Jetez un oeil dans notre boutique

5 865 vues

Histoire érotique : Je prends le contrôle

2 mai 2023,

written by

Après une relation toxique de 10 ans, Cindy a enfin franchi le pas et quitté son mari. Maintenant qu’elle est célibataire, elle s’est fait une promesse à elle-même : elle s’est jurée de prendre le contrôle de sa vie.

Inspiration

Cette histoire vous a mis dans l’ambiance ? Êtes-vous inspiré ? Essayez ces jouets pour réaliser votre propre aventure très sexy !

Je prends le contrôle

Du pied, je pousse légèrement la table basse pour l’éloigner un peu du canapé, puis je prends mon verre de vin. Je m’installe sur le canapé et regarde autour de moi avec satisfaction. Mon appartement n’est peut-être pas très grand, mais il est tout à moi. C’est moi qui l’ai décoré, avec mes affaires, et comme j’en ai envie. Cela fait maintenant six mois que je me suis enfin décidée à quitter Steven. J’aurais dû le faire il y a des années. Des années au cours desquelles il m’a rabaissée et ignorée. J’ai rempli deux valises et je suis allée frapper à la porte de ma sœur. Et maintenant, regardez-moi : libre et dans mon propre appartement. Je travaille maintenant quatre jours par semaine au lieu de deux et avec l’aide de mon thérapeute, j’essaie de reprendre confiance en moi. 

« À Cindy » lance Karin, ma meilleure amie, alors qu’elle lève son verre de vin pour porter un toast. Leonora, Isabelle et moi faisons tinter nos verres. Le sourire aux lèvres, je réponds : « Merci les filles. À ma liberté ! » Depuis des années, ces femmes ont tout fait pour me convaincre de quitter Steven, tout en continuant à me soutenir pendant tout ce temps où je n’arrivais pas à trouver la force de le faire. Ce vendredi soir, nous trinquons au fait que j’y suis enfin arrivée. Nous commandons une bouteille de vin après l’autre : nous sommes des femmes libres, après tout. Mes amies ont maintenant rejoint la piste de danse. Derrière Leonora, j’aperçois une jolie femme aux cheveux rouges sourire lorsque je lève fièrement une nouvelle bouteille de vin. Je lui retourne son sourire et remplis nos verres. 

Alors que je danse, j’échange des regards avec elle. Enfin, pas exactement… C’est plutôt qu’à chaque fois que je tourne et croise son regard, je remarque qu’elle me regarde elle aussi. « T’as une admiratrice, à ce que je vois ! » me crie Karin par-dessus la musique. « J’en ai bien l’impression », je lui réponds en criant. Une admiratrice, moi ! À 45 ans ! Et une femme, en plus. Je n’avais jamais songé à essayer quelque chose avec une femme. Du coin de l’œil, je la vois s’approcher ce moi. « Salut » dit-elle en posant sa main sur mon épaule. « Moi, c’est Eve. » – « Moi… euh… je m’appelle Cindy », je réponds en bégayant. Elle me répond par un sourire radieux. 

En fait, Eve vient de s’installer dans un village voisin. Ce soir, elle avait un rencard. Et l’autre femme était sympathique, mais ça n’a pas accroché entre elles. « Tu ne sors qu’avec des femmes ? », je lui demande. Elle acquiesce. « Oui, même si j’ai eu un copain il y a longtemps. Et toi ? » Tout en posant ma main sur son bras pendant que je parle, je la regarde et lui dis : « Je suis enfin divorcée après un mariage qui a duré dix ans de trop. » – « Félicitations ! Maintenant, t’es libre, alors ? » –
[blockquote style= »pinkxl »]« Libre comme l’air ! » je dis fièrement tout en levant mon verre pour trinquer.[/blockquote] C’est là que je remarque qu’il est vide. Je décide de prendre les choses en main : « Attends ici, je vais te chercher un verre. »
 

Alors que je lui temps son verre, elle me regarde. « Je tiens à te remercier », dit-elle en s’approchant un peu plus. Elle me regarde de ses beaux yeux verts et je sens sa main glisser sur le bas de mon dos. Derrière elle, je vois mes amies me lever le pouce. Le sourire aux lèvres, je me penche vers elle, prête à écouter ce qu’elle a à me dire. Au ralenti, je vois ses lèvres pulpeuses s’approcher des miennes et je décide de fermer les yeux. Elle m’embrasse doucement sur les lèvres. Puis encore. Et puis pendant un bon moment. Tout doucement, je décide d’ouvrir la bouche et je sens sa langue trouver la mienne. De mes mains, je lui caresse les fesses et elle me tire plus près d’elle. Je sens les courbes de son corps : elles sont tellement différentes de celles d’un homme. Même sa façon d’embrasser est différente. C’est plus tendre, mais aussi plus érotique. Elle ne prend pas, elle donne. Je me perds complètement dans ses baisers. Comme mes amies veulent y aller, je décide de partir avec elles et Eve me donne son numéro. 

Vers trois heures, quand je me couche enfin, je lui envoie : « J’ai passé un très bon moment, merci X ». Puis je pose mon téléphone et je ferme les yeux. Je suis curieuse de savoir si elle va me répondre. Sûrement. Mais je ne veux plus que mon bonheur dépende des autres. Ma soirée était géniale et rien ni personne ne peut m’enlever ça. En repensant à la bouche d’Eve, je m’endors toute heureuse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

15 vues

Écrit par

As-tu un·e partenaire qui n’a jamais utilisé de jouets érotiques, mais tu aimerais que cela devienne un aspect plus central de votre intimité ? Ou souhaite-tu simplement surprendre ton partenaire avec quelque chose de nouveau ? Voici quelques astuces pour susciter cet intérêt et augmenter le plaisir…
15 vues