Jetez un oeil dans notre boutique

575 vues

Black Friday : quelques conseils pour des achats éco-responsables !

17 novembre 2022,

written by

Aujourd’hui, le Black Friday fait déjà rage chez Adam et Eve. Cette fête commerciale américaine vous permet de faire le plein de cadeaux à prix réduits. Mais d’où vient ce phénomène ? Et comment gérer au mieux cet engouement sans devenir un véritable accro du shopping ?

Encore il y a quelques années, nous ne connaissions que les images télévisées provenant des États-Unis. Les gens déroulant leurs sacs de couchage devant les portes des magasins de produits électroniques. Des bagarres dans les parfumeries et les rayons de vêtements. Et les chasseurs de bonnes affaires hystériques à la recherche du premier butin, quoi qu’il arrive, et qui n’ont pas peur de se blesser, d’avoir un œil au beurre noir ou une côte cassée pour y parvenir. Plutôt intense, en somme.

Le Black Friday est traditionnellement célébré le quatrième vendredi du mois de novembre, soit le lendemain de Thanksgiving. Depuis 2015 environ, les magasins néerlandais et les boutiques en ligne participent également pleinement à cette fête du shopping. Et même si les choses ne sont heureusement pas aussi extrêmes que chez les chasseurs de bonnes affaires américains, ici aussi nous nous laissons séduire par la promesse de prix compétitifs.

D’où vient le Black Friday ?

Il existe de nombreuses histoires sur les origines du paradis du shopping. Par exemple, c’est le vendredi 24 septembre 1869 qu’il aurait été question pour la première fois d’un « vendredi noir ». Les rares magasins des villes pionnières du Far West mettaient-ils alors leurs marchandises en vente en masse à des prix défiant toute concurrence ? Non, pas du tout.

Ce terme faisait référence à l’effondrement du commerce de l’or aux États-Unis. Deux traders de Wall Street, avides d’or, avaient gonflé artificiellement le prix de l’or en achetant autant d’or qu’ils le pouvaient. Ils prévoyaient de vendre ce petit commerce plus tard avec des bénéfices records. Malheureusement pour eux, leur petit stratagème douteux a été découvert et le marché de l’or s’est effondré, plongeant le pays dans une crise longue de plusieurs mois.

Le chaos après Thanksgiving

Certes, le marché de l’or s’est effondré après cette conspiration, mais il est difficile d’y associer l’expression « vendredi noir ». On peut probablement trouver la véritable origine dans la Philadelphie des années 50. Là, le chaos a éclaté le lendemain de Thanksgiving, lorsque des hordes de touristes ont afflué dans la ville pour assister à un match sportif qui devait avoir lieu le samedi. Il y avait tellement de monde que la police était obligée de faire de longues gardes en raison de l’énorme trafic et des nombreux vols à l’étalage.

Et au début des années 1980, le Black Friday a pris sa signification actuelle, grâce à quelques détaillants astucieux qui en avaient assez de la connotation négative associée à ce terme depuis les années 50. Ils ont souligné que les comptables enregistrent toujours les déficits en rouge et les bénéfices en noir. Et que le vendredi suivant Thanksgiving est un jour plutôt favorable pour ces commerçants, car c’est à ce moment-là que les gens affluent pour les achats de Noël, ce qui permet à la plupart des entrepreneurs de terminer l’année avec des chiffres noirs encourageants.

Et voilà, l’appellation Black Friday était désormais indissociablement liée à la veille de Thanksgiving.

Black friday sale

Les critiques se multiplient

Bien que Thanksgiving soit une fête américaine, le Black Friday a gagné de plus en plus de pays ces dernières années. Les grandes entreprises ont été les premières à prendre le train en marche, mais aujourd’hui, la plupart des détaillants participent à cette journée de folie commerciale.

Si bien qu’un renversement de situation semble s’opérer sur le plan climatique. En effet, la critique du consumérisme effréné, dont le Black Friday est après tout une émanation, ne cesse de s’amplifier. Des initiatives comme le Green Friday poussent comme des champignons. Et c’est parfaitement compréhensible, dans la mesure où une once de moins pourrait servir.

À la poubelle

Car s’il y a une chose pour laquelle le Black Friday est bien connu, c’est de faire le plein de produits bon marché, inutiles et non durables. Les consommateurs achètent des objets dont ils n’ont pas besoin, puis les jettent à la poubelle ou les renvoient après un certain temps.

En réalité, une étude montre qu’environ 80 % de nos achats réalisés lors du Black Friday sont jetés après une seule ou même aucune utilisation. Cependant, la production et le transport de tous ces articles jetables ont un impact considérable sur le climat. En effet, ils ne sont pas faits pour durer, mais pour tomber en panne le plus rapidement possible, ce qui vous oblige à en racheter de nouveaux.

Ce n’est pas terrible pour notre empreinte carbone, évidemment. Et pas tant que ça pour l’énorme montagne de déchets que représentent les produits jetables mis à la poubelle.

Faire des achats éco-responsables lors du Black Friday ? Découvrez nos conseils !

Mais alors, que faire ? Si vous êtes secrètement à la recherche d’une bonne affaire sur, disons, un sextoy excitant ? Nous vous proposons quelques conseils pour que vous puissiez profiter des meilleures offres sur Adam et Eve de la manière la plus éco-responsable possible !

1 : Dressez une liste à l’avance

Le grand danger du Black Friday est que vous deveniez carrément avide de toutes les offres. Et que vous jetterez dans votre panier en ligne des choses dont vous n’avez pas du tout besoin. Dressez donc à l’avance une liste des produits que vous recherchez depuis longtemps et que vous vouliez de toute façon acheter. Que ce soit ou non pendant le Black Friday. Et tenez-vous-en à cette liste !

2 : Oh, c’est vraiment pas cher, et si je l’ajoutais à mon panier ? Non !

C’est souvent tentant d’acheter un produit uniquement parce qu’il n’est pas cher, mais ne le faites pas. Non seulement vous n’en avez probablement pas besoin, mais c’est aussi une charge supplémentaire pour votre empreinte carbone. Peu importe le prix, si ce n’est pas sur votre liste, ce n’est pas sur votre liste. C’est aussi simple que cela.

3 : Privilégiez la qualité

N’achetez pas de produits jetables, choisissez des produits de qualité. Des produits qui durent des années et apportent vraiment quelque chose à votre vie. Des produits dont vous êtes vraiment satisfaits. Et non des produits qui vous font craquer et que vous laissez ensuite prendre la poussière dans un coin. Choisissez également, dans la mesure du possible, des produits fabriqués à partir de matériaux durables. Ou qui sont adaptés aux végans.

4 : Achetez produits de seconde main

Vous optez pour la méthode forte et vous vous offrez un superbe cadeau indispensable pendant le Black Friday ? Tant mieux pour vous, mais faites quelque chose en retour et proposez les articles inutilisés de votre placard à des personnes qui en ont plus besoin que vous. Nous avons tous un arsenal de produits à peine utilisés qui traînent chez nous et avec lesquels nous pouvons certainement faire plaisir aux autres. Au lieu de les laisser traîner, faites de la place et donnez-les !

Le 14 novembre, notre opération Black Friday démarre avec une nouvelle offre chaque jour. En tenant compte de ces conseils, vous pouvez en profiter de manière éco-responsable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

17 vues

Écrit par

« Alors, t’as quelqu’un » ? – cette question, tous les célibataires ne la connaissent que trop bien. Et au bout du troisième repas de famille, on a envie de répondre au tonton trop curieux : « Une seule personne ? Si tu savais… ! »…
17 vues