Jetez un oeil dans notre boutique

1 411 vues

Chronique de Nynke : confiance

3 octobre 2020,

written by

En tant que thérapeute, il est très facile de toujours parler des autres. Sur leur sexualité, leurs relations. Dans le cadre de la relation thérapeutique, il est permis de ne pas parler du tout de soi. D’une part, cela sécurise le client, car vous restez objectif en tant que thérapeute. D’autre part, cela semble très inégal parce que vous savez tout sur l’autre personne dans l’autre sens. En tant que personne, je n’ai pas non plus toujours d’importance pendant la session. Je ne partage presque jamais mon opinion, sauf si je pense qu’ils apportent une valeur ajoutée aux sessions.

Mais ici, j’aime partager quelque chose sur moi-même, précisément parce que je pense qu’il est bon de montrer parfois que la vulnérabilité est quelque chose de beau. Quelque chose dont vous n’avez pas à avoir honte. Et surtout : pour vous faire lire qu’il est très humain de ne pas se sentir à l’aise dans sa confiance de temps en temps. La semaine dernière, j’ai soudain découvert pourquoi j’aime tant le sport. Chaque fois que je fais de l’exercice, je reçois la confirmation que mon corps est fort, en forme et en bonne santé.

Alors qu’à de nombreuses autres occasions, je me demande si mon corps est suffisamment en forme. Est-il assez fort ? Assez mince ? Est-il assez musclé ? Pour les autres, je peux avoir une compassion infinie, aimer leur corps, quelle que soit sa forme. Pour ma part, je semble être infiniment critique. Surtout comment cela fonctionne, sachant que je ne suis pas la seule à souffrir de sa propre critique interne. Quel est l’ingrédient secret pour la vaincre ? Comment la rendre plus douce ? Le terme « amour de soi » me vient à l’esprit. Bien que je pense que c’est un terme un peu abusé maintenant. Mais ce qu’elle décrit est si beau : s’accepter dans toute sa gloire. Avoir de la compassion et de l’empathie. Être capable de se pardonner et de s’aimer. Juste pour ce que vous êtes.

Ce qui décrit l’amour-propre est beau : s’accepter soi-même dans toute sa gloire. Avoir de la compassion et de l’empathie. Être capable de se pardonner et de s’aimer. Juste pour ce que vous êtes.

Il en va de même pour la positivité du corps : tout le monde a le droit d’être là. C’est là que j’entends le critique interne dire : tant que c’est sain. Et peut-être y a-t-il là un jugement de valeur, mais pour moi c’est une valeur importante. Et cela ne se définit pas par un très faible pourcentage de graisse, mais par un corps sain. Est-ce irréaliste de penser que vous ne douterez plus jamais de votre propre corps ? Est-ce une illusion d’être toujours fière de son corps, de qui on est ? J’espère que non, mais peut-être devrions-nous accepter que cela soit autorisé ; vous pouvez être en insécurité de temps en temps.

Vous pouvez de temps en temps ne pas tenir compte de vos cuisses larges, de vos pieds fous ou de vos fesses plates. Tant que vous réalisez que cela ne vous définit pas en tant que personne. Il y a peut-être aussi une forme de compassion envers soi-même dans tout cela : il n’est pas toujours nécessaire d’être heureux avec ce que l’on est ou ce à quoi ressemble son corps. Vous pouvez être déçu à l’occasion, sans juger d’après une idée du corps positif, où vous devez toujours être heureux avec vous-même.

Vous pouvez de temps en temps ne pas tenir compte de vos cuisses larges, de vos pieds fous ou de vos fesses plates. Tant que vous réalisez que cela ne vous définit pas en tant que personne.

Mais il faut trouver un équilibre sain, où l’on prend plus souvent ses forces que sa petite taille. Parce que vous pouvez y être dans toute votre gloire. Tout comme moi, même si ce n’est pas toujours le cas. Peut-être que nous ne devrions pas être si durs avec nous-mêmes et espérer en arriver à un point où nous sommes toujours simplement heureux avec nous-mêmes. Soyez gentil avec vous-même, et laissez cela vous donner l’impulsion nécessaire pour vous mettre en position de force. Mes sincères salutations, Nynke

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

24 vues

Écrit par

Horoscope amoureux du Lion : comment les étoiles s’alignent-elles pour les Lions optimistes en matière d’amour, de relations, de rencontres et de sexe ? Le grand horoscope amoureux et sexuel du Lion révèle comment ce signe astrologique fonctionne en tant que partenaire et au lit, ce que les…
24 vues
65 vues

Écrit par

Choisir un lieu pour un premier rendez-vous peut être un véritable défi. Il est crucial d’éviter les silences malaisants ou les activités trop extravagantes qui pourraient incommoder une personne que l’on découvre tout juste. Voici une sélection d’idées pour un rendez-vous initial qui promet d’être mémorable…
65 vues