Jetez un oeil dans notre boutique

2 244 views

Blind date #3

5 décembre 2020,

written by

J’ai annulé mon rencard de ce soir. Trois en une semaine. Cela semblait prometteur, mais le besoin a disparu. Je préfère de loin sortir avec le même gars. Non pas que je sois sur la lune en ce moment, mais il y a quelque chose entre nous. Si ça ne tenait qu’à moi, nous prendrions plus de temps pour trouver ce que c’est. À mon avis, c’est la même chose, pas de précipitation, pas d’obligation, mais vraiment apprendre à se connaître et voir où cela nous mène. Et surtout, s’amuser ensemble.

« Tu peux dormir ici si tu veux… » Son message résonne encore dans ma tête. D’une part, je ne veux rien de plus que cela, d’autre part, je trouve ça carrément effrayant. Le sexe n’est pas un problème, mais dormir ensemble ? C’est intime, incontrôlable et comment on se regardera le lendemain matin. En plus, je n’ai plus l’habitude de dormir à côté d’un homme. Cela me rend trop insécure, mais en même temps je le veux aussi. L’un des avantages est que je dois travailler le lendemain. Donc, à part prendre une douche et me préparer, je n’ai pas encore à découvrir qu’il pourrait préférer allumer la télévision le matin, ce qui me gêne terriblement. Se découvrir au petit matin se fera donc lors de notre prochain rencard.

Mais avant ça, nous avons d’abord prévu une soirée jeu. On aime tous les deux ça, donc ça semblait être une bonne idée pour un prochain rendez-vous. Mais il y a un hic : chacun de nous doit s’occuper d’un prix au cas où l’autre gagnerait. Je me suis cassé la tête à ce sujet pendant deux jours, jusqu’à ce que je décide de tricher un peu. Ce soir, je n’ai pas un, mais deux lots dans mon sac. Un cadeau innocent et un autre moins innocent. Il recevra un nouveau jeu ou une bougie de massage. Nous verrons plus tard comment évolue l’ambiance. Bien sûr, la meilleure option est que je gagne, je n’aurais donc pas à me soucier de ce détail.

Commençons par la première étape : sortir de la voiture, se diriger vers la porte d’entrée et sonner à la porte. Rester assise dans ma voiture à regarder mon sac avec mon pyjama ne me fera pas avancer. Après un dernier coup d’œil dans mon rétroviseur, je sors. Je me débarrasse de mes pensées, je redresse mes épaules et je me dirige vers la porte d’entrée. Elle s’ouvre rapidement et, avec un baiser de bienvenue, il me laisse entrer. Après avoir rangé mon sac et retiré mon manteau et mes chaussures, j’entre dans le salon. J’ai toujours besoin d’un temps d’adaptation au début. Est-ce que je m’assieds immédiatement, est-ce que je reste debout ou est-ce que je cherche une chose à dire pour briser la glace ? Au bout d’un moment, je décide de m’asseoir d’abord sur le canapé. Nous n’allons probablement pas directement jouer aux jeux. J’espère que cela ne prendra pas trop de temps, car j’ai prévu de faire d’autres choses avec lui.

Pendant ce temps, une image érotique apparaît dans ma tête sur la façon dont notre jeu se termine.

Comme la dernière fois, nous avons beaucoup de choses à nous dire. Cette fois-ci, le contact physique prend moins de temps à se faire. Il n’est plus nécessaire de commencer de l’autre côté du canapé et de se rapprocher lentement. Un contact avec les genoux, une main occasionnelle et un baiser entre deux, c’est parfait. Les petites décharges électriques qui me traversent lorsqu’il me touche sont merveilleuses et me semblent familières. Cela reste passionnant, mais pas effrayant.

En attendant, je me plais à l’observer. Quand il est plongé avec enthousiasme dans une de ses histoires, on peut le voir dans ses yeux. Ils brillent d’une manière particulière et les coins de sa bouche remontent un peu plus souvent. Je sais qu’il aime partager ses histoires, mais en fait il n’a pas besoin de moi. Il est tellement à fond dedans et apporte même son propre commentaire. Ma contribution consiste en de courtes questions et en un son occasionnel. Cette joie de vivre, c’est ce que j’aime. Son individualité, c’est ce qui m’attire.

Plus je le regarde, plus je le trouve beau.

Avant de s’en rendre compte, trois heures et demie se sont écoulées et nous commençons notre partie tout juste avant minuit. Celui qui obtient le plus de points avec une partie de Ticket to Ride reçoit un cadeau de l’autre. Je décide que l’attaque est la meilleure stratégie et je commence immédiatement à revendiquer un certain nombre de routes. Cela le met hors de son propre jeu, donc il joue avec le mien. J’ai un petit avantage, mais pas pour longtemps. Je sais qu’il est aussi très habile dans ce domaine et qu’il fait tout ce qu’il peut pour gagner. Il met rapidement une stratégie en place dans laquelle il trace des routes les plus longues possibles.
Quand le jeu est terminé, il pense avoir gagner. Il a de loin le plus grand nombre de billets, mais il ne connaît pas mon jeu et je collecte mes points d’une autre manière. Cela ne fait pas beaucoup de différence, nous sommes tous les deux bien au-delà de cent points, mais avec mon dernier coup, je le dépasse et la victoire est mienne.

Quand il sort son cadeau, je remarque que je suis très curieuse. Quelles étaient ses pensées ? Où a-t-il été le chercher ? Comment vais-je réagir ? Cela me demande un certain effort, mais de manière contrôlée, j’ouvre le papier cadeau. Quand je vois qu’il a acheté un l’huile de massage, je me mets à rire. Il ne sait pas ce que j’ai dans mon sac, mais je trouve amusant que nous ayons tous les deux eu la même idée. Même si j’ai apporté autre chose par précaution.
Je lui demande s’il veut se venger afin qu’il puisse découvrir ce que j’ai apporté. Il ne me laisse pas le dire deux fois et il remporte la deuxième partie avec brio. Lorsqu’il ouvre mon cadeau, il sait immédiatement à quoi nous jouerons la prochaine fois : au massage. J’acquiesce en riant. Cela signifie qu’il y aura un prochain rencard.

Donc pas de massage ce soir, mais je suis sûre que nous ferons plein d’autres choses passionnantes…

Il me prend par la main et m’emmène à l’étage. Il est temps de faire une visite. Bien sûr, je sais déjà que lorsque nous serons dans sa chambre, la visite se terminera et nous ne découvrirons que son lit. Heureusement, sa chambre est au dernier étage, alors je tombe d’abord sur d’autres pièces importantes, comme les toilettes et la salle de bains. Je dois avouer que je suis impressionnée. Il a rénové sa maison lui-même et elle a l’air vraiment bien. Tout a été soigneusement bien pensé.

Il est temps de passer au dernier étage. Dès que je mets les pieds dans la chambre, je ressens une paix, mais en même temps, je suis un peu tendue. Mon œil est attiré vers le plafond et là, je vois des crochets. Si c’est ce à quoi je pense, alors nous pouvons passer beaucoup de moments passionnants ensemble. Cependant, nous ne sommes pas encore prêts pour cela. C’est le moment de d’abord le découvrir.

Je veux découvrir ce à quoi il réagit, ce qu’il aime et ce qui le rend fou.

Nous nous préparons rapidement et le moment est venu ; nous nous déshabillons et nous nous mettons au lit ensemble. En un clin d’œil, il a tout retiré, sauf son boxer et il me regarde. Un rougissement s’étend sur mes joues. Heureusement, je porte des vêtements faciles à retirer et je peux faire glisser mon pantalon sur mes fesses. Mon pull s’enlève aussi facilement. En quelques secondes, il vient se placer devant moi. D’un doigt, il parcourt mon cou, les rebords de mon soutien-gorge, mon ventre. Arrivant à mes hanches, il me pousse sur le lit et tire les couvertures sur nous. Je ne peux plus me retenir et pendant que je réclame ses lèvres pour un baiser intense, je lui tape sur la jambe. Avec mes mains, je le découvre, ses épaules, son dos, sa poitrine, puis je laisse mes mains glisser sous son boxer sur ses fesses. Je le rapproche de moi, je veux sentir son corps contre le mien. Dès que je fais cela, je sens son excitation se presser contre mon ventre. Nous nous regardons et le désir dans nos yeux est clairement visible. Ce soir, ça va se passer, ce soir, nous nous appartenons l’un l’autre.

Il fait glisser les bretelles de mon soutien-gorge sur mes épaules et le décroche à l’arrière. Dès que mon soutien-gorge est retiré, il prend mes seins dans ses mains. Un frisson me traverse lorsqu’il passe son pouce sur mes tétons. Quand il les presse doucement, je pousse mes hanches vers l’avant. J’attends beaucoup plus de lui. Il baisse sa tête et prend mon téton dans sa bouche. Je lui caresse soigneusement le dos avec mes ongles. La sensation que je ressens maintenant est indescriptible. Pendant qu’il mord doucement mon téton et le suce, l’excitation monte entre mes jambes. Je sens que j’ai de plus en plus chaud et que mon string se mouille.

En attendant, je continue mon voyage de découverte. Je le caresse de plus en plus bas et quand j’arrive au bord de son boxer, j’avance mes mains. Je laisse mes doigts glisser sur lui et je presse son intimité. Sous ma main, je sens qu’il réagit. Ces encouragements me font oser aller plus loin. Je laisse ma main glisser entre ses jambes et lui masse les testicules. Je peux dire d’après sa respiration qu’il aime ça. Le contact peau à peau serait encore meilleur. Je pousse son boxer un peu vers le bas et je le prends dans ma main. Je le masturbe lentement tout en alternant la pression sur son pénis. De temps en temps, je laisse mon pouce glisser sur son gland. Dès que je sens son liquide, je me détache de ses mains et je descends. Je lèche le prépuce de son gland, puis je le lèche de bas en haut avant de le prendre dans ma bouche. Je le lèche, je le suce et je lui donne envie de plus. Je gobe son pénis de plus en plus profondément tout en le regardant. Comme ça, je peux voir comment il réagit.

Dans ses yeux, je vois son désir grandir et je sens qu’il se rapproche de plus en plus de son point culminant.

Quand il n’en peut plus, il me tire vers le haut. Sa main disparaît entre mes jambes et il caresse adroitement mes lèvres et mon clitoris. J’ai de plus en plus chaud. Son toucher me met en feu. Il sait exactement comment me toucher. Je me déplace contre sa main et je perds presque le contrôle. C’est beau, mais j’ai hâte de le sentir en moi.

Le moment est venu. Même si nous voulons profiter l’un de l’autre pendant plus longtemps, la tension sexuelle est inéluctable. Il enlève rapidement mon string et son boxer et il écarte mes jambes. Alors qu’il me regarde profondément dans les yeux, il me pénètre. Je lui mets les jambes autour du cou et je bascule mon bassin. C’est si bon de le sentir en moi.
Nous voulons commencer lentement, mais nous ne réussissons qu’avec les deux premiers coups. Je me penche et je bascule ma tête en arrière. Je le veux et je le veux fort. Ses coups de hanches sont de plus en plus forts et il me pénètre encore plus profondément. Mon orgasme arrive et je me laisse complètement aller. Après mon orgasme intense, il se laisse aussi aller. Avec quelques derniers coups, je le sens venir en moi. Je le tiens bien jusqu’à ce que son orgasme soit terminé.

Nous nous regardons sans voix. Il faut un certain temps avant de reprendre notre souffle et de commencer à rire. Nous ne nous attendions pas à ce que ce soit aussi intense la première fois. Il s’écarte et m’entraîne avec lui. Nous nous couchons dans les bras l’un de l’autre en profitant de nos ébats amoureux qui, je suis sûre, ne seront pas les derniers.

Je suis folle de lui. Je ne peux pas me passer de lui. Je veux qu’il soit plus près de moi, que je puisse toucher chaque centimètre de son corps avec mes mains et me noyer dans ses yeux. Il libère quelque chose en moi, quelque chose que je ne connaissais pas. Ce n’est pas un béguin insouciant, ni ma faim insatiable de sexe, mais quelque chose de beaucoup plus profond. Quand j’essaie de mettre des mots dessus, ça semble presque ennuyeux. Mais c’est tout sauf ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

59 vues

Écrit par

La masturbation à deux, communément appelée « travail de la main », consiste à stimuler le pénis de son partenaire à l’aide de la main. Cette pratique se distingue de l’auto-masturbation par le fait qu’elle est réalisée par une autre personne. Les techniques varient en fonction du nombre de doigts…
59 vues
303 vues

Écrit par

Le lavement anal, souvent entouré de tabous et de malentendus, mérite une place dans les discussions ouvertes sur la santé et le plaisir sexuel. Chez Adam et Eve, nous croyons à l’importance de s’informer correctement pour profiter pleinement de …
303 vues