il en enlevant mon soutien-gorge et en découvrant le piercing de mon mamelon gauche. Il tire doucement dessus. « Tu aimes ça ? », demande-t-il. Je gémis pour répondre et il tire un peu plus fort. Puis il se concentre à nouveau sur mon clito et me lèche avec avidité jusqu’à l’apogée. Ce n’est qu’à ce moment qu’il se penche pour notre premier baiser. Nous nous embrassons sauvagement, tandis que je passe ma main sur son pantalon. Il se lève rapidement et baisse son pantalon. Je le repousse sur le canapé et m’assois sur mes genoux entre ses jambes. Encouragée par le vin, je le regarde de la manière la plus séduisante possible. Il tire doucement sur son pénis.

Je passe à la vitesse supérieure

Nous sommes déjà trop loin pour penser clairement. Je prends son pénis dans ma main en me mordillant les lèvres. J’embrasse délicatement son gland. Puis je passe ma langue tout autour. Et finalement, je le prends entièrement dans ma bouche. Je le suce doucement, puis plus fort, tout en le fixant du regard. Il est allongé contre le dossier du canapé, les yeux fermés et le sourire aux lèvres. Avec mon pouce, j’appuis légèrement entre son anus et ses testicules. Ses yeux s’ouvrent brusquement, puis il émet un gémissement et s’abandonne aux sensations intenses qu’il ressent.

Il me regarde avec de grands yeux

Il faut encore quelques minutes avant qu’il soit là où je veux qu’il soit. « J’y suis presque », me dit-il. Pour moi, c’est un encouragement à faire des efforts supplémentaires. « Louise, fais attention, je vais éjaculer », dit-il et je remarque qu’il essaie de se retirer. « Ejacule dans ma bouche », lui répondis-je. Il me regarde à nouveau avec de grands yeux. Je lui fais un clin d’œil et continue la fellation. Avec un énorme râle, il jouit et remplit ma bouche. Bravement, j’avale, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien. Puis je rampe sur ses genoux. « Je n’aurais manqué ça pour rien au monde », lui murmurais-je, en guidant sa bouche vers mes seins. « Moi non plus », dit-il avec satisfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

9 vues

Écrit par

Savez-vous quel sextoy est caché sur cette photo? Voici la réponse!Horoscope amoureux des Béliers : comment les étoiles influencent-elles le Bélier passionné en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Découvrez comment ce signe zodiacal se comporte en tant que partenaire et au lit, ce…
9 vues
73 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
73 vues